Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Commerces de proximité : l'hypocrisie politique explose son chiffre d'affaires ! 

Publié par vierzonitude sur 19 Novembre 2020, 17:27pm

Commerces de proximité : l'hypocrisie politique explose son chiffre d'affaires ! 

Ah, le commerce de proximité ! Ah, le commerce de centre-ville ! Oh le vilain Amazon contre qui il faut lutter, histoire de se retrouver du côté du manche, à l'heure où les commerçants sont à l'arrêt et où le chiffre d'affaires d'Amazon explose. Nos élus n'ont pas oublié, pendant cette crise sanitaire, d'être opportunistes. Mais là, ça se voit tellement que c'en est risible. Nos élus vierzonnais ont signé une tribune sur le site de la ville de Vierzon, "N’achetez pas Amazon, achetez dans votre zone !!! Aidons nos commerces, soutenons la vie locale. C’est ensemble que nous y parviendrons", lit-on, entre autres. C'est pour cela qu'à la gare de Vierzon, il y a des casiers Amazon pour ceux qui ont passé commande... Pas un mot des élus contre cela.

Ah, le vilain Amazon, mais la grande distribution, elle s'est développée grâce à qui ? Aux élus qui votaient à tour de bras des extensions et des créations de surfaces commerciales. Les complices ne sont jamais aussi que les clients qui achètent chez Amazon, non ? Désigner le géant comme ennemi public, c'est un fait, comme le fait la Une et le dossier du Marianne de cette semaine, mais comment faire prendre conscience à ceux qui cliquent chez lui qu'ils mettent en danger le commerce de proximité et l'emploi ? Les zones commerciales comme l'Orée de Sologne ne suffisent pas ? Ou la mocheté consumériste de Saint Germain du Puy non plus ? Il faut en plus des centres villes déserts ?

Le problème est double : l'appétit de Jeff Bezos qui pèse 200 milliards de dollars. Et le consommateur qui a perdu le sens commun. Et la grande distribution qui lutte contre Amazon après avoir mis des pans entiers du commerce de proximité à genou avec la complicité des élus qui eux mêmes osent nous conseiller de ne pas acheter chez Amazon mais qui ivrent la moindre parcelle de terrain à des chaînes. N'oublions pas Aldi, l'extension de Lidl, la future implantation de la chaîne de boulangeries Feuillette. L'hypocrisie à largement augmenté son chiffre d'affaires ! 

Le conseil départemental du Cher en ajoute une couche qui signe avec d'autres conseils départementaux de France une tribune pour la réouverture des petits commerces. Quand on sait que c'est le conseil départemental du Cher qui a vendu le terrain permettant la construction d'un Aldi à Vierzon sans que ce même conseil ne se soucie de l'équilibre commercial de cette ville. Le commerce de proximité que certains élus ont boudé, nous expliquant que les modes de consommation avaient changé, que de toute façon, l'avenir ce n'était plus ça, des élus qui d'une main acceptent l'aide de l'Etat pour développer le commerce de centre-ville et de l'autre, continuent de laisser la périphérie s'étendre.

Il faudra avoir de la mémoire pour se rappeler de ces volte-face au moment de voter la prochaine fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents