Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Elections municipales : s'il y a un mauvais perdant, il y aussi un mauvais gagnant...

Publié par vierzonitude sur 31 Décembre 2020, 12:40pm

Elections municipales : s'il y a un mauvais perdant, il y aussi un mauvais gagnant...

Un élu qui ne lit évidemment pas Vierzonitude mais qui sait ce qu'il y a dedans, s'étonnait, il y a quelques jours, que ce blog ne parlait pas des conclusions de rejet du rapporteur général, à propos du recours de Christophe Doré, tête de liste aux dernières élections municipales, devant le tribunal administratif. Rappelons que Vierzonitude n'est pas la Pravda que certains doivent sans aucun doute regretter à Vierzon... Et si certains élus ont la nostalgie de pouvoir agir sur un organe de presse, ils peuvent toujours se faire les dents sur ce blog.

Le rejet est maintenant acté, on attend juste la nature des arguments qui ont motivé une telle conclusion. Mais, sincèrement,. qui aurait parié un rouble sur l'issue de ce recours ? Qui aurait parié que les Vierzonnais allaient devoir revoter, au regard des résultats ? Il y aurait eu 30 ou 40 voix d'avance seulement pour l'équipe sortante, à la rigueur. Mais plusieurs centaines... On savait d'ores et déjà que ce recours était vain et que les résultats de l'élection étaient indiscutables.

Mais pour cet élu, et d'autres, ne pas évoquer ce recours sur Vierzonitude, c'est être un mauvais perdant, comme l'a d'ailleurs été qualifié la tête de liste Christophe Doré sur le compte facebook du maire de Vierzon. 

Vierzonitude ne remet pas en cause la légitimité du résultat. Pourtant, il pourrait. Des élus de la majorité n'avaient pas hésité à remettre en cause la légitimité de l'élection du Président de la République face à Marine Le Pen. On pourrait faire la même chose, rien qu'en rappelant les chiffres des résultats.

18.046 inscrits aux dernières élections municipales.

7.420 votants (59% d'abstention); 7.156 exprimés.

L'équipe sortante a été élue avec 3.591 voix, soit 50,18% des voix et à peine 20% des inscrits... Oui, ce n'est pas de cette façon là, va-t-on nous reprocher; que l'on calcule un résultat d'élection, mais la majorité sait trop bien que c'est de cette façon là qu'elle sait délégitimiser le vote d'Emmanuel Macron par exemple. Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse... Cela appelle un peu d'humilité. Certes, seule la victoire compte mais parfois, la manière aussi compte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Plantain 01/01/2021 12:02

Vierzon,commune BANANIÈRE!
Les Vierzonnais sont des VEAUX et ont les élus qu'ils méritent!
Qu'on se le dise,il y a un peu plus d'un an,la crainte de l'Oligarchie Vierzonnaise était que Vierzon tombe dans l'escarcelle du RN.
Après coup,le Commandant Doré avait il vraiment envie d'être aux Responsabilités?
S'était il entouré pour gagner?
N'avait il pas plutôt été missionné pour empêcher le RN de prendre la ville,ou mieux encore,de l'empêcher de constituer une liste?
Aujourd'hui,j'ai,pardon de le dire,mais comme une impression que les coquins sont d'accord!
L'étape du Tour de France au départ de Vierzon est au Maire ce que le concert de Johnny Halliday était à Jean et Max en 1990.
Une récompense,du pain et des jeux pour leur clientèle électorale.

Oui 31/12/2020 18:47

E. Macron a été élu au second tour avec 43,6% des inscrits, N. Sansu a été élu au premier tour avec environ 20% des inscrits. Selon les communistes, le premier n'est pas légitime, le second l'est. Où sont la logique et l'honnêteté intellectuelle ?

Simara Paul 31/12/2020 17:35

La démocratie est malade quand on constate qu'il suffit d'obtenir 20 % des électeurs inscrits pour imposer aux 80% des décisions politiques non désirées, cela s'appelle la dictature bolchevique.

Censuré 31/12/2020 14:59

Ils sont gonflés les communistes.
En mai 2001 au lendemain d'une cantonale partielle,ils avaient déposé un recours pour contester l'élection de Jean Rousseau comme conseiller général.
L'actuel Président de la communauté de communes,déjà cumulard à l'époque,avait dû démissionner de son mandat acquis en 1998.
Jean Rousseau qualifiait alors les communistes de mauvais perdants.
20 plus tard ce sont ces derniers qui taxent leurs opposants de mauvais perdants.

Milan Kundera 01/01/2021 16:17

La lutte de l'homme contre le pouvoir,c'est la lutte de la mémoire contre l'oubli.

Julie 31/12/2020 14:05

Vous avez tout à fait raison sur ce point, et c'est quelque chose qu'il faut sans cesse rappeler : que les élus - la "majorité" aussi bien que l'opposition d'ailleurs - ne plastronnent pas, qu'ils se rappellent toujours quand ils prennent des décisions qui touchent la vie de tous les Vierzonnais qu'ils ne les représentent pas, puisque plus de 80 % n'ont tout bonnement pas voté pour eux. Qu'une majorité soit élue avec moins de 20 % des inscrits (et ce n'est pas le cas qu'à Vierzon, à Bourges c'est 19,77 % des inscrits, et dans toute la France la situation était similaire pour ces élections, avec un record d'abstention), cela pose un sérieux problème de légitimité, et tout simplement de démocratie. La classe politique est massivement désavouée, et nos "élus" pour lesquels l'écrasante majorité des citoyens n'ont pas voté devraient faire preuve de la plus grande humilité.

Archives

Articles récents