Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Interview : Caroline Lantrès, photographe, explique la génèse de son calendrier #commerçantsàpoil

Publié par vierzonitude sur 16 Novembre 2020, 11:59am

Caroline Lantrès, photographe spécialisée maternité et nouveaux nés du studio N'Œuf de Foëcy,  s'est lancée dans un projet de calendrier d'artistes, commerçants et artistes à poil. Les fonds collectés seront reversés aux acteurs du calendrier qui ont leur commerces fermés dans le cadre du confinement. Elle répond à Vierzonitude.

 


 

Comment est né ce projet de mettre à poil douze commerçants, artisans, artistes du Vierzonnais ?
 
Ce projet est né suite au mouvement des photographes qui posaient nus suite à la fermeture de nos studios photo. Quand j'ai posté ma photo, j'ai vu l'ampleur que ça prenait, je me suis dis qu'un mouvement solidaire à plusieurs serait encore plus parlant et surtout je me sentirai encore plus utile. J'ai été encouragée par un ami dont nos idées se sont croisées et il m'a donné l'élan pour le faire. J'ai voulu mettre en lumière quelques "corps" de métiers différents car nous étions tous concernés.

Vous-mêmes, nue derrière une guitare, il fallait oser !
 
Oui, c'est vrai, mais ne voit-on pas essentiellement le message sur cette photo plutôt qu'une petite photographe nue cachée derrière une guitare ? Bon, je ne vous cache pas que je préfère mille fois prendre en photo mes jolies futures mamans et être derrière l'objectif.

Les candidat(e)s au calendrier ont-ils (elles) répondu facilement oui à vos sollicitations 
 
Oh oui ! Certains n'ont plus rien à perdre, d'autres sont toujours partants, certains se lancent tout juste et il y a eu un tel enthousiasme de leur part que le projet s'est vite mis en place. Je les connais tous mais eux non, ils se rencontreront un jour autour d'un verre pour fêter notre collaboration inédite,  quand les bars seront réouverts.
 
 

Ce n'est pas évident de se déshabiller pour une photo qui sera vue par le public. Le message à faire passer doit-être primordial ?
 
Oui, le message est primordial et surtout notre calendrier n'est pas fait pour choquer ni faire du voyeurisme. C'est réalisé en finesse, avec humour, ou avec détermination mais surtout fait avec le cœur. C'est un calendrier solidaire pour mettre en valeurs nos métiers. Chaque acteur de ce calendrier a été libre d'exprimer son message pour vraiment se l'approprier, beaucoup d'entre eux ont vraiment franchi un pas et n'auraient jamais imaginé se retrouver nus dans un calendrier et encore moins devant les yeux d'un public inconnu  alors leur message est fort car il est personnel, réfléchi et assumé. 

 

Combien sera vendu le calendrier et comment allez-vous le vendre ?
 
Notre calendrier sera vendu 20€ et nous allons le vendre grâce à nos réseaux respectifs, nos clients sont déjà très nombreux à nous réserver des exemplaires et aussi grâce aux commerces qui nous soutiennent qui sont, eux, encore ouverts et qui souhaitent nous aider à les vendre. Une jolie mentalité de commerçants qui seront cités sur nos réseaux comme "Partenaire Solidaire". Mon site internet sera d'ici quinze jours également équipé du clik&collect où le calendrier sera disponible.
 
 

Vous-même, comment vivez-vous ce second confinement ?
 
Le premier confinement a été une source d'angoisse pour moi car c'était une situation inconnue. Beaucoup de stress à se demander comment s'en sortir quand on a sur les épaules le poids d'une entreprise même petite.

Ce deuxième confinement je le vis d'une façon plus efficace, mon esprit est occupé à ce projet, j'en profite pour me former en ligne sur mes réseaux de photographes, et surtout je me dis que je peux continuer de créer car ça personne ne peut me l'interdire. J'ai eu la chance de pouvoir faire mes photos en crèche et en école de justesse  et ça demande pas mal de temps .

Je suis occupée mais de façon différente par rapport au confinement de mars et je ne suis pas du genre à ne rien faire, mon cerveau doit toujours être actif. Ce qui me réconforte par exemple ce sont les demandes de rendez vous pour janvier qui me donnent l'espoir d'y croire encore, les clients sont là en attente que je rouvre et ça, ça fait chaud au cœur ! 

 

Cet œil artistique posé sur une crise sanitaire vous fait-il voir les choses autrement ?
 
Oui ça ouvre les cœurs, et finalement ça nous rapproche par un projet visuel, un projet solidaire, je me dis que, à travers cette crise mondiale, de ma hauteur de petite entreprise, j'aurai au moins aidé onze personnes, onze personnes qui se lèvent pour les mêmes raisons que moi le matin. Et nous sommes libres, nous les artistes, pour exprimer pleins de choses dans notre art, que se soit par la photo, la peinture, la danse etc. Alors, pourquoi me priver si ça peut aider.


 

Certains semblent s'apercevoir aujourd'hui du rôle essentiel des commerces de proximité et des artisans. Ne trouvez-vous pas dommage qu'il faille en arriver là pour s'en rendre compte ?
 
Non, ce n'est pas dommage, c'était nécessaire, souvent les mentalités changent ou évoluent après une crise, il faut passer par une prise de conscience et apprécier la valeur de chaque artisan, ça peut prendre du temps mais il faut les sauver avant qu'ils mettent la clés sous la porte !

 

Avez-vous d'autres projets de cette trempe dans votre boîte à idées ?
 
Des idées j'en ai toujours. J'avais pensé à faire un groupe sur facebook, dédié aux photographes volontaires pour faire les calendriers de ce genre dans divers villages à travers la France, c'est à dire un photographe qui prendrait en charge onze commerçants et ainsi faire leur calendrier. Peut-être c'est déjà en place je ne sais pas mais si ça donne des idées alors ça serait super. 

 

Au niveau national, #photographeapoil débouchera-t-il aussi sur un projet particulier ou cela reste-ra-t-il un cri d'alarme ?
 
Pour ma part ce calendrier c'est inédit,  c'est un cri d'alarme, un cri spontané. Mais si cela touche les gens au point de nous redemander un calendrier pour l'année prochaine et devenir  aussi populaire que le calendrier du XV de France je dis OUI ! lol Des projets solidaires j'en ai déjà fait, je suis sur un autre et j'en ferai toujours. 
 
 
Caroline Lantrès -Photographe spécialisée Maternité - Nouveaux Nés - Photos aquatiques 
Studio N'Oeuf Mois
6 Les Varennes 18500 FOECY
06.45.39.77.45

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christiane 16/11/2020 12:40

Pourquoi ne pas fabriquer des objets en résine transparente , voyez cela sur youtube pour la fabrication,avec des thèmes et photos incorporées tels ,que sur des Villes préférées , les familles , souvenirs de disparus, empreintes de mains ou de pieds dès la naissance des enfants ,des porte-clefs en incorporant des petits objets tels que des fleurs séchées, paillettes, coeurs etc...Faites illuminer le support par des leds par exemple, avec des réflecteurs de lumière à couleurs aléatoires en dessous suivants les goûts et souhaits des clients.Avec de la résine le produit est vraiment unique et traverse le temps et tout objet est réalisable même des bijoux.Bon courage à tous ces commerçants privés de liberté de vivre correctement.

Archives

Articles récents