Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Où sont les vrais défenseurs du patrimoine (à quelques exceptions près...)

Publié par vierzonitude sur 15 Août 2022, 09:00am

Où sont les vrais défenseurs du patrimoine (à quelques exceptions près...)

Vierzonitude s'élève avec d'autres, contre la vente de la maison de Célestin Gérard pour 180.000 euros, au motif, selon la maire de Vierzon, que la somme est budgétée. Depuis un an, depuis que Vierzonitude a publié la délibération qui désignait l'acheteur sans que cette vente n'ait été rendue publique, depuis cette date, Vierzonitude et d'autres, sont contre cette vente.

Non pas contre comme la gauche radicale est contre tout, non, contre, car cette vente est une hérésie. Cette maison est un patrimoine, certes un patrimoine de patron qu'on peut vendre sas état d'âme dans une ville d'ouvriers... Le résumé peut paraître brutal mais, finalement, réaliste.

Où sont les défenseurs du patrimoine, à part le Cercle historique et les Amis du musée, contre cette vente également. La plus grosse association de patrimoine industriel et agricole de Vierzon, qui existe depuis plus de vingt ans, reste muette. Pourtant, elle en aurait des revendications : la mémoire industrielle et agricole est baladée depuis plus de deux décennies et elle encaisse dans broncher. Pas de musée, pas de travée dans le B3, un sombre hangar où sont stockés les tracteurs et les locomobiles. La subvention pour payer le loyer du hangar suffit-elle à ranger vos opinions au fond de votre poche ?

Dommage. Car en laissant pâtir la maison de Célestin Gérard aux mains d'un privé, c'est toute  l'histoire de la Française, de la Case, des tracteurs et des collectionneurs que la ville conchie avec une certaine délectation. Où sot les défenseurs du patrimoine agricole de Vierzon ?

La Mémoire, l'Amicale de la Société-Française, les amoureux du patrimoine vierzonnais à travers la France, les collectionneurs ? Défendre l'histoire de Vierzon et la place de son machinisme agricole, ce n'est pas seulement attendre sagement qu'une décision tombe du ciel et qui ne tombera jamais d'ailleurs.

C'est aussi forcer le destin. A quoi sert d'entasser une collection, si prestigieuse soit-elle, si c'est pour ne pas la montrer au public ? Vendre la maison de Célestin Gérard est un déni d'histoire. Mais depuis la fermeture de la Case, en 1996, on a bien compris que nos édiles s'en battaient l'œil du patrimoine agricole et industriel de cette ville. Quant aux soi-disant amoureux de ce patrimoine-là, leur silence en dit long..

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
La futur mémoire industriel de Vierzon c'est un entrepôt logistique ou travaillerons des esclaves modernes.<br /> Quand dirait Aime Césaire?
Répondre
L
Il dirait " ce qui ne me lisent pas doivent pouvoir travailler, que dans le monde actuel il n'y a pas que des intellectuels. Alors donnez du travail à tout le monde, ensuite vous ferrez la fine bouche " Sacré Aimé Césaire...
L
Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir<br /> Aimé Césaire.<br /> Cariste dans un entrepôt ?<br /> Manager devant un écran ?
Répondre
L
Vous décrivez l'effet pervers du "tout subventionné"<br /> Les convictions disparaissent avec la domestication par l'argent. Pathétique !
Répondre

Archives

Articles récents