Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Où l'on parle de la future plate-forme logistique....

Publié par vierzonitude sur 6 Août 2021, 14:47pm

Où l'on parle de la future plate-forme logistique....

Dans son numéro de juillet/aout 2021, le journal « la Décroissance » évoque le projet de centre logistique géant de Vierzon, nous explique l'association « hangars tout camion c’est non » contre ce projet sur son blog.

Alors quel lien entre le centre logistique prévu à Vierzon nord  et les millions de containers qui sillonnent les mers du globe ? « La décroissance » montre que pour inonder les territoires des marchandises importées par containers, il faut multiplier les centres logistiques pour les approvisionner et distribuer ensuite les produits importés. Ainsi, ces immenses bâtiments envahissent nos territoires, recouvrent les terres agricoles et forestières, accélèrent l’artificialisation des sols,  favorisent l’envahissement des camions et portent le modèle économique de la logistique champion de la précarité, des bas salaires, des accidents du travail.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mobal 14/08/2021 16:36

Excellent article ,très fouillé , documenté , avec des références précises.
Il aurait été parfait s'il avait mis en évidence le rôle joué par la démission d'un élu vert du Conseil municipal , ainsi que la position girouettale des autres partis.
Les vierzonnais ont de la mémoire et ces péripéties vont faire augmenter le taux des abstentionnistes...

Wizard 09/08/2021 16:25

La seule décroissance qui vaille, qui puisse donc prétendre avoir un effet réel sur les impasses économiques et environnementales que nous connaissons, est connue mais balayée et cachée sous le tapis. Tout ira de mal en pis si personne ne prend le problème de la surpopulation à bras le corps.

Non contents de laisser galoper la démographie, il s'en trouve même pour la promouvoir. Quand il s'agira de faire le bilan et de constater que plus il y a de fous moins il y a de riz le réveil sera brutal.

Wizard 11/08/2021 16:04

De pareilles âneries défient la raison.
D'abord Adolf et Benito prônaient une natalité, sélective certes, mais aussi sans limite, terreau de leur mégalomanie hégémonique. De même et surtout les religions, ou encore l'idéologie capitaliste/colonialiste ont un besoin permanent de populations corvéables. Nous sommes ici dans le domaines des évidences.
Quelles ressources nécessaires pour quelle humanité ? Etes-vous totalement aveugle ou simplement provocateur ? Combien de millions de bouches pensez-vous que le Berry, par exemple, soit en capacité de nourrir (et nourrir bien en plus car les défavorisés sont exigeants) sans faire de "bobos" à la nature dont vous semblez ne pas être familier.
Quel accaparement des richesses et par qui quand on voit quotidiennement des sportifs (entre autres) quasiment analphabètes truster le haut du pavé financier avec la bénédiction fervente d'une plèbe sous assistanat ? Il me semble pour ma part qu'il y a toute une population qui bénéficie de revenus artificiels sans contrepartie ce qui constitue effectivement un accaparement de richesses.
N'oubliez jamais que si pour vous tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il est bienvenu, et qu'en conséquence vous nourrissez une personne aujourd'hui vous devrez en nourrir au moins trois dans 15 ans. Cessons de rêver, le cauchemar est en marche et une candeur irresponsable ne protège de rien.

Simara Paul 10/08/2021 15:45

Certains ont déjà pensé et agit comme cela, ils s'appelaient Hitler, Mussolini, Mao... Des dictateurs sanguinaires.
Le problème n'est pas la démographie, c'est l'accaparement des richesses par une minorité. L'humanité a les ressources nécessaires pour se nourrir à condition de respecter la nature et d'avoir recours aux nourritures locales.

Simara 09/08/2021 08:56

Excellent cet article sur le Parti Capitaliste Français de Vierzon

Archives

Articles récents