Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Villages est le quartier qui a le plus perdu d'habitants

Publié par vierzonitude sur 1 Février 2021, 14:59pm

Villages est le quartier qui a le plus perdu d'habitants

25.903 habitants à Vierzon. On l'a déjà écrit, c'est le résultat du dernier recensement. La presse locale a affiné les données, en donnant les chiffres quartier par quartier. La ville a donc perdu plus de mille habitants entre 2012 et 2017. Ce n'est pas une surprise, aucun quartier n'est épargné par la baisse, sauf un, le Bois-Marteau-Grelet qui a gagné 109 habitants grâce notamment à la construction d'un vaste lotissement. Sinon, les autres quartiers accusent une perte, parfois sévère comme Villages par exemple (-377 habitants). 

Le centre-ville n'est pas mieux loti qui se dépeuple lui aussi à un rythme moins élevé (-96 habitants). Ce qui n'est pas bon signe car le centre-ville n'est pas capable de capter la population, faute sans aucun doute, de logements locatifs décents. Les Forges, le Vieux-Domaine, même le quartier de Chaillot-Les Crêles, perdent encore des habitants.

Le Colombier, Cité Scolaire, Clos-du-Roy, sont aussi mis à mal par une baisse de la démographie. Le quartier du Bois Marteau-Grelet sort son épingle du jeu, avec la construction d'un lotissement (+ 109 personnes). Seul le quartier Henri-Sellier-l'Aujonnière gagne, pour l'anecdote, deux habitants. Reste à savoir si ces chiffres vont servir à définir une politique de reconquête des habitants.

La mairie nous sort le couplet des quatre cents emplois sur la plateforme logistique mais encore faudrait-il que les impôts fonciers n'écrasent pas ceux qui ont envie de devenir propriétaires. Depuis 2012, les miracles annoncés n'ont pas eu lieu et la ville de Vierzon continue de perdre des habitants en se rapprochant dangereusement d'un nouveau seuil, en dessous de 25.000 habitants. C'est pour cette raison qu'une ville plus étendue que Bourges avec si peu d'habitants doit aujourd'hui arrêter de s'étendre car ces extensions n'ont apporté aucun habitant supplémentaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Wizard 02/02/2021 10:27

Chiffres intéressants qui confirment ce que l'on peut voir tous les jours en circulant dans les rues de Vierzon. Cherchons la ou les différences entre le Vierzon sud et le Vierzon nord. Je n'en rajouterai pas en resituant ces deux zones dans leurs qualifications historiques.

Certes, Vierzon nord construit des logements sociaux mais ces logements, HLM horizontaux, n'expliquent pas l'accroissement de la population puisqu'ils viennent le plus souvent en remplacement des vieilles "barres" HLM détruites. D'ailleurs la rive sud du Cher à Vierzon n'est pas dépourvue d'un parc social respectable. Non, ce solde excédentaire dans certains quartiers exprime sans équivoque un mouvement démographique de fond. Les départs naturels que sont notamment les décès et les déménagements vers les pôles de dynamisme économique représentés par les métropoles, sont en balance avec les nouveaux arrivants qui trouvent un intérêt à s'installer ici.

Les raisons de cet attrait réside clairement dans les prix attractifs de biens immobiliers médiocres, soutenus par des législations désuètes de soutien à la natalité abondées par de nombreux politiques intéressés par des perspectives de retombées électorales. Le désir de regroupement communautaire participe à cette situation à l'instar de ce qui s'est toujours pratiqué ailleurs comme par exemple les nombreuses Chinatown recensées un peu partout ou encore Little Italy à New York.

Donc, arithmétiquement, des départs le plus souvent individuels compensés par des arrivés majoritairement familiales où les familles nombreuses (au sens actuel ici) ne sont pas rares, donnent de facto un accroissement de la population.

Archives

Articles récents