Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Lecture de l'été : L'inconnu de la poste de Florence Aubenas

Publié par vierzonitude sur 7 Juillet 2021, 14:11pm

Lecture de l'été : L'inconnu de la poste de Florence Aubenas

D'abord, il y a la plume de Florence Aubenas, sans chichi, sans gras, juste le mot juste, le trait délicat et la description utile. Ensuite, il y a l'humanité de Florence Aubenas qui porte son écriture, la serre sans l'abîmer et sublime la France de ceux dont on ne parle jamais. Dans L'inconnu de la poste, Florence Aubenas (rappelons-le venu à Vierzon pour une reportage dans le Monde il y a quelques années), plonge sa curiosité dans l'histoire vraie d'un crime, celle de Catherine Burgot, assassinée de 28 coups de couteau le 19 décembre 2008.

Un faits divers presque comme un autre si ce n'est que Florence Aubenas y a plongé sa ténacité, son envie d'aller au bout des personnages qui truffent ce drame dont Gérald Thomassin, un acteur qui a percé l'écran dans un film de Jacques Doillon Le petit criminel et d'autres films. Quand il ne tourne pas, il devient une sorte de marginal avec Tintin et Rambouille.

C'est là que Florence Aubenas intervient pour nous raconter leurs vies croisées, le meurtre, la Poste, ce village du Haut-Bugey près de la frontière suisse. Florence Aubenas s'est investie dans ce livre qui se lit comme un roman et dont la réalité dépasse la fiction. On vit avec Thomassin, une sorte de descente aux enfers jusqu'à son accusation du meurtre de la postière, son parcours d'acteur, de gueules cassées de la vie.

Et toujours servi avec la générosité de l'auteure qui, on le sent, y a mis d'elle dans cette histoire, de son âme, de son temps, de son esprit, de son regard sur ce petit monde, sur les souffrances des proches. Jamais indécent, l'oeil de Florence Aubenas nous montre ce qu'il faut voir, recouvre de pudeur le reste, et n'empiète jamais sur la curiosité malsaine et le jugement. l'Inconnu de la poste est bouleversant d'une réalité douloureuse, du piétinement d'une enquête, de ses rebondissements.

Jusqu'à la disparition de l'acteur, envolé, quelque part. Jamais revu. Il reste le livre, d'une fascinante sobriété, d'une magistrale reconstitution. On sait que Florence Aubenas sait accompagner toutes celles et ceux qu'elle croise, elle accompagne là, lectrice et lecteur, vers une frontière, à se dire, que tous ces personnages sont issus de son imagination. Mais non. C'est une histoire vraie, et c'est là toute la magie de cette histoire, Florence Aubenas n'a rien inventé, elle a tout recueilli au creux de ses mains pour nous le restituer. C'est une lecture absolue, une plongée qu'il faut effectuer pour le plaisir d'une écriture intuitive.

L'inconnu de la poste, de Florence Aubenas (L'Olivier – 236 pages – 19  euros)  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Euh!! , "l'inconnu de la poste", pas si sûr que ça, avec toute la queue à l'entrée de celle-ci, il a dû se faire des copains à la pelle depuis,avec toute cette attente infernale!! :-))
Répondre

Archives

Articles récents