Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Quand le vert vire au rouge, sponsorisé par le capitalisme

Publié par vierzonitude sur 11 Octobre 2021, 15:30pm

Camarade écologiste, tant que le manche du marteau est en matériau recyclable et la lame de la faucille réutilisable pour s'en faire un Opinel, tout va bien ! Que serait l'écologie sans les communistes ! Nos élus du conseil municipal ont en main un beau document intitulé "Un territoire engagé pour la planète", écrit par une fine plume du Parti qui a sévi longtemps en mairie de Vierzon, au service des élus.

Ce fascicule est une bible sur la politique écologique de la ville de Vierzon, sponsorisé par Engie et Véolia, deux entreprises du CAC 40, comme quoi, le capitalisme n'est pas l'ennemie de l'écologie et le communisme ne l'est plus du capitalisme.

Le rédacteur de cette somme, co-animateur de section (NDLR : du Parti communiste), versus Petit livre rouge sur la vie en vert, est le même qui, dans une feuille de chou, baptisée Ripostes, œuvrait pour "protéger la planète de l'avidité du capitalisme", en revanche, pour la publicité, c'est par ici, merci pour la monnaie !

Notre plumitif encarté nous expliquait même qu'il ne fallait pas lutter contre le projet Virtuo, qu'il irait ailleurs sinon, mais qu'il "fallait avoir le courage de combattre le système capitaliste", pas trop quand même parce que pour la publicité, c'est pas mal. Merci pour la monnaie.

Ben oui, l'écologie municipale repeinte en rouge, ça a quand même une autre gueule, non ! Une plateforme de 88.000 mètres carrés avec des camions à la pelle, ça c'est de l'écologie ! Et ce n'est pas du capitalisme, non, c'est de l'emploi et de la publicité pour le joli fascicule du Parti... Une autre page peut-être messieurs les sponsors capitalistes ? 

Ces belles plumes enfiévrées sont les mêmes qui se moquent de la Rainette des prés et considèrent les prairies de la Bidauderie comme sans intérêt pour y couler du béton, du bitume et y loger des camions sans se soucier du réchauffement climatique. Et pensent qu'en installant des ruches et en récupérant l'eau de pluie, on luttera contre l'inévitable !

Finalement, il n'y a pas plus libéraux que nos amis communistes quand il s'agit de piétiner l'écologie pour l'installation d'une entreprise créatrices de salaires de misère et donc de travailleurs pauvres. Avec 1% crédité à la prochaine présidentielle, le P.C et ses conseils, c'est sans aucun doute la voix à suivre..."Un territoire engagé pour la planète..." celle du CAC 40, assurément.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Oui mais n'oublions pas que les travailleurs pauvres sont de futurs clients, oh pardon électeurs, de la majorité municipale
Répondre
L
Eh oui, et même cela permet de les maintenir au poste devant la boite ce jour là, avec une simple petite carotte, même flétrie en guise de récompense!! :-))

Archives

Articles récents