Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Plateforme XXL : Djamila Kaoues demande l'expertise d'un cabinet d'étude indépendant

Publié par vierzonitude sur 9 Décembre 2020, 19:30pm

Plateforme XXL : Djamila Kaoues demande l'expertise d'un cabinet d'étude indépendant

Djamila Kaoues, vice-présidente de la Communauté de communes, en charge de la transition écologique et solidaire, de la DDémarche, du PCAET et de l’Agenda 21 entre à son tour dans le débat autour de la construction d'une plateforme logistique XXL, sur le parc technologique. Alors que la fronde, contre ce projet, atteint le cœur de la majorité municipale avec un élu vert et deux élus Insoumis opposés à ce projet, le président de la communauté de communes et le maire de Vierzon se sont également exprimés, dans la presse locale.

"Aujourd’hui, plus que jamais, on ne peut concevoir à Vierzon comme ailleurs, l'installation d'une entreprise viable sans l'engager dans une démarche environnementale. En ma qualité d'écologiste et de vice-présidente de la Communauté de communes Vierzon-Sologne-Berry déléguée à la transition écologique et solidaire, je m'engage à veiller au critère de durabilité qui consiste à adopter des pratiques qui respectent et protègent notre environnement, pour chaque projet mené", explique Djamila Kaoues.

Pour l'élue, "l'acceptation de tout projet doit avant tout être pensé pour les citoyens des territoires ruraux et urbains de la Communauté de communes Vierzon-Sologne-Berry, afin de tendre vers une approche éco-efficiente et une économie responsable."

Djamila Kaoues, face à de "légitimes interrogations" autour de ce projet, a obtenu "la création d'un groupe de travail qui sera dirigé par M. Boris René, vice-président en charge de l'économie au sein de la Communauté de communes et qui devra intégrer des citoyen.nes, collectifs et associations intéressés par ce projet."

La vice-présidente de la communauté de communes trace les trois thématiques sur lesquelles des réponses seront apportées.

La première concerne la citoyenneté locale, c’est à dire la place du citoyen dans les décisions de l'instance démocratique de la Communauté de communes. Dans le cadre d’une démocratie participative, il s’agirait de proposer un lieu de dialogue et de recueillir des propositions citoyennes. Je propose ainsi de faire de la Communauté de communes Vierzon-Sologne-Berry un espace de coopération ouvert aux citoyens à travers la création d'un conseil de développement, afin que leurs propositions et observations soient entendues et considérées.

- Le second volet consiste, en lien avec le service compétent de la Communauté de communes, en la mobilisation des outils légaux adéquats afin d’assurer la  création d'emplois locaux pérennes. Le respect des droits du salarié est un préalable incontournable pour les entreprises souhaitant s'installer sur notre territoire.

- La dernière thématique phare, au cœur de notre réflexion, porte sur l'impact environnemental. Il s’agit de considérer les façons de réduire et de compenser autant que possible les impacts environnementaux d'un tel projet. Pour répondre à cet enjeu fondamental, je demande l'expertise d'un cabinet d'étude indépendant, chaque étape du projet fera l’objet d’une communication transparente. L'écologie, en tant qu’elle place la préservation du vivant, la préservation de l’environnement et le respect de l’Humain, au cœur de nos préoccupations, est un paramètre incontournable et nul n'y dérogera.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Léa 10/12/2020 16:07

Madame Kaoues merci de nous intégrer dans le projet, cela nous concerne directement et l'avis des citoyens Vierzonnais est essentielle. Je vous suis depuis longtemps et j'aime beaucoup vos interventions. Quant aux autres écologistes qui ont déclaré la guerre à l'emploi à Vierzon, vous n'avez rien à y faire. Vous devez certainement vivre dans de bonnes conditions pour venir nous embêter avec vos idées archaiques. Je ne sais pas dans quelle planète vous vivez. LES VIERZONNAIS veulent des EMPLOIS! ce n'est pas si difficile à comprendre. Quant aux écologistes et ceux de la France insoumise, vous avez juste montré avec votre revirement que vous n'avez pas suffisamment réfléchi jusqu'au bout. A part vous humilier qu'est-ce que vous savez faire? et attaquer votre propre camp, montre bien que vous n'êtes pas digne de confiance. J'espère qu'on ne vous entendra plus jamais de la vie. Vous vous êtes juste ridiculisés avec votre blog et pétition!Vous n'avez jamais cherché à dialoguer, mais vous allez à l'affrontement, c'est à se demander quel était votre objectif réel!

Wizard 11/12/2020 10:44

Ainsi, vous décrétez que les emplois priment tout et que si les autres ne sont pas d'accord ils peuvent crever. Donc, vous seriez prêt(e) à N'IMPORTE quel emploi sans autre considération pour quoi ou qui que ce soit.
Il fut un temps ou les gens avaient le courage de se bouger pour aller chercher le travail où il est, et parfois très loin.
Oui, je vis confortablement, mais moi je ne suis pas resté les deux pieds dans le même sabot à attendre que l'on vienne m'apporter un job clé en main. Et pourquoi ne faudrait-il pas aussi vous servir le petit déjeuner au lit tous les matins avec des croissants chauds ?

Wizard 10/12/2020 09:54

Comment peut-on sans rougir déclarer qu'il est possible de "compenser" la vie ? Nous n'en pouvons plus de devoir supporter de telles débilités.

Lev 09/12/2020 21:00

Donc si je vous lis bien on ne peut revenir sur la décision de la comcom, décision prise sans que soit respectées les plus élémentaires bases démocratiques puisque cette décision a été, en tout cas à Vierzon (quid des autres communes ?) acquise sans mandat du conseil municipal mais d'une vague réunion du groupe majoritaire. Foulés aux pieds les acquis de 1793 repris par les lois de 1884 sur les libertés communales : la démocratie demande le retrait de la décision de la comcom, le reste n'est que vaseline pour entériner un fait acquis sans débat démocratique. Débat dans lequel un « expert » pourrait avoir sa place . Mais avant de décider. Démocratie

Archives

Articles récents