Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Heureusement, 18 est là, pour nous faire sourire (jaune)

Publié par vierzonitude sur 19 Novembre 2021, 11:53am

Heureusement, 18 est là, pour nous faire sourire (jaune)

C'est avec délectation que nous avons savouré l'édito de l'hebdomadaire 18, la feuille de chou des communistes du Cher. Le trésorier fédéral du PCF, ex-élu vierzonnais avant 1990, s'inquiète des fins de mois et de la fin du monde. Louables préoccupations. Nos amis communistes verdissent leur image à l'heure où le rouge ne fait plus recette. C'est tellement tendance le vert, à Vierzon, qu'un élu EELV a été obligé de démissionner parce qu'il avait voté contre le projet communiste de plateforme logistique géante sur le parc technologique. Et l'élue Europe écologie les Verts du conseil municipal a rejoint les Insoumis pour exister. 

Mais surtout, nos élus s'enferrent dans la création de cette plateforme en piétinant l'environnement et les conséquences néfastes de cette plateforme sur lui. Pire, notre éditorialiste qui semble s'être pris en photo dans sa voiture (on espère une petite cylindrée non polluante) ose parler de l'échec de la COP 26 quand ses camarades vierzonnais se contentent de récupérer l'eau de pluie et d'installer des ruches sur le parc technologique pour compenser le bilan carbone des camions qui viendront polluer la forêt. Voilà pour la fin du monde.

D'ailleurs, notre éditorialiste à moustaches blanches dénonce "l'irresponsabilité du capitalisme dont le développement est le cadet des soucis." Un capitalisme dont nos inamovibles camarades mangent dans la main car ils ont bien que pour leur bilan politique, le capitalisme, finalement, ce n'est pas si mal quand ça créé de l'emploi pour se faire mousser.

Pour les fins de mois, nos apparatchiks historiques ne manquent pas d'air non plus. Ils demandent aux autres d'assurer les fins de mois de ceux qu'ils sont sensés défendre mais mieux, ils bordent surtout les leurs, de fin de mois. S'il y en a pour qui on ne s'inquiète pas, c'est bien pour nos apparatchiks préférés, des décennies que leurs foins de mois sont assurées.

L'un d'eux a même décidé, de partager le gâteau des indemnités entre tous les membres de son conseil municipal en baissant celles des adjoints pour les redistribuer aux conseillers municipaux tout en... augmentant ses propres indemnités. Donne moi ta montre, je te donnerai l'heure. Quand les camarades à responsabilité parlent ainsi des fins de mois, on dirait un pétrolier échoué sur une côte bretonne qui parle des bienfaits de l'or noir sur la couleur de l'eau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Rangeons nos idées
Alain Spault a le droit de comprendre et s'exprimer sur les fins de mois difficiles même s'il ne les connait pas. Vierzonitude lui repproche t-il d'etre engagé au coté des modestes revenus ? Alors qu'il pourrait comme d'autres s'en fiche complètement. On entend d'ici certaines «  Mais que fait-il donc avec ces pieds humides, ces gagnes-petits » ?
Ensuite il a le droit, au nom du PCF du Cher de parler écologie, L'éditorial n'évoque pas le projet de plate forme logistique, c'est juste , car il est le projet de financiers et d'élus pas celui des communistes. Rangeons nos idées. Ce projet n'est soutenu que par quelques « inconditionnels-elles ».
Puisque vous êtes contre la plates formes, comme moi) ne mélangeons pas les elus et leur projet et le PCF et posons des questions objectives : Comment faites vous pour chiffrer 350 emplois ? quelles sera la nature de ces emplois ? Qui pourra accèder a ces emplois par rapport au droit ? Quel impacte sur l'environnement ? Pourquoi les promoteurs n'on t-il pas présenté aux vierzonnais ? Etc Etc
Et que dirons nous à nos petits enfants dans 20 ans lorsqu'il faudra faire 10 km pour écouter un chant d'oiseau.
Répondre
N
Reste cependant que ce sont les partis politiques qui désignent leurs candidats et donc leurs futurs élus.
Si les partis politiques mandatent des militants incultes, irresponsables ou inféodés aux lobbys, leur responsabilité est pleine et entière.
O
D'accord avec vous, avec quand même une grosse nuance : si les élus étaient de droite, M. Spault aurait bien évidemment évoqué et dénoncé le projet de plateforme logistique qui est un exemple éclatant de ce que génère le capitalisme. Vierzonitude a donc raison de se moquer de cet « oubli », de cette contradiction.

Archives

Articles récents