Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


L'étonnante ascension d'une inconnue RN... à Vierzon et dans la 2è circo

Publié par vierzonitude sur 19 Juin 2022, 20:25pm

C'est la grande leçon de ces élections législatives. Si la prime a été remportée au candidat de la proximité, le maire de Vierzon, Nicolas Sansu, briscard de la politique, permanent d'un Parti depuis qu'il a perdu ses dents de lait, une inconnue du R.N est venue bousculer les évidences. Au premier tour, 124 voix la sépare de la députée sortante, qu'elle a réussi à éliminer.

Christine Poly n'est connue de personne, dans la seconde circonscription. Elle n'en est même pas issue. Parachutée en terre inconnue, elle mène à peine campagne et parvient à se hisser au second tour des élections législatives dans la deuxième circonscription, face à Nicolas Sansu. Son seul fait d'arme, en dehors d'anoner le programme du Rassemblement national, c'est le vide intersidéral des réponses aux questions des journalistes.

A la question "êtes vous déjà venue sur la circonscription" ? Réponse : "j'y suis venue une fois". Ah oui, en vacances ? "Mais je vais essayer de revenir cette semaine". On en est là. A Vierzon, 1.593 personnes votent pour elle, elles seront 2.207 au second tour. Dans la circonscription, avec un taux élevé d'abstention, elle recueille les suffrages de 7.317 électeurs au premier tour et 12.113 au second tour. Le rassemblement national a grignoté un peu plus l'électorat vierzonnais notamment.

La ville a le profil de ces cités du Nord tombées aux mains du R.N. Le Parti communiste ne tient que parce que l'abstention est élevée, cela s'est vérifié aux dernières municipales et encore aux dernières législatives. L'étiage de Nicolas Sansu n'atteint pas les 3600 votes, sur 18.000 inscrits à Vierzon... Le rassemblement national a gagné son pari, avec 89 députés à l'assemblée nationale. Le parti communiste n'en était crédité que de 13, pas assez pour former un groupe...

Si en 2026, le RN parachute, bien avant l'échéance des prochaines municipales, un ou une candidate qui fait le travail, Vierzon pourrait tomber aux mains du parti de Le Pen. La gauche vierzonnaise ne fait qu'entretenir l'illusion. Le score du candidat face à la candidate RN n'atteint pas les 55%. C'est cela qui est grave.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Que veut un électeur ? être représenté par quelqu'un qui peut le comprendre. La candidate était une coiffeuse à domicile, donc se déplaçant chez les gens, et une mère de famille de trois enfants. Elle est donc à même de comprendre ce qui se passe. Elle n'est pas illégitime.
Répondre
V
Selon moi c pas pour la personne mais plus pour le parti que les gens ont votés
Répondre

Archives

Articles récents