Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La ville vend les murs du restaurant les Petits plats de Célestin à un privé

Publié par vierzonitude sur 11 Avril 2021, 10:30am

La ville vend les murs du restaurant les Petits plats de Célestin à un privé

La ville de Vierzon vend les murs du restaurant "Les petits plats de Célestin" et qui plus est, la maison de Célestin ainsi qu'une portion du jardin public "les jardins de la Française" qui englobent la terrasse pour une superficie d’environ 277 m2. Le portail à l’angle de la rue Pierre Sémard et de la rue Palissy sera privatisé.

La ville inscrit cette vente dans le cadre de sa politique de valorisation de son patrimoine immobilier. Il serait plus simple de dire qu'elle a besoin d'argent frais. De là à vendre le patrimoine historique, nous y reviendrons. Toujours est-il que cet immeuble, l'ancienne maison de Célestin Gérard, le fondateur de l'industrie du machinisme agricole de Vierzon, possède des façades et la toiture classées à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 8 mars1999.

Après la fermeture de la Case, la Société d'économie mixte de Vierzon avait racheté le bâtiment, l'avait rénové dans l'optique de créer un restaurant gastronomique. Ce qui fut fait avec l'arrivée de Pascal et d'Annie Chaupitre en 2000 à Vierzon. Ils créent la Maison de Célestin, accrochent une étoile Michelin à l'enseigne, renoncent à l'étoile et transforment la maison de Célestin en Petits plats de Célestin, avec toujours l'exigence de la qualité qui fait la réputation de la maison depuis 21 ans. 

On apprend, dans une délibération du conseil municipal qui se réunira jeudi 15 avril qu'un acquéreur, Eric Bourreau souhaite acheter l'immeuble et la parcelle attenante au prix de 190 000 € F.A.I., soit 180 000 € net vendeur. Il s'engage aussi à maintenir le locataire actuellement détenteur d'un bail commercial et à faire son affaire du renouvellement dudit bail. Afin de protéger l'activité de la société "la Maison de Célestin", la commune sollicitera dans l'acte de vente une condition portant sur le maintien de la nature de l'activité exercée dans l'immeuble cédé, à savoir un commerce de restauration avec en complément des activités de réception et séminaires. Les actuels locataire n'ont pas pas formulé le désir de se porter acquéreurs des murs. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Oui 12/04/2021 10:05

À ce prix, ce n'est pas une vente mais un bradage, quelle honte ! Tout ça pour récupérer un peu d'argent qui sera encore englouti dans un projet bidon...

Semard 11/04/2021 17:57

Investisseur Vierzonnais, je suis intéressé par l'acquisition de ce bâtiment et en offre 200 000 euros

Lusor 11/04/2021 13:26

C'est mon ancien concessionnaire VAG et son papa l'ancien patron du rugby vierzonnais.

un autre 11/04/2021 12:29

ça ne remboursera pas les frais de restauration (sans mauvais jeu de mots) engloutis par la SEM dans l'aménagement et la préservation de cette batisse et du parc attenant.

Archives

Articles récents