Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Non mais sérieux, on croit rêver !

Publié par vierzonitude sur 6 Janvier 2022, 10:25am

Non mais sérieux, on croit rêver !

Il y a longtemps, depuis l'ère des réseaux sociaux et des chaînes d'info qui déroulent des non-événements comme on tire sur un rouleau de PQ, que la qualité d'un débat ne se mesure plus à la pertinence des arguments et à la lumière des références. Non, le citoyen  lobotomisé comme le politique égocentrique met le feu à tout ce qui brûle pour consumer d'une part sa propre ignorance et d'autre part, sa démagogie crasse, une marque de fabrique qui traverse l'extrême gauche jusqu'à l'extrême droite.

Aujourd'hui, on ne débat plus du fond, on ne bâtit plus rien de durable dans la pensée politique, on ne prend même plus la peine de lire les interviews jusqu'au bout pour comprendre le contexte. Quand des anti-vax brandissent une étoile jaune, c'est qu'ils ignorent le contexte dans lequel ils utilisent ce douloureux symbole. Et plus que la violence des mots employés par certains, il y a la bêtise institutionnelle et l'ignorance crasse élevée au rang d'encyclopédie.

Le moindre réseauteur social se prend pour un chroniqueur politique, un penseur de chapeau de paille, un découvreur de vérité, bref, certains croient qu'aligner deux mots voire trois, transforme un internaute lambda en débatteur hors pair. Or, ceux qui dénoncent ceux qui suivent la meute ne font que suivre la meute, commenter des commentaires, bêler avec le troupeau sans se donner la peine de faire un pas de côté et de penser avec ses propres neurones. 

La petite phrase macronienne est l'exemple type du nihilisme ambiant sur fond de complotisme et de mauvaise foi, comme si à quatre mois des présidentielles, on pouvait s'appuyer sur la sincérité des politiques qui s'offusquent de ce qu'ils pensent eux-mêmes mais n'ont pas le cœur de le dire, il faut bien brosser son électorat dans le sens du poil. Alors, le politique hurle, et tous ses sympathisants, militants et lêcheurs de bottes se prosternent devant la statue de l'hypocrisie, sans chercher à s'élever eux-mêmes.

Qui a lu l'interview jusqu'au bout ? Qui a remis la phrase dans son contexte ? Qui a pris la peine de tenir compte des circonstances ? On déroule des réactions au kilomètre parce qu'en ce monde de fou, chacun se croit intelligent en pensant se mettre en dehors du système, alors que c'est justement le système qui leur permet de marcher à côté. A ceux-là que la démocratie telle qu'elle existe dérange, allez palper de la Corée du Nord. Et revenez nous en pleine forme. Ce qui emmerde le plus notre société actuelle, c'est la connerie beaucoup plus contagieuse qu'Omicron. Et beaucoup longue à guérir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
A l'heure ou certain prétendants oublient leurs action passées ,soutien des trois derniers président dans leur destruction du service public , retour du nettoyeur haute pression pour d'autre a l'encontre de son discours dans sa région ,mais il faut bien ratisser large ,rien sur les vrais enjeux.
Macron à jeter un os dans la fosse et tous se sont précipités .
Répondre
M
Il n'y a pas si longtemps j'avais été repris pour avoir appeler "Manu" notre président.

" Th
07/12/2021 14:10
On dit le Président Emmanuel Macron lorsqu'on est bien élevé !"

Moi je suis triple vacciné, mais pour le coup là "Manu" qui veux emmerder un max 10% des français !!! Excusez-moi "Th" mais y a souci, question respect je suis à la traine, rapport à notre "" Président ""./
Répondre
J
Comme madame la députée, Vierzonitude est devenu un blog très Macron compatible!
Répondre
V
Dingue, on s'y attendait à celle-là !
J
Je suis très gêné pour commenter l'article et encore plus pour commenter les commentaires !
Surtout, ne cherchez pas à commenter mon commentaire.
Répondre
S
"allez palper de la Corée du Nord"
ce n'est pas parce que c'est pire ailleurs qu'il faut rester les bras croisés en regardant notre démocratie s'effondrer. Et constatant le mépris et la vulgarité de notre monarque elle est en bien piteux état.
Répondre
L
Moi, ce qui m’emmerde c’est de ne pas comprendre pourquoi en 2020 les hôpitaux étaient saturés avec 0% de vaccinés et pourquoi en 2022 ils le sont toujours autant avec 90% de vaxxinés double ou triple doses du vaxxin salvateur.
Comme dirait B Vian « y’a k’qu’chose la d’dans qui tourne pas rond… »
Vraiment ça m’emmerde de ne pas comprendre
Répondre
T
La phrase dans son contexte ? Mais c'est extrêmement clair, je vous le remets volontiers, le contexte (interview parue dans Aujourd'hui en France le 5 janvier) : "Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l'accès aux activités de la vie sociale. C'est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l'emmerdant encore davantage. Les non-vaccinés, j'ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu'au bout. C'est ça, la stratégie."
Le président de la République affirme carrément dans cette interview que ceux qui ne se font pas injecter une dose tous les trois mois sont des irresponsables, qui ne sont même plus des citoyens.
A un moment, il va falloir ouvrir les yeux sur la tyrannie en place et la discrimination hallucinante qui a été instaurée. Il suffit de lire. Cette déclaration, c'est un beau moment de vérité. Et un moment de vérité y compris pour les commentateurs qui défendent l'idée qu'on doit priver de vie sociale des gens qui ne se font pas piquer tous les trois mois, voire les déchoir de la citoyenneté, et en faire les boucs-émissaires de l'état déplorable de notre système de soin.
Répondre
L
Bien écrit .... J'adhère !
On entend dire que la politique rend con. C'est ben vrai çà !
Répondre

Archives

Articles récents