Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Algosup, 500 élèves attendus en 2023, inaugurée le 24 septembre ?

Publié par vierzonitude sur 24 Août 2020, 17:05pm

Selon nos informations, Algosup, l'école vierzonnaise du numérique, sera inaugurée le jeudi 24 septembre, en fin d'après-midi. Une personnalité politique viendra-t-elle qui justifierait le fait que le conseil municipal prévu le même jour soit décalé à la veille ? Les élus de Vierzon ont rapidement mis Algosup en avant, une école qui, à l'origine, devait se créer à Bourges et qui finalement ne s'est pas cristallisée dans la Préfecture du Cher mais trente kilomètres plus loin, dans la sous-préfecture.

Avec Ledger, Algosup tombe plutôt bien pour nos élus qui rêvent de faire du site de la Société-Française, un pôle numérique avec l'installation justement d'Algosup dans deux travées du site de la Société-Française actuellement en travaux. Question  : les travaux en cours se contenteront-ils de préparer le clos et le couvert ou, comme pour les travaux du bowling, va-t-on aller au-delà ?

En clair, est-ce que de l'argent public (subventions entre autre) alimentera une école privée à 7.000 euros par élève  ? Certes, lit-on, deux banques sont partenaires, mais il faut quand même que les élèves remboursent un jour d'autant que les cursus sont de trois à cinq ans, donc entre 21.000 et 35.000 euros. Et dans une ville qui prône la gratuité à tout va et le service public à tour de bras, c'est assez étonnant qu'on fasse un pont d'or à une école qui, par le truchement de la sélection financière, ne sera pas réservée à tout le monde. Du moins, on peut le croire.

Les questions méritent d'être posées même si les gardiens du temple de la gauche radicale de Vierzon vont s'empresser de hurler au dénigrement systématique quand il s'agit juste de poser des questions de bon sens, au nom de la simple transparence. Car on peut lire dans la presse que l'école du numérique va accueillir ses trente premiers élèves à la rentrée 2020, et que trois ans plus tard, dans une école construite sur le site de la Société-Française, elle en accueillera 500. Avouez qu'en matière d'expansion, c'est assez faramineux de 30 à 500 en 3 ans ! C'est tout ce que l'on peut lui souhaiter, de réussir.

Oh, ne hurlez pas si fort, là ! On pose des questions, c'est tout. Quand on lit que les intervenants viendront du monde entier, tout au long de l'année, ça laisse quand même le choix de 193 pays et pas un seul nom d'enseignants, ni une seule nationalité, ni un seul établissement où ils enseignent n'a été lâché. Quand on construit une école de cette nature avec l'ambition de 500 élèves en 2023, les habitants de Vierzon, peuvent avoir aussi des ambitions sur les informations qu'ils aimeraient connaître. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents