Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Projet Virtuo : la guerre des clans politiques est ouverte

Publié par vierzonitude sur 28 Mars 2021, 12:45pm

Projet Virtuo : la guerre des clans politiques est ouverte

Le peu de Vierzonnais qui ont voté pour la majorité municipale se retrouvent avec deux blocs distincts qui se bouffent le nez pour un même projet économique : d'un côté le P.S et le P.C qui se soutiennent mutuellement pour prolonger des carrières; de l'autre les Insoumis avec les Verts qui faute de mieux se tiennent la main avant que chacun n'ait envie de la manger.

A Vierzon, cette alliance originale pour les élections régionales plonge, malgré ce que nos élus de la majorité vierzonnaise en disent, dans une abstraction la plus totale. Le P.C et le P.S défendent becs et ongles le projet Virtuo, la plateforme logistique géante au parc technologique. De l'autre, les Insoumis et les Verts sont contre. Mais il y a mieux : un élu Europe écologie les Verts qui avait marqué son opposition au projet à la communauté de communes a été obligé de démissionner du conseil municipal.

Qu'en sera-t-il de la vice-présidente EELV de la communauté de communes qui s'est positionnée, comme l'ensemble d'EELV, contre le projet Virtuo ? Sera-t-elle obligée également de démissionner aussi du conseil municipal ? Et les Insoumis, démissionneront ils aussi du conseil municipal ? Etrange atmosphère que cette contradiction majeure un an après l'élection, sans beaucoup de votes, de l'actuelle majorité ?

Les propos sexistes contre des secrétaires d'Etat, les gesticulations et les postures contre le ministère de l'intérieur, et même les nouveaux commerces dont la majorité s'attribue le mérite alors que c'est l'Etat qui finance abondamment, ne pourront pas masquer ce différend majeur. Le maire et le président de la communauté de communes en ont fait leur tour Eiffel. Que leur conteste deux éléments majeurs de leur majorité.

Mais on ne peut pas prétendre caresser les macronistes pour s'assurer une réélection, changer d'avis en cours de route et faire comme si de rien n'était. C'est un peu facile de pencher d'où vient le vent et de vouloir se refaire une virginité de gauche radicale en créant un festival Vierzon belle et rebelle. Juste de quoi satisfaire un électorat qui voterait pour un troupeau de moutons si on le lui demandait.

La campagne des élections régionales risque donc être survitaminée. D'autant que des élus vierzonnais devraient se retrouver sur les listes et même briguer un poste de vice-président. Et vous verrez que si la liste P.C/P.S passe, nos élus qui ne doutent de rien nous serviront l'excuse du plébiscite pour le projet Virtuo qu'ils défendent.

La plateforme sevrait se retrouver au cœur des élections régionales mais pas comme les élus l'avaient imaginé. D'autant qu'ils savent qu'elle est l'entreprise qui doit s'installer mais se gardent de le dire. Etrange conception de la transparence. Mais pouvait-on imaginer autre chose ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lev 29/03/2021 09:39

EELV a pris position contre la plate-forme par un communiqué - LFI rien du tout... pour l'instant conseillers LFI ou EELV s'abstiennent : qui ne dit mot consent...
Faut peut-être pas trop se fâcher pour préparer un second tour... un compromis à venir ?

Archives

Articles récents