Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Pauline et Guillaume #commerçantsapoil : nous sommes dans une situation critique

Publié par vierzonitude sur 20 Novembre 2020, 06:40am

Pauline et Guillaume #commerçantsapoil : nous sommes dans une situation critique

Pauline et Guillaume (Praline et Panda), du coffee/tattoo/art shop à Bourges ont participé à l'élaboration du calendrier de commerçants, artisans et artistes à poil, de Caroline Lantrès, photographe du studio N'Œuf moi à Foëcy. Ils expliquent à Vierzonitude comment ils se sont mis à nu devant l'objectif. Et le message que véhicule cette photo.

Comment se passe le confinement pour vous et l'obligation de fermer votre commerce ?

Comme beaucoup, nous prenons notre mal en patience et nous essayons de relativiser en pensant à tous ceux qui connaissent une situations pire que la notre. Cette crise est difficile pour tout le monde mais pas forcément au même niveau.

 

De là à poser à poil pour un calendrier... Comment avez-vous fait partie de l'aventure ?

Nous connaissons Caroline du Studio N’oeuf Mois qui nous a proposé de participer à cette aventure. Son projet n’était pas tant de faire simplement des photos de nus, que surtout de rendre compte de la crise actuelle et comment elle impacte, notamment financièrement, les différents commerçants et artisans. Ne l’oublions pas, cette crise sanitaire inédite nous a tout pris. Le message est important, symbolique, et le professionnalisme de Caro rajoute la petite cerise sur le gâteau.

 

Vous avez dû fermer une première fois, puis une seconde fois, comment vous sentez-vous ?

Nous nous sentons encore plus affaiblis qu’après le premier confinement, car au bilan de l’année 2020, nous n’aurons travaillé en tout et pour tout quasiment que 7 mois sur 12 (nous sommes un Coffee Shop donc réouverture plus tardive que certains autres commerçants).

 

Et surtout qu'espérez-vous ?

Tout simplement pouvoir retravailler dans des conditions les plus normales possibles. Que les clients seront de nouveau au rendez-vous. Nous espérons juste ne pas mettre la clef sous la porte, continuer notre activité qui est pour nous comme pour beaucoup d’autres une passion.

 

Comment s'est passé votre rendez-vous avec l'objectif de la photographe ?

Au mieux et de manière très professionnelle. Caroline connaît très bien sa partition. C’est son job, elle le maîtrise et ça se ressent. Elle sait nous mettre à l’aise et en même temps garder une forme de pudeur. C’était très bien.

 

Nue, au propre comme au figuré, que vous a apporté cette contribution à un projet plus qu'original ?

C’est une collaboration avec 11 autres commerçants et artisans que nous ne connaissions pas forcément avant cette aventure. C’est toujours enrichissant de faire partie d’une équipe et de pouvoir se soutenir et s’entraider, ne serait-ce qu’en communiquant et en échangeant sur les meilleures façons de surmonter cette crise, moralement et administrativement.

 

Et qu'en attendez-vous en retour ?

Nous attendons de la reconnaissance, de la visibilité et de la compréhension. Que l’on ne nous oublie pas et que les gens comprennent dans quelle situation critique nous sommes.

Cet espace est le vôtre : dites ce que vous avez envie de dire !

Le message est dans le calendrier. Vous pourrez le trouver dans différents points de vente ainsi qu’en Click’n’Collect au prix de 20€,  ce qui représente 1,66€ par artisans. C’est un geste, un sourire, une poignée de main symbolique comme à l’époque où nous pouvions le faire avec franchise, sincérité et sans crainte. Bref c’est surtout un bel élan de solidarité.

 

Que peut-on faire, concrètement, pour vous aider et aider les commerces fermés ?

Ne fermez pas les yeux ! Ne vous dites pas que c’est «leur problème» car nous sommes tous impactés. N’oubliez pas vos commerces et artisans locaux.

 

Praline et Panda (Pauline et Guillaume), coffee/tattoo/art shop au 23/25 rue Mirebeau 18000 Bourges. tel : 06.50.81.44.29.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents