Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Aimons Vierzon : ne soyons plus les obligés d'une minorité

Publié par vierzonitude sur 22 Janvier 2023, 06:40am

Aimons Vierzon : ne soyons plus les obligés d'une minorité

Aimons Vierzon. En 2020, la majorité actuelle avait collecté 3.591 voix sur 18.046 votants. 14.455 personnes n'ont donc pas voté pour cette majorité-là. Parmi elles, beaucoup d'abstentionnistes, plus de 10.000. Que deviennent ces 14.455 personnes ?

2.795 ont cru à la planche de salut de la liste de Christophe Doré. 470 se sont tournée vers la liste Pour les Vierzonnais (opposition). 300 se sont tournée vers Force ouvrière. Le Rassemblement national n'avait aligné aucune liste.

Aimons Vierzon. Mais qui parle des 14.455 personnes qui ne sont pas allés voter du tout ou qui n'ont pas voté pour l'actuelle majorité ? Qui sont-ils ? Pourquoi ne se déplacent-ils plus ? Qu'attendent-ils ? Et au-delà de ces interrogations, peut-on se croire légitime à représenter toute une ville quand plus de 14.000 habitants en situation de voter n'ont pas glissé un bulletin de vote pour vous ?

On a reproché à Vierzonitude de critiquer cette légitimité. Mais qu'ont fait les mêmes aujourd'hui élus face au résultat de l'élection présidentielle. Combien ont-ils hurlé à l'illégitimité de la première et de la deuxième élection car le R.N était au second tour. Appliquons la même recette.

Ce village de 25.000 habitants qu'est Vierzon, mérite pourtant mieux que des élus mal élus, qui pensent détenir la vérité universelle et qui oublient, ouvrons large, que sur 25.000 habitants, seulement 3.591 épousent leurs idées. Cela ne génère aucune humilité. Non plutôt, un opportunisme politique : nous sommes encore dans la place, profitons en.

Le slogan était "Vierzon notre passion commune", non, si Vierzon était leur passion commune, nous n'en serions pas là. La ville n'aurait pas le visage qu'elle présente aujourd'hui, avec, on le constate, toute une partie géographique abandonnée à son propre sort face à une autre, privilégiée et malheureusement inesthétique : le centre-ville oublié contre la périphérie chérie. 

Le mouvement Aimons Vierzon n'est pas carriériste. Ni politicien, dans le sens où il ne sert aucun parti. Il veut rassembler des bonnes volontés qui ne regardent pas, une fois élus, comment ils se feront réélire, mais comment faire que cette ville ressemble aux 25.000 habitants et ne soient pas le joujou d'une majorité minoritaire. 

A tous les étages de la fusée que nous allons tenter de faire décoller, il n'y a aura de la place que pour celles et ceux qui aiment Vierzon, dans sa simplicité. On ne promet rien qui ne soit pas à hauteur d'être humain. Et encore moins ce qui pourrait être alléchant pour attirer le bulletin de vote. Aimons Vierzon doit être le mouvement des habitants d'ici et non des obligés de là-bas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Force ouvrière n'avait pas présenté de liste pour cette élection! Lutte Ouvrière qui ne représente pas en exclusivité la force ouvrière...avait pris ses distances avec PC et PS, sans grand résultat.La France insoumise va-t-elle prendre le même chemin que LO en 2026?
Répondre
L
Bof, mélanger les ingrédients du gloubi-boulga dans n'importe quel sens , donnera à la fin le même résultat hélas!! ;-)
B
Très belle réflexion. Mais le discours sur la légitimité ressemble étrangement à celui de Macron, comment peut on être si peu modeste avec si peu de voies
Répondre

Archives

Articles récents