Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le numéro de cirque de l'union de la gauche

Publié par vierzonitude sur 25 Avril 2021, 14:29pm

Le numéro de cirque de l'union de la gauche

Uni soit qui mal y pense ! Donc résumons : pour les départementales, la France insoumise adopte la position du cul tourné face aux communistes. Au point qu'un Insoumis berruyer remette en cause "l'hégémonie communiste". Du coup, comme Europe écologie les Verts (EELV) ont fait ami-ami avec les Insoumis pour les élections régionales, lissant de côté les frères ennemis PC-PS entre eux, ils pensent faire la même chose aux départementales.

C'est beau la gauche, non ? D'autant qu'à Vierzon (et Bourges), résumons : le PC, PS, LFI et EELV sont dans le même bateau. Pour se faire élire parce que pour s'entendre, on repassera. les Insoumis sont avec EELV contre un projet porté par les seuls communistes vierzonnais, puisque les Socialistes font comme d'habitude : ils ne sont ni pour, ni contre bien au contraire.

Donc pour les départementales et les régionales, le blocs P.C/PS fait la guerre avec le bloc Insoumis. EELV mais pas au niveau municipal comme à Vierzon. A tel point que comme de bons petits soldats aux ordres, ils votent des deux mains les délibérations du conseil municipal parce que c'est le lot d'une majorité : ne pas réfléchir.

Si avec tout ça, l'électeur-citoyen s'y retrouve, ce sera tant mieux. Parce que vues de l'extérieur, ces postures sont de lamentables lambeaux de politique. On fait risette pour la forme, mais on s'écharpe pour les postes. En fait, qui est assez sot pour croire qu'un élu communiste pense comme un élu socialiste, qu'un Vert pense comme un Insoumis. C'est une fable encore plus criante à la lumière des élections départementales et régionales dont l'abstention sera sans aucun doute record. 2021 : la politique avance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lev 26/04/2021 08:10

L'art de la "combinazione", sans doute l'influence de Talleyrand ou de son fantôme. Enfin, tant que ces petits maîtres ne se prennent pas pour Fouché (le contemporain de Talleyrand) , qu'ils fassent ce qu'ils veulent et continuent à jouer à "je te tiens, tu me tiens par la barbichette..."

Archives

Articles récents