Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Une ville sans librairie vous en avez envie ? Heu, c'est déjà le cas !

Publié par vierzonitude sur 30 Octobre 2020, 21:41pm

Une ville sans librairie vous en avez envie ? Heu, c'est déjà le cas !

Un maire adjoint socialiste de la majorité vierzonnaise défend, tout à son honneur, sur son compte facebook, les librairies. Il écrit notamment que "la fermeture des librairies indépendantes, c’est un boulevard offert à Amazon et aux géants de la vente en ligne."

Ce qui est vrai. Il ajoute qu'"une ville sans librairie et sans nos commerçants indépendants, vous en avez envie ? Moi pas !" Pourtant, il gère bien les affaires d'une ville sans librairie indépendante puisque celle de la rue Voltaire a fermé, sans que l'on ait senti, de la part de nos élus de l'époque qui sont des mêmes obédiences que ceux d'aujourd'hui, une volonté définitive de la conserver.

Main on ne peut pas flatter l'appétit de la périphérie sans qu'il n'y ait des conséquences sur le commerce de proximité. Alors, lire en 2020, qu'un élu vierzonnais ne veut pas d'une ville sans librairie, c'est oublier le combat perdu d'une poignée de citoyens qui avait envie que cette librairie puisse durer. Notons que dans un pays où l'on considère que les librairies ne sont pas des commerces essentiels au détriment de la grande distribution qui accumule un trésor sur le dos des commerçants indépendants, on peut en effet se poser des questions. Cela ne fait que renforcer le pouvoir des commerces de périphérie. Mais c'est une histoire qui concerne aussi bien les élus nationaux que les élus locaux.

En attendant, soufflons à notre élu qu'il est en position, de par son mandat, de faire tout son possible, même si sa délégation ne le permet pas, pour que s'installe en centre-ville, avec une même vigueur politique que pour l'ouverture d'un commerce de vêtements, un espace de vente indépendant de livres, non rattaché à une enseigne de la grande distribution. Ce serait considéré, à Vierzon, les librairies comme commerce essentiel, beaucoup plus en tous cas qu'un Aldi ou qu'une boulangerie Feuillette ?

Nous disons à cet élu que son souhait de ne pas vouloir vivre dans une ville sans librairie se heurte à deux choix majeurs : soit il quitte cette ville pour une autre qui possède encore une librairie. Soit il créé les conditions pour qu'une librairie s'ouvre à Vierzon. Cela s'appelle un combat politique. Plus légitime que de satisfaire l'appétit de la périphérie au détriment du centre-ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Phénix 31/10/2020 16:27

On peut constater que le secteur de la culture est dans le viseur du gouvernement , librairies fermées
bientôt les écoles fermeront de nouveau,
l'ennuie, le manque de connaissance, le manque d'informations sont de bons moyens pour endormir toute une nation

tous ensemble pour soutenir la culture !!!

Oui 31/10/2020 09:44

Et qui est cet adjoint qui ne craint pas les contradictions, voire le ridicule ?

alfred 31/10/2020 09:06

Parodiant Audiard je dirais "ils osent tout et c'est à cela qu'on les reconnaît"....

Archives

Articles récents