Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Plateforme logistique : un élu de la majorité apprécie peu la façon de faire de la France Insoumise

Publié par vierzonitude sur 23 Novembre 2020, 06:05am

Plateforme logistique : un élu de la majorité apprécie peu la façon de faire de la France Insoumise

La majorité municipale a gardé le silence, après la prise de position, lors du dernier conseil communautaire, de Jean-Claude Léchelon, élu vert, contre le projet de plateforme logistique sur le parc technologique. 

Elle a gardé un silence plus pesant encore après la création du collectif citoyen contre ce projet que Vierzonitude a publié, avec, à sa tête, le même élu frondeur.

Et elle a gardé un silence aussi épais qu'un blindage de coffre-fort après que les deux élus Insoumis du conseil communautaire (également élus municipaux) aient publiquement regretté leur vote favorable à ce projet.

Du coup, c'est Boris René, conseiller municipal délégué au numérique et à la téléphonie fixe et mobile et vice-président de la Communauté de communes Vierzon-Sologne-Berry au développement économique qui brise le silence. L'élu nous a envoyé sa réaction face aux déclarations des élus Insoumis.

"L’erreur est humaine, de mon point de vue certainement quand je lis le post LFI (NDLR : publié sur le compte facebook de la France Insoumise). Moi je pense surtout à un projet de 300 emplois, ce n’est pas moi qui l’annonce, c’est Virtuo et le groupe qui commercialise le futur bâtiment.

Pour ce qui est du déménagement du monde, vous y allez un peu fort, Vierzon n’est pas le centre logistique du monde, la seule chose que je ne peux pas nier, c’est l’artificialisation des sols, c’est vrai que si une entreprise d’usinage ou un commerce de vêtement pouvait usiner ou vendre dans un hangar ou une boutique avec un sol en terre battue alors personne n’investirait à gros frais pour faire une dalle.

Mais j’ai aussi une fibre écologiste, je suis non encarté et cela justement ne m’impose aucune posture, nous devons trouver un moyen de compenser cette perte, c’est d’ailleurs cet objet que nous travaillons avec la Dreal (NDLR : Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) et toutes les forces constructives en présence.

Donc le chantage à l’emploi depuis 40 ans, je l’entends, mais il ne me semble pas avoir entendu depuis ces 20 dernières années un projet d’une telle envergure. Pour moi aussi, il s’agit de mon premier mandat, je m’investis, je travaille les dossiers avec les services et la mairie, j’y crois et je défendrai mes dossiers coûte que coûte.

Vous annoncez pouvoir créer 600 emplois en perspective d’une autonomie alimentaire, très bien, je vous laisse trouver un partenaire privé qui va y croire et qui va investir et j’attends le dossier à la communauté de commune pour vous soutenir sans aucun problème. Vous voyez, moi contrairement à vous, je n’enterre pas votre proposition et votre projet, je demande des financements, un modèle économique, et apprécie votre engagement sur votre proposition comme le font les autres porteurs de projet qui viennent nous voir.

Pour le dernier point sur la taxe foncière sur les locaux commerciaux non occupés, je suis d’accord avec vous, il faut certainement amener cette taxe à son plafond maximum. Je regrette simplement un manque de confiance et d’échange et j’apprécie peu la façon de faire, mais comme vous le dites si justement l’erreur est humaine."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
c'est quoi ce chiffre de 600 emplois ? Qui a dit cela. C'est encore plus débile que les 300 de Virtuo
Répondre
A
une société immobilière garantie 400 emplois ??? vous croyez vraiemnt acela ??? Et puis vendre a un intermédiaire et qui revendra a un autre en prenant au passage un gros bénéfice , pourquoi la CDC ne l'a pas fait en se passant d'un intermédiaire ? Et quand le logisticien , au bout de 10 ans fera ses valises ? Moi je ne perds pas de vue ( pas un mot de vous pour çà ) que c'est l'argent public donc nos impots donc tant qu'a faire du pognon autant que çà revienne dans les caisses publiques. Quand on fait des opérations financières avec le privé, il y a toujours un loup
Répondre
W
Incroyable ! Il ne comprend pas ce que signifie la locution "artificialisation des sols" ! Qu'un parpaing d'horreur soit décerné de toute urgence à cet individu consternant.
Cours de rattrapage, voici la définition de cette expression : "L’ artificialisation du sol ou d'un milieu, d'un habitat naturel ou semi-naturel, est la perte des qualités qui sont celles d'un milieu naturel : sa naturalité, qualité qui inclut une capacité autoentretenue à abriter une certaine biodiversité, des cycles naturels (cycles du carbone, de l' azote, de l' eau, de l' oxygène …) et ses qualités biogéochimiques (puits de carbone par exemple)".
Quand on pense que pendant ce temps là certains crèvent la dalle.
Bel exemple d'étonnement et de désolation.
Répondre
L
Ah bon, il y a un groupe (inconnu) qui commercialise pour un groupe (inconnu) qui crée 300 emplois (connus ?) mais la populace est trop bête pour le savoir
Répondre

Archives

Articles récents