Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La gauche vierzonnaise finance des écoles privées mais vend son patrimoine historique

Publié par vierzonitude sur 11 Juillet 2022, 23:31pm

La gauche vierzonnaise finance des écoles privées mais vend son patrimoine historique

Essayons de comprendre la logique : les élus de la majorité municipale, de gauche, et même bien de gauche, nous chantent à longueur d'année le refrain du service public, de l'égalité des chances et toute la sérénade de gauche bon teint. Là-dessus, elle vend un bâtiment historique pour 180.000 euros pour ds raisons obscures, sous prétexte qu'une ville n'a pas à gérer un restaurant puisque le bâtiment abrite Les petits plats de Célestin.

Mais alors, nous voyons notre nouvelle maire de Vierzon, qui annonce son automonie et son indépendance, par rapport à son prédécesseur mais que nous voyons en sa compagnie, dans la presse locale  dans un article consacré à des travaux de bâtiment (à la Décale) pour accueillir deux écoles parisiennes.

Ce qui est étonnant, c'est qu'à aucun moment, il n'est précisé que ces écoles sont privées. Mais alors, la ville de Vierzon a-t-elle vocation d'utiliser de l'argent public, et pas une paille, - 425.478 euros toutes taxes comprises (TTC), financés par la Dotation de subvention à l’investissement local (Dsil), une subvention de la communauté de communes Vierzon Sologne Berry et la ville de Vierzon - pour financer indirectement des écoles privées aux tarifs très peu prolétariens...

Voici les tarifs de l'Efrei.

 

 

 

Voici aussi les tarifs de l'autre école (Isit) privée aussi :


Formule simple : 280 h + 4 cours de 1ère année au choix parmi les matières générales (avec validation des ECTS correspondants)   – 3 750  €
Formule renforcée : 280h + 50h de cours d’anglais – 4 350 €
Formule combinée : formule simple Académie Fle² + école d’été management et communication interculturels en présentiel à Paris – 5 000 €

 

"Mais quand les étudiants déménageront au B3, dans le futur campus numérique, une question se posera, lit-on dans la presse locale : "Que ferons-nous de ces locaux ? "s’interroge Corinne Ollivier. La réponse n’est pas encore connue."

Rappelons que ces travaux coûtent plus de 425.000 euros pour des écoles privées dont destinées à faire des bénéfices sur le dos des étudiants. La maison de Célestin Gérard sera vendue 180.000 euros...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
C'est effectivement éclairant et proprement scandaleux, on est la pure macronitude; Pour être plus précis, quel est le montant du loyer qui sera acquitté par cette école payante à l'américaine. Je doute que cela couvre les frais d'amortissement du bâtiment et rembourse les aides publiques accordées généreusement via ces subventions pharaoniques...Uber n'est finalement pas loin, on socialise les pertes, on privatise les profits, on rince les futurs étudiants tous cela pour enrichir cette boites de formation privées. Bravo !
Répondre
L
Bien d’accord. On touche un fondement républicain.<br /> École publique, fonds publics ; école privée, fonds privés
L
Me voilà rassuré : cette nouvelle édile est tout autant Macron compatible que son prédécesseur. On s’étonnera ensuite que les citoyens s’abstiennent ou se tournent vers des organisations d’extrême droite. <br /> Quand on voit l’état de dégradation de certaines écoles publiques, même en centre ville, on hallucine
Répondre
C
Quand des élus communistes bradent le patrimoine communal au profit d'intérêts privés pour y installer des écoles privées, on marche sur la tête.<br /> Quand les affiches du PCF dénoncent "Macron la France n'est pas à vendre", le PCF de Vierzon accepte sans barguigner que les élus PCF de la ville vendent le patrimoine au moins disant et privatisent ainsi notre espace collectif.<br /> Quand les élus PCF vendent à bas prix nos vertes prairies et terres nourricières aux prédateurs financiers des fonds de pension US pour les bétonner, nous sommes en droit de nous poser des questions sur les retombées financières dans les poches de certaines personnes.<br /> Lénine réveille toi, ils sont devenus fous ceux qui se disent les représentants de la classe ouvrière de Vierzon.

Archives

Articles récents