Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vierzonitude lance une motion de censure citoyenne

Publié par vierzonitude sur 4 Novembre 2022, 09:20am

Vierzonitude lance une motion de censure citoyenne

A l'issue des élections municipales du 15 mars 2020, la majorité municipale d'union de la gauche a été élue avec 3.591 voix sur un total de 18.046 inscrits, dans un contexte particulier de crise sanitaire liée au Covid 19. Le résultat de cette élection, tout à fait légale, n'est cependant pas représentatif de la population vierzonnaise, dans le sens où plus de 14.000 électeurs inscrits ne se sont pas déplacés pour voter.

L'abstention est un phénomène protéiforme et de cette élection de mars 2020, en ressort un constat accablant : la majorité municipale n'est que relative par rapport à l'ensemble de la population vierzonnaise et, par la force des choses, si le scrutin est tel qu'il est, on peut considérer que la majorité d'union de la gauche est minoritaire par rapport aux aspirations abstentionnistes de cette ville.

En juin 2020, un maire, Nicolas Sansu, a été reconduit dans sa fonction de premier magistrat qu'il occupait depuis 2008. En juin 2022, et après avoir promis qu'il se consacrerait entièrement à son mandat de maire jusqu'en 2026, Nicolas Sansu a brigué un mandat de député et a démissionné de ses fonctions de maire, en gardant celle de simple conseiller municipal, la loi n'autorisant pas le cumul d'un mandat de maire et de député.

Dans la foulée, une nouvelle cheffe du gouvernement vierzonnais a été nommé, Corinne Ollivier, sans pour autant changer l'ordre protocolaire des membres de ce gouvernement. La ligne politique déroulée pendant la campagne des élections municipales, restera donc la même, même après avoir changé de maire.

L'absence de concertation, de démocratie citoyenne, de politique à long terme concernant l'urbanisme, les travaux essentiels, l'entretien des bâtiments communaux entre autres, nous contraint à ne pas nous reconnaître dans la philosophie du mandat en cours.

De plus, un récent rapport de la chambre régionale des comptes a pointé un certain nombre d'anomalies qui nous nous paraissent, à l'échelle d'une ville comme celle de Vierzon, comme préjudiciables au maintien de la confiance des citoyens envers leurs représentants, choisis ou contraints :

l'endettement, le choix des investissements calqués sur la disponibilité des subventions,  l'imprécision du nombre d'agents municipaux, les dépenses de carburant, entre autres. 

Autant d'éléments qui obligent les citoyens que nous sommes, à demander à notre tour, des comptes, que les élus eux-mêmes, n'ont pas jugé nécessaires de nous livrer spontanément.

A cela s'ajoute, des décisions unilatérales et qui n'ont fait l'objet d'aucune communication préalable et encore moins de concertation avec les citoyens que nous sommes, dans une ville qui prône, rappelons-le, la démocratie participative. 

Nous citerons la vente de la maison de Célestin Gérard qui va entrainer l'aliénation d'une partie d'un jardin public; la vente d'un terrain arboré situé devant un établissement pour personnes âgées au Clos-du-Roy; la réalisation d'une plateforme logistique géante avec une promesse au doigt mouillé de 300 à 400 emplois, engendrant une artificialisation supplémentaire et irrémédiable de sols dans  une ville déjà trop historiquement étendue par rapport à sa population. 

N'oublions l'échec cuisant de la venue de deux écoles parisiennes qui, sans aucune garantie de la part de ces écoles, a entraîné l'exécution de travaux pour des salles de classe d'un montant de 425.000 euros, alors qu'aucun élève n'a été recruté.

Ce dernier élément jette un profond doute sur la finalité d'un campus numérique qui doit accueillir 300 élèves à la rentrée 2023, et construit, en grande partie, pour une école privée à 9.500 euros par an et par élève, dans une ville dite de gauche, qui prône la gratuité des services publics, y compris scolaires, et se tourne sans cesse vers l'Etat, pour obtenir des crédits et, le maintien de services publics. Si celui de l'eau est redevenu municipal, celui du retrait des encombrants a été confié à une société privée.

Enfin, des thèmes essentiels pour l'avenir de notre ville doivent être mis en place :  la rénovation en profondeur du quartier piéton (rue Joffre, place et rue Gallerand); la mise en sens unique et la végétalisation de l'avenue de la République; la végétalisation systématique de place et parkings; la rénovation de l'esplanade de la Société Française; la mise en place d'instance de débat pour le commerce, l'urbanisation; la redéfinition symbolique des quatre grands quartiers de Vierzon; la création d'entrée de ville accueillante; la construction d'un musée international du machinisme agricole avec les collections de la ville et privées; la mise en place d'un festival Brel et re-Brel etc.

D'autres thèmes restent à approfondir avec les habitants de cette ville, trop longtemps mis à l'écart des décisions qui les concernent et confisquées par une majorité minoritaire et élue dans des conditions qu'elle-même reproche à d'autres. En l'absence d'un vote légitime et représentatif des citoyens vierzonnais, et sans réaction des élus, la minorité municipale doit remettre en question sa politique par une large concertation des habitants pour en connaître leurs attentes et leurs priorités.

C'est pourquoi, Vierzonitude, blog citoyen, a décidé de faire usage symboliquement mais avec conviction, d'une motion de censure passant par le droit élémentaire à la contradiction, à la critique, aux débats et, point essentiel, à la consultation de toutes celles et ceux qui n'ont pas voulu ou pas pu s'exprimer lors du vote du 15 mars 2020, en convoquant une expression réellement démocratique de la population vierzonnaise destinée à redonner confiance aux habitants et à redonner une légitimité à une majorité trop autocentrée. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Même méthode que le RN et la Nupes: bravo ! Vierzonitude devrait également demander à ses fidèles lecteurs ,de prendre d'assaut la mairie, comme M Trump l'avait fait lors de sa défaite,..
Répondre
L
Pour les fusils et les gilets jaunes pare balles , il faudra en faire la demande à qui, pour une réussite totale?? :-))

Archives

Articles récents