Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La CGT entre à son tour dans le bal de l'outrance

Publié par vierzonitude sur 22 Juillet 2021, 21:24pm

La CGT entre à son tour dans le bal de l'outrance

On attendait plus qu'elle pour clôturer le bal de l'outrance : la CGT a sévi, dans un communiqué annonçant une manif à Bourges le 24 juillet. Sans doute émoustillé par la contestation des anti-vaccins et ses récents échecs pour mobiliser ce que la CGT appelle "le peuple", le syndicat a pris ce qui restait, au rayon de l'ignoble : l'apartheid. Oui, l'étoile jaune était déjà prise, l'Ausweis aussi, donc, il fallait se démarquer. Pensant écrire comme le satirique Canard enchaîné, la CGT a choisi de parler d'Emmanuel Macron comme un roi. Quand on sait l'esprit monarchique du syndicat, la référence arrache un sourire.

Mais comme les recycleries sont en vogue, la CGT récupère le vent de la contestation pour faire avancer son embarcation. Zorro Martinez a en effet expliqué que la CGT était pour le vaccin mais être pour, c'est anti-CGT ça. Donc il a fallu être contre, contre le passe sanitaire. La CGT évoque donc un "apartheid" social, c'est carrément piétiner le combat de Mandela. Mais la CGT en est-elle à une outrance près dans l'enchère des outrances ? 

A court de discours, elle a choisi la radicalisation pour ratisser les plus radicaux. Elle fait même référence au bracelet électronique qui n'a rien à voir car pour avoir un bracelet, il faut un délit, une condamnation, et l'acceptation du juge d'application des peines. C'est surtout de la peine que nous cause la CGT en gribouillant "les pires tyrans du monde en rêvaient, le roi Emmanuel Macron veut le faire." La CGT ne parle pas de dictature, l'histoire du parti politique qui l'a longtemps soutenu ne le lui permet pas. 

Mais voilà que le syndicat épouse aussi les thèses des plus extrémistes. En est-on étonné ? La CGT s'étonne qu'on veut empêcher le peuple de réfléchir, mais donne-t-elle l'exemple de réfléchir avant d'écrire ? La CGT veut construire le monde d'après avant des méthodes rances. Une chose est sûre : elle sait qu'elle n'aura jamais les clefs de la maison. A ce tarif-là, on peut tout se permettre. Même le pire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Protégeons la CGT locale ( et par la même occasion, son bras politique : le PCF).
En effet, elle constitue la seule source de franche rigolade. Elle a un sens incontestable de la comparaison foireuse, de l'argumentation creuse et elle excelle toujours à se tirer une balle dans le pied.
Et puis il faut bien garder la CGT car sinon qui tiendrait compagnie au Front National sur les rond-points (cf. l'épisode "Gilets Jaunes").
Je ne sais pas si Macron est le roi de la République, mais il y a bien à la CGT locale une belle brochette de rois des....
Répondre
L
Bah!! pas de problème, Zorro Martinez va nous éradiquer le virus de la Covid à coup de Tornado aspirant!! :-))

Avec quatre sabots disponibles sous celui-ci, on risque d'avoir une super chance phénoménale pour y arriver plus rapidement!! :-))
Répondre
L
La Cgt est très susceptible en effet ! Pourquoi s'alarmer d'un texte de loi sanitaire qui stipule (pour ne prendre qu'un exemle : Le fait de ne plus pouvoir exercer son activité pendant une dureé supérieure à deux mois... peut être un motif spécifique justifiant la cessation définitive des fonctions ou la rupture du contrat de travail
Jusqu'à présent le licenciement pour faute était soumis à une procédure et les juges pouvaient le casser...

Susceptible la Cgt, je vous dis...
Répondre

Archives

Articles récents