Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Dans le port de Vierzon... à 5,4 millions d'euros !

Publié par vierzonitude sur 26 Novembre 2021, 09:31am

"Dans le port de Vierzon....à 5,4 millions d'euros..."

Dans le port de Vierzon
Y a des élus qui chantent
Les bateaux qui les hantent
Au large de Vierzon,

Dans le port de Vierzon,
Y a des élus qui dorment
Qui dorment sur leur front
Le long du canal morne

Dans le port de Vierzon
Y a des tas d'gens qui pleurent,
Des larmes pleines d'camions
Pour notre grand malheur

Mais dans le port de Vierzon
Y a des élus qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des futures élections.

Dans le port de Vierzon
Y a des élus qui mangent,
Sur des nappes trop blanches
Des mandats à foison,

Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A promettre la lune
A se maintenir dans l'temps.

Et ça sent le béton
Jusque dans l'coeur de ville
Mettront-ils dans le mille
Pour que soit beau Vierzon ?

Ils débattent en riant
Dans un bruit de tempête
Eteignent leurs tablettes
Et sortent en votant.

Dans le port de Vierzon
Y a des élus qui dansent
On aimerait qu'ils pensent
Pour ouvrir l'horizon.

Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
De Brel qui sent le rance.

Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'argent public expire,

Ils hurlent "trahison"
Alors ils crient "galère"
En démontant Macron
Jusqu'en pleine lumière.

Dans le port de Vierzon
Y a des élus qui chantent
Et qui chantent et rechantent
Et qui rechantent encore

Ils chantent à la santé
Des commerces de Vierzon
De Vesoul ou d'ailleurs
Ils boivent aux actions

Dont ils ne sont pour rien,
Pour le bilan de Vierzon
Pour eux c'est vach'ment bien
Et quand ils sont élus

Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Ils promettent comme je pleure
Sans penser à demain

Dans le port de Vierzon
Dans le port de Vierzon....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Rien à ajouter tout est dit dans cette brelitude revisitée à la mode vierzonitude.
Répondre

Archives

Articles récents