Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les Insoumis montent au front contre le projet Virtuo

Publié par vierzonitude sur 3 Mai 2021, 17:49pm

Les Insoumis montent au front contre le projet Virtuo

"On est contre le projet Virtuo. Ceci n’est une surprise pour personne", écrivent les Insoumis de Vierzon dans un long texte publié sur les réseaux sociaux.

"Les raisons sont multiples et on les rappelle ici pour information : bétonner 14 hectares pour faire venir chaque semaine des milliers de camions qui transporteront des produits pour lesquels nous n’avons aucune information et dans l’extrême majorité fabriqués à l’autre bout de la planète, tout ça pour des emplois qui certes nécessaires ne sont que bien souvent des emplois difficiles, mal rémunérés et/ou grandement accidentogène (pour rappel, les métiers de la manutention sont régulièrement dans le top 10 des métiers considérés comme les plus dangereux en France). Et quel émancipation pour les gens et le territoire de réceptionner des produits fabriqués ailleurs qui seront vendus ailleurs ?"

Les Insoumis viennent de poser à leur tour les bases que des citoyens réunis dans une association ont déjà posé mais que ni la mairie de Vierzon, ni la communauté de communes ne veulent entendre, préférant la quantité des emplois, même ceux décrits plus haut, à la qualité.

"On peut faire autrement. Ce n’est pas simple. Ça demande de la créativité. Mais c’est possible. Surtout, il est temps de ne plus opposer emploi et écologie. L’époque l’impose. La situation nous y oblige. Nous sommes à un carrefour et chaque décision politique, quelle que soit l’échelle où elle est prise, doit se mesurer à l’urgence climatique", écrivent-ils encore.

Les élus insoumis à Vierzon et à la Communauté de communes entament un travail de contre-proposition afin de présenter des solutions qui permettraient la création de 300 emplois sur le territoire qui sont vertueux pour la nature.

"Déjà, l’Etat impose aux collectivités une part de 50% de produits de qualité et durables et 20% de produits issus de l’agriculture biologique dans les repas servis. A cela, s’ajoute la substitution du plastique. Il existe par ailleurs d’autres programmes, comme le Projet Alimentaire Territorial, déjà en vigueur dans le département. Mais ça ne peut suffire. Dans ce cadre-là, au cours des prochaines semaines, nous rencontrerons des personnes qui œuvrent ou réfléchissent à la transition écologique et l’emploi local.  Nous y trouverons nous l’espérons des solutions, des propositions, que nous verserons au débat actuel. Notre objectif est clair : peut-être que le projet Virtuo se fera, peut-être pas. Quoi qu’il en soit, nous devons collectivement sortir de cette séquence avec d’autres horizons que les tôles, le béton et les camions."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Wesh 04/05/2021 18:16

Ah c'est beau de jouer les critiques soudainement écologiques, ils sont contre mais le titre de leur déclaration est FAUX: ils n'ont pas de CONTRE PROPOSITION! il faut relever l'emploi à VIerzon et oui, la population vierzonnaise manque de grands diplômes et oui un centre de logistique comme Virtuo fait aussi partie de la modernité, il faut équilibrer avec d'autres projets mais il ne faut pas cracher avec supériorité morale quand on est dans la situation d'emploi de Vierzon! On a un besoin VITAL d'emplois pour l'équilibre des familles, pour éviter le vide, pour sortir les gens de la délinquance, de l'oubli, il FAUT des emplois! Et Virtuo c'est bien! Il faut juste penser à l'équilibrer mais on ne peut pas laisser tout passer sous des prétextes tout aussi opportunistes que peuvent le paraître des projets de ce genre.

lev 05/05/2021 10:42

A n'importe quel prix ? Pourquoi pas l'enfouissement de matières fissiles ou le recyclage des huiles usagées ? La récupération des matériaux ferreux comme en Inde ou l'installation d'une centrale thermique au charbon ?

lev 04/05/2021 07:11

Un débat public est vraiment nécessaire

lev 05/05/2021 10:27

Des emplois ? Oui, bien sûr ! A n'importe quel prix ? Même s'il s'agit de stocker, manipuler des matières pas très catholiques ? Qui vont traverser la ville et les villages alentours aux risques des habitants et des riverains ?
Quant à la proposition farfelue des élus LFI, elle va aboutir à proposer de créer 50 voire 100 emplois ? : les tenants du projet Virtuo opposeront les 400 qu'ils prétendent apporter et l'affaire sera jouée. LFI aura fait semblant de s'opposer et n'aura qu'aider les tenants du projet Virtuo.
Commençons par un débat public plutôt qu'une obscure commission.
Pour ma part, les camions et potentiellement les produits dangereux, très peu pour mes enfants, très peu pour la ville.
Commençons par répondre à cette question : quoi et en quelle quantité à Vierzon Nord ?

cherrier 03/05/2021 21:47

Eh bien messieurs, vous qui avez des idées. Allez-y, mettez-vous à votre compte. Montez votre business plan et allez affronter les banques. La, vous seriez dans la vraie vie avec la réalité qui s"appelle la rentabilité. Et attention, je ne parle pas de bénéfice mais juste de tout payer..

spm 04/05/2021 11:01

La "vraie vie" c'est celle qu'on décide de réaliser. Si l'on devait toujours suivre les dogmes bancaires on ne ferait pas grand-chose. Il existe d'autres chemins, qui demandent de la créativité et de sortir des sentiers battus, mais pour cela il faut en effet remettre à plat l'ancien monde.

LoL 04/05/2021 09:45

Euh!!, les femmes savent aussi avoir des idées et de la création d'entreprise, alors par pitié ne nous faites pas encore douter de leurs qualités à notre époque si difficile et sévère en tout!! :-(

Hélas tout le monde n' a pas assez de baguages, épaules et de moyens pour se lancer facilement dans l'aventure ,surtout en cette période si difficile et cruciale pour tous, il faut y penser et être indulgent!!

Fastbernie 04/05/2021 00:19

S'il n'y a pas de benef (voire de profit!), c'est que le business plan n'était pas pertinent! Les banques auraient du s'en apercevoir avant d'accorder les prêts!! Et comme le projet Virtuo n'aboutira pas, je me demande qui sera le dindon de la farce! ou plutôt si, je le sais : le contribuable Vierzonnais!! Vous peut-être, cher Monsieur... En outre, avec la concurrence déloyale induite par l'activité des plate formes de Virtuo il faudrait que je croie très fort en une idée neuve géniale qui satisferait un désir inassouvi de mes contemporains pour me faire lever le petit doigt!.. Bien cordialement.

Fastbernie 04/05/2021 00:03

Cher Monsieur, vous qui êtes fasciné par les business plans, que vous inspire celui des créateurs de Virtuo? Moi, je me demande si ces gens là ne seraient pas que de simples arrivistes. Avec un peu de recul, l'idée de capitaliser sur la désindustrialisation de la France et son chômage endémique pour se poser en "sauveurs" apporteurs d'activité est au final assez suspecte. On peut aussi se demander si Virtuo ne serait pas un ennemi de l'intérieur. En effet, par sa simple existence, cette Société encourage le déficit de la balance commerciale Française. Ben oui! En accélérant la distribution de biens fabriqués de l’autre côté de la planète, son activité handicape automatiquement les vrais industriels. Ces Français ou ces étrangers qui inventent, produisent et vendent sur le territoire national (et au-delà !) tout en supportant les effets négatifs de cette concurrence déloyale.
Dommage que Virtuo ne consacre toute cette matière grise et ces talents rassemblés qu’à concevoir des plate-formes logistiques aux nuisances incalculables. 8,8 hectares d’entrepôts, 113 baies d’accostage pour les semi-remorques, ce sont des chiffres effarants aux portes d’une ville de 25000 habitants.
Apparté : le récent moratoire sur ces plate-formes n’augure rien de bon pour le futur de cette entreprise. L’ère du tout-camion s’achève, trop lentement malheureusement. La monoculture économique (on dit « pure player » dans les agences de notation) a ses limites.
Qu’avons-nous réellement à gagner, nous autres consommateurs, de recevoir plus vite à domicile des biens non urgents, alors que les boutiques qui vendent les mêmes biens en centre ville périclitent et mettent la clé sous la porte?? Pourquoi donc Virtuo, ces maîtres du business plan, ne conçoivent-ils pas autre chose que des pièges à semi-remorques détestés de plus en plus de citoyens? Parce que c’est plus compliqué et plus risqué? Possible, ce qui me conforterait dans mon opinion sur les motivations des créateurs de Virtuo. Par ailleurs, qu'un maire communiste déroule le tapis rouge (un comble!) devant une entreprise dont le tour de table comporte un fonds de pension américain est assez inattendu ! Je me demande la tête qu’ils feraient place du Colonel Fabien si cela se savait!
Bien cordialement.

Oui 03/05/2021 21:43

Qu'attendent-ils pour rompre avec le maire et le président de la cdc ? Quand on a un tel désaccord sur un sujet aussi crucial, on prend ses responsabilités jusqu'au bout, sinon on n'est pas crédible.

sirama paul 03/05/2021 21:07

Ils sont gonflés les insoumis, après avoir voté pour le projet Virtuo, ils nous la jouent repentis et regrettent Leur vote. Mieux vaut tard que jamais, mais d'autres élections arrivent. Le titanic PS tient encore de radeau du PC en remorque, mais pour combien de temps. Les frères ennemis PS/PC, Fournier/Sansu, pros de la politique politicienne n'ont que ça pour métier, c'est normal qu'ils s'accrochent à leur bouée.

Fastbernie 04/05/2021 00:22

Ou comme une bernique à son rocher! J'attends avec gourmandise l'iceberg des Régionales contre lequel l'improbable attelage PC-PS ne manquera pas de se fracasser!

Bien cordialement.

Archives

Articles récents