Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A vous... bande de minables

Publié par vierzonitude sur 3 Janvier 2016, 23:50pm

Catégories : #Je suis Charlie

A vous... bande de minables

Je vous mitraille avec ma liberté d'expression, je vous blasphème avec ma liberté des crayons, je vous casse la gueule avec la force de mes mots, je vous encellule avec mes traits même si je ne sais pas dessiner, je vous requiers perpet' avec une seule phrase, je vous bannis du périmètre de l'humain avec un seul adjectif, je vous rééduque avec mon dictionnaire, je vous athéise avec la force de l'existant, je vous convertis avec ma bibliothèque, je vous pacifie avec mes épithètes, je vous transforme en homme avec l'art du récit, je force tous vos traits avec l'art de la caricature, je gomme vos défauts avec l'art du dessin, je repasse vos contours avec mes HB, je vous enveloppe de liberté dans mes papiers journaux, je vous vomis avec mes conjugaisons, je vous désarme avec mon alphabet, je vous ampute de votre sauvagerie avec une seule lettre, je vous défie avec un seul bouquin, je vous barre le chemin avec la littérature, je vous emprisonne avec ma liberté, je vous dissous avec ma liberté, je vous enterre avec ma liberté, je vous neutralise avec ma liberté. Je vous mitraille, de la pire façon qui soit, avec le mépris qui me vrille les entrailles et l'absolue nécessité de vous éradiquer du monde, de vous étouffer, de vous faire étouffer par un trop plein de liberté, d'expression libre, de bonheur d'écrire, de la frénésie de caricaturer, de la pétillance à blasphémer, du goût universel de l'humour. En espérant que vous crachiez vos poumons par ce trop d'oxygène. A vous, bande de connards, sombres abrutis, pauvres enculés. A vous, crevures de l'humanité qui ne méritaient même pas l'enfer, juste la réalité de ce monde que vous conchiez. Je vous punis par le simple fait de résister à la merde qui emplit votre cerveau. Et je serai là, face à l'obscurantisme que vous consommez avec la puissante lumière de ma propre liberté d'expression que je vais, chaque jour, imprimer plus profondément, dans le sens que prend désormais ma vie à vous combattre avec mon arme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coucou Cemoi 04/01/2016 12:54

Merci ! Je pense EXACTEMENT comme vous .

Vierzonitude 12/01/2015 22:20

Et pourquoi pas enculés ? Ce texte a été écrit dans la foule des attentats. Et dans ce genre de cas, comme on ne peut crier sur un blog, on crie dans l'écrit. "Enculés" est arrivé comme ça, sans contrôle, avec un naturel finalement qui formulait comme un cri ce que ce texte voulait dire. Il n'y pas de mots de bas étages pour crier sa douleur. Il y a juste des mots qui, dans certains circonstances, ressemblent à des braises jetés à travers la figure de la bêtise de certains. Impossible de regretter ce mot écrit. En quatre ans d'existence, ce blog ne l'a utilisé qu'une seule seule fois et espère qu'il n'aura pas à les réutiliser. C'est un mot qui fait partie d'un contexte. Prenez le comme tel.

mobal 12/01/2015 21:46

Enculés...On est dans un stade de foot ou quoi? Je sais bien que c'est un vocabulaire que comprenaient et utilisaient sans doute ces demeurés incultes ... On tombe dans les blogs de bas étage , ça défoule peut-être mais je ne suis pas obligé d'apprécier un vocabulaire anal phabête .
Ce blog vaut mieux que ça . Sinon , sans moi !

Clarence Bénézet 11/01/2015 12:11

Bonjour à tous. Je vous transmets la réponse que j'ai faite à un ami qui me demandait ma réaction face aux derniers évènements. Je tiens à préciser qu'il ne s'agit que d'une réponse philosophique. Il n'y a aucune polémique, aucun avis personnel, juste une ébauche de réflexion que je partage avec vous.

Voici le texte :

En tant que philosophe, sociologue et journaliste, je ne pense pas grand chose pour l'instant. Tu sais très bien que nous n'avons pas la même temporalité que le commun des mortels. On m'a demandé depuis mercredi d'écrire, de réagir. J'ai refusé considérant que l'émotion provoquée par ces évènements ne pouvait que desservir une pensée rationelle, objective. Nous évoluons dans des nuances de gris alors que l'individu est dans un système binaire où l'instinct, l'ignorance sont la base d'une pensée primaire et improductive. Le philosophe, le penseur doit aller où les hommes n'osent s'aventurer par peur et confort. L'inversion des valeurs consistant à dire que la théorie est plus importante que la pratique est plus blasphématoire, hérétique que le pire des crimes. Le crime perpétré chaque jour contre la pensée, l'altérité est le plus grand génocide de l'humanité ce qui a été clairement initié avec la mise à mort de Socrate. L'avoir a définitivement gagné contre l'être. Tu comprendras de ce fait qu'il m'est difficile de courir dans le même sens que ceux qui sont responsables de cela. Nous sommes des hommes condamnés au silence dans cette clameur qui se perd dans les chemins qui mènent nulle part.

Voilà mon ami de pensée ce que je peux écrire pour l'instant.

Amitiés

chat noir 10/01/2016 16:21

MDR

nestor LELONG 10/01/2015 09:35

Ouais enfin.... Rappelez vous il y a à peine un an, on interdisait les spectacles de Diedonné. A ce moment là, peu de monde s'inquiétait de la préservation de la liberté d'expersseion. Notion dédidément à géométrie variable dans ce pays.

Déçu que vous participiez au délire ambiant. Depuis hier soir, nous savons, que la peine de mort est, de facto, ré-instaurée en France...

platone 12/01/2015 21:43

Je suis Pour la liberté d'expression
Contre les humoristes pas drôles c'est tout arrêtez de comparer les victimes de Charlie hebdo et cette sous ******* de pseudo humoriste je regrette une chose c'est que vals lui a fait de la pub car avant il galérait de trouver un public et il na jamais aussi bien marché que depuis qu'il est interdit je pense que lui fallait le laisser ses spectacles ne marchait plus il aurait fini has been ....mais Dieudonné est a l'humour ce que la coprophilie est au sex ..... ✌

bard 1 10/01/2015 16:35

Le problème du spectacle de Dieudonné n'est pas le script du spectacle mais le fait que ce soit Dieudonné qui fasse ce spectacle... En effet, sous couvert d'humour, il distille ses idées nauséabondes.

bardin 09/01/2015 14:36

OUI pour le texte, NON pour le titre...
La liberté d'expression a tous les droits sauf quand elle verse dans la discrimination raciste, antisémite et là pour le coup (même si ce n'est malheureusement qu'une expression encore fort usité) homophobe (pour le dernier passage je remplacerai donc par pauvre de vous tout simplement). A méditer

axel 08/01/2015 11:32

Archives

Articles récents