Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Bah, ce n'est qu'une maison de patron, après tout !

Publié par vierzonitude sur 13 Avril 2021, 18:40pm

Bah, ce n'est qu'une maison de patron, après tout !

La vente de la maison de Célestin Gérard à 180.000 euros semble être une gageure pour le conseil municipal qui devra examiner, ou pas, cette délibération jeudi soir. Mais depuis la découverte de cette vente surprise, les offres semblent se multiplier. 200.000, 240.000 euros. La question est de savoir si la ville peut maintenir à 180.000 euros cette vente si d'autres en proposent d'avantage.

Mais, plus que le prix, c'est l'acte en lui-même qui pose question. Si la ville voulait se débarrasser de son patrimoine immobilier, elle ne rachèterait pas tout ce qui se présente : l'ancienne Poste par exemple, les locaux de Baracher-Mathat dans lesquels 760.000 euros de travaux vont êre effectuer. Pourquoi ne pas vendre l'auberge de jeunesse qui ne sert plus à rien ? Ou l'office de tourisme place Foch qui a englouti des centaines de milliers d'euros.

Vierzon, c'est cette ville qui, par l'intermédiaire de sa société d'économie mixte finance et construit le siège social de Véolia, cette société du CAC 40 sans doute trop désargentée pour s'en payer un elle-même et bazarde son patrimoine historique pour une poignée de cacahuètes en se réfugiant derrière l'avis des Domaines. Entre la Sem-Vie, la communauté de communes et la ville, Vierzon sera bientôt municipalisée.

Rappelons que les locaux des Galeries aussi ont été rachetés par la Sem-Vie sans oublier le site LFM, acheté 1,1 million d'euros. Alors, la vente à 180.000 euros de la maison de Célestin Gérard fait rire... jaune. Il ne faut pas que cette maison soit vendue, même avec la plus belle des explications, cette maison doit rester dans le giron municipal et le jardin avec. On va privatiser une partie du jardin et même l'entrée près de la rue Bernard Palissy. On croit rêver ! Sans doute que cette délibération devait passer sur un malentendu. Or, effectivement, il y a un malentendu !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Oui 14/04/2021 09:38

Un communiste qui privatise, décidément on aura tout vu avec Nicolas Sansu !

T 14/04/2021 08:12

Voilà, c’est bien résumé la motivation du maire de Vierzon. Il ne veut plus voir de traces de patronat dans sa ville ni traces de l’histoire industrielle de Vierzon.
Il préfère artificialiser la campagne environnante en bétonnant et goudronnant à tout va.
Il ne devrait pas oublier qu’il est à sa place grâce à une minorité d’électeurs pour cause de Covid et donc que sa légitimité ne vaut pas grand chose.

Archives

Articles récents