Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Lucie #commerçanteàpoil : on en a marre de cette façon de penser de nos élus

Publié par vierzonitude sur 19 Novembre 2020, 06:40am

Lucie, esthéticienne à Foëcy,  a participé à l'élaboration du calendrier de commerçants, artisans et artistes à poil, de Caroline Lantrès, photographe du studio N'Œuf moi à Foëcy. Elle explique à Vierzonitude comment elle s'est mise à nu devant l'objectif. Et surtout, le message que véhicule cette photo.

Lucie #commerçanteàpoil : on en a marre de cette façon de penser de nos élus

Comment se passe le confinement pour vous et l'obligation de fermer votre commerce ?

Comme vous pouvez l'imaginer, l'idée même de fermer mon entreprise est très compliquée moralement c'est éprouvant. Sur le plan économique une petite entreprise sans énormément de charge peut survivre, à condition de ne pas avoir de stock périssable, mais c'est la perte de salaire à titre personnel qui est compliqué à gérer. Je ne peux pas assurer 84% de mon salaire comme le fait une grande entreprise avec ses employés.

 

De là à poser à poil pour un calendrier... Comment avez-vous fait partie de l'aventure ?

C'est Caroline qui avant toute chose est une amie qui m'a contacté pour m'expliquer son projet et qui de suite m'a faite adhérer totalement. J'ai l'habitude de prendre la pose avec elle, et le fait de poser "à poil" a pu se faire qu'avec la confiance que j'ai en elle et son coté artistique très loin de toute vulgarité.

En dehors de la performance artistique, il y a un vrai message dans ces photos. Quel est ce message ?

Le message est clair, nos entreprises sont prises pour cibles par le gouvernement. Malgré tous les protocoles que nous avons mis en place, ils considèrent que moi, petite esthéticienne, accueillant une personne à la fois je suis plus à risque que des grandes surface ou autres magasins dit "essentiels"… On en a tout simplement marre de cette façon de penser de nos élus.

 

Vous avez dû fermer une première fois, puis une seconde fois, comment vous sentez-vous ?

Il y a eu du chemin de parcouru depuis le 1er confinement, bizarrement même si je suis plus inquiète pour mon entreprise, je suis plus sereine grâce au soutien de mes clientes. Elles me le montrent tous les jours dans leurs différents messages sur les réseau sociaux, dans nos échanges téléphonique et par leurs prises de rendez-vous qu'elles continuent de prendre en avance. J'en profite au passage pour les en remercier énormément.

 

Et surtout qu'espérez-vous ?

Je n’espère plus grand chose des mesures à venir, simplement qu'on nous laisse travailler sans nous montrer du doigt. Ce que j'espère en revanche, c'est sauver mon entreprise par un travail de qualité et je ne le répéterai jamais assez … grâce à mes clientes fidèles et nouvelles que j'adore.

Comment s'est passé votre rendez-vous avec l'objectif de la photographe ?

Comme je l';ai dit plus haut, la confiance que j'ai en Caroline a été essentielle, mais l’inquiétude du résultat s'est vite transformé en véritable fierté !

 

Nue, au propre comme au figuré, que vous a apporté cette contribution à un projet plus qu'original ?

Je pense que ce projet m'a permis de garder confiance en ce que je fais au quotidien. Le fait de participer à ce projet d'équipe m'a fait prendre conscience qu'il faut se battre pour nos entreprises, je n'ai pas envie de perdre ce que j'ai crée durant ces 13 dernières années.

 

Et qu'en attendez-vous en retour ?

La reprises de nos activités au plus vite, même si les protocoles sanitaires mis en place suite au premier confinement sont très exigeants, on est prêt à s'adapter à toutes les mesures tant qu'on nous laisse faire notre travail. J'espère que cette initiative choc fera réagir les autorités au plus vite eux qui clament haut et fort vouloir limiter les fermetures de PME.

Cet espace est le vôtre : dites ce que vous avez envie de dire !

Je ferais tout mon possible pour sauver mon activité car je ne suis pas du genre à baisser les bras !!! Maintenant il va aussi falloir que notre gouvernement arrête de jouer au yoyo avec nous et de nous laisser travailler comme on sait si bien le faire !!!

 

Que peut-on faire, concrètement, pour vous aider et aider les commerces fermés ?

L'idée principale est d'aider autant que possible tous nos petits commerces de proximité en évitant les grosses enseignes dés que nous reprendrons nos activités. La période de fin d'année est essentielle pour nous tous, alors j'espère que vous nous permettrez de limiter la casse. Bien sûr vous pouvez également nous aider en achetant notre calendrier qui en toute modestie vaut bien celui des dieux du stade !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents