Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le PCF critique la députée autant qu'il n'aime pas être critiqué !

Publié par vierzonitude sur 6 Octobre 2020, 20:26pm

Le PCF critique la députée autant qu'il n'aime pas être critiqué !

L'interview de la députée Modem, Nadia Essayan, dans la presse locale, a donné de l'urticaire à la section de Vierzon du Parti communiste. A tel point que la mauvaise foi n'est jamais loin, dans le commentaire du parti qui se sont répandus sur la page facebook du Parti. Et là, étrangement, les camarades ont la critique légitime, plus légitime qu'un blog qui ose remettre en question la politique municipale de Vierzon et qu'on étrille en conseil municipal. Pas de doute, le PCF n'aime pas qu'on lui fasse ce que lui se permet...

Voici ce que dit le PCF : "Elle en profite pour dénigrer l'hôpital et les soignants, prétendant que les difficultés viendraient du fait que le budget auraient été versé en salaires au personnel plutôt qu'à l'équipement matériel des services. Les personnels sous-payés et en sous-effectifs apprécieront. (Quelle honte que de tenter de dresser les soignants contre les patients !)"

Voici ce que déclare la députée : "Aujourd’hui, il y a de nouveaux médecins qui permettent de maintenir l’activité, et il y a des médecins remplaçants qui parfois coûtent cher. Il faut vraiment qu’on arrive à traiter ce problème, car ce budget-là ne va pas ailleurs." Un peu plus loin dans l'article : "il n’y avait pas de budget pour le faire, mais parce que le budget pour renouveler le matériel a été ailleurs, sur les salaires, d’autres budgets…"

Le Parti communiste a pris un raccourci. Car les médecins dont parle la députée sont des médecins intérimaires qui interviennent en remplacement des médecins manquants. Ces pudeurs de gazelle ne servent qu'à pouvoir mettre un taquet à l'action de la députée. Rappelons que la présidente de la chambre régionale des comptes en février 2018 expliquait que la pénurie de médecins hospitaliers conduit les hôpitaux à faire appel à « des médecins mercenaires », pour une ou deux journées, « qui sont payés hors de prix ».

 

La députée explique également que si l'hôpital "est dans cet état-là", ce n'est "pas parce qu’il n’y avait pas de budget pour le faire, mais parce que le budget pour renouveler le matériel a été ailleurs, sur les salaires, d’autres budgets… Le budget renouvellement du matériel doit être exclusivement destiné à cela, et c’est une demande expresse que j’ai faite, avec madame la sous-préfète (Sylvie Berthon, à ce moment-là) au directeur de l’hôpital."  Le PCF s'offusque de ce déclarations, c'est confondre un budget d'investissement avec un budget de fonctionnement, en effet, si l'hôpital a utilisé un budget destiné au matériel pour payer des salaires, c'est qu'il y a un problème et le PCF trouve ça normal. on aimerait pas être son livre de compte...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mete-thenioux 06/10/2020 23:34

P.C.F ne veux pas dire Pas de Critiques Faciles ou es ce une bourde car moi je mis perd avec tous ces sigles nouveaux ou anciens

Archives

Articles récents