Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?

Publié par vierzonitude sur 9 Août 2015, 12:21pm

Sans doute un oubli de nos élus à parler de la fermeture de cette entreprise dont les locaux appartiennent à la communauté de communes. D'ailleurs, elle s'est empressée de retirer les panneaux de cette entreprise comme si elle n'avait jamais existé...

On se demande si les élus de la communauté de communes de Vierzon ne se moqueraient pas de nous ? Organiser une séance photo et une conférence de presse pour l'installation d'une entreprise qui embauche... deux personnes et qui va en recruter une troisième, c'est oser quand même ! Mais s'auto-féliciter de la sorte quand aucun élu n'est capable de moufter alors que l'entreprise Ivoo (18 salariés), installée dans les locaux de la communauté de communes de Vierzon, a fermé ses portes, c'est carrément se moquer du monde, pour être poli. Ces élus-là gèrent la ville comme au temps de la guerre froide, en refusant de parler des problèmes et en ne mettant en évidence que les bonnes nouvelles, Oui-oui au pays de Vierzon. De plus, cette entreprise n'arrive pas sur un terrain acheté avec ses soins, non. Elle s'installe dans la pépinière d'entreprises, avec des tarifs préférentiels et les élus de la communauté de communes de Vierzon convoquent la presse pour ça. A quand une réaction indignée sur la situation des dix-huit salariés d'Ivoo ? Ou de Huard-Chartrain ? Pourquoi cacher systématiquement ce qui ne va pas à Vierzon ? Le pire, c'est que les élus et leurs relais s'imaginent qu'en dehors de toute information officielle, l'information n'existe pas. Et si, elle existe... Ce qui rend d'autant plus ridicule et méprisant leur silence.

La façade a été pourtant soigneusement débarrassée des enseignes d'Ivoo....

La façade a été pourtant soigneusement débarrassée des enseignes d'Ivoo....

Il y a un fascinant mystère dans le silence des élus vierzonnais autour du départ de la société Ivoo. Si celle-ci avait été grecque, on en aurait entendu parler... Mais là, toujours rien. Pas un mot. Pourquoi ? Faut-il être oui-ouiste à ce point pour ne pas gâcher les vacances des Vierzonnais, du moins ceux qui peuvent en prendre ? Ou y-a-t-il d'autres raisons obscures qui gouvernent à cet épais mutisme ? Les raisons du départ d'Ivoo et ses dix-huit salariés pour Bourges avec licenciements à la clef sont-elles réellement celles que le patron de la société a mentionné dans son courrier (lire ci-dessous) ? Est-ce vrai que la société Ivoo est partie avec une ardoise de loyer de plusieurs dizaines de milliers d'euros ? Est-ce la société qui est partie ou le bail qui n'a pas été renouvellé ? Est-ce que l'ancien syndicaliste de la Case, ex-enfant de choeur, aujourd'hui présdient de la communauté de communes acceptera enfin de parler à ce sujet ? Oh, pas à Vierzonitude, blog non officiel et honnis par nos autorités qui ne le lisent évidemment pas mais qui savent ce qui s'y dit, mais un petit communiqué à la presse locale, ne ferait pas de mal. La même chose serait bienvejue de la Sem-Vie avec le départ de Huard-Chartrain de la rue Saint-Exupéry. Une ligne dans la presse locale lors de 'lassemblée énéale de la Sem-Vie, pas plus. Parce qu'autant le bruit organisé autour d'une entreprise qui embauche deux salariés au parc technologique de Sologne est ridicule, autant ce silence autour de dix-huit salariés en moins à Vierzon est inquiétant. Dormez braves gens, vos élus veillent. Et les relais oui-ouistes aussi... Quant aux autres, même s'ils ne sont pas majoritaires, ce qui reste à prouver, ils ont le droit de savoir. Même à Vierzon !

Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?

Pôle emploi sait-il que la société Ivoo à Vierzon est partie sur un coup de tête en virant la moitié de son personnel à Bourges ? Parce que la société Ivoo avec ses dix-huit salariés à Vierzon a changé de crémerie. Et du coup, Pôle emploi propose des embauches chez.... Ivoo ! Mais bien sûr ! On vire à pleines pelletées à Vierzon et on embauche à Bourges pour remplacer ceux qu'on a viré et qui se retrouvent le bec dans l'eau. Voilà une politique sociale particulière qui devrait plaire aux créanciers de la Grèce !

Depuis la fin du mois de mai, comme Vierzonitude l'a révélé, la société Ivoo (télé-vendeurs et télé-vendeuses), installée dans des bâtiments appartenant à la communauté de communes de Vierzon, a fait ses cartons pour rejoindre sa plate-forme de Bourges, place Planchat. Une décision aussi rapide qu'irréversible qui laisse la plupart des salariés (environ une vingtaine), dubitative sur la méthode et la rapidité d'éxécution du déménagement. Beaucoup ont choisi de ne pas suivre leur employeur à Bourges, pour des raisons financières notamment. D'autant que les raisons invoquées dans la convocation préalable à entretien que Vierznitude s'est procurée sont singulières. Le gérant fait état d'insécurité pour ses salariés, d'une insécurité juridique (!), de confort des locaux etc. Sauf que ce départ a pris au dépourvu de nombreux salariés, aujourd'hui en détresse. Qui, comme seule réponse, ont reçu un courrier d'entretien préalable à un licenciement.

Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?

Dans une lettre recommandée adressée aux salariés du site Ivoo de Vierzon, rue André Ribaud, le responsable confirme la réunion du 26 mai au cours de laquelle il annonce aux salariés du site vierzonnais le déménagement de l'entreprise vers Bourges, dans le slocaux d'Ivoo place Planchat.

Un courrier dans lequel, le responsable rappelle les motifs de ce déménagement qui, écrit-il, "ce n'est pas de gaieté de coeur que que j'ai été amené à prendre cette décision.../..." Et les salariés donc ! Voici donc les "principaux motifs" qui ont présidé à sa décision.

Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?

Le courrier fait état "d'insécurité physique". Le gérant dit s'en être ouvert "aux autorités locales" leur indiquant que le personnel qui dormait à l'hôtel en centre-ville ne se sentait pas en sécurité le soir après leur travail." Le gérant explique avoir "personnellement vécu une situation de "caillassage" en plein jour vers 20h30 confirmant les dires des personnes envoyées en mission.

La lettre fait aussi état, et c'est plus obscur, d'une "'insécurité juridique". En effet, "une longue procédure pénal pour travail dissimulé", ouverte à l'encontre du gérant et se terminant par un non-lieu aurait été "un des périodes juridiques les plus éprouvant" de sa vie d'entrepreneur.

Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?

Le gérant fait part également d'un problème de recrutement, soulignant qu'en avril, seulement cinq candidatures sont enregistrées "au lieu des 45 minimums qui nous sont nécessaires. Nous avons tout tenté pour finalement parvenir à un nombre de candidatures tel qu'il devenait impossible de maintenir une exploitation normale."
Du coup, le gérant ajoute dans son courrier que "nous avons tout tenté de vous convaincre de nous suivre sur Bourges où les conditions de travail sont meilleurs que sur Vierzon." Le gérant, dit dans son courrier, que le local est resté sans chauffage tout l'hiver, malgré nos demandes auprès du bailleur" (le local appartiendrait à la communauté de communes. Il avait été entièrement réhabilité, pour très cher, sous la présidence de Max Albizzati, pour accueillir justement une entreprise de télé-vendeurs... qui est partie aussi !)

Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?

Portes closes depuis le vendredi 29 mai. Les dix-huit personnes qui travaillaient sur le plateau de la société Ivoo à Vierzon, rue André Ribaud, ont trouvé portes closes le lundi matin. L'activité de ce plateau de télévente est transférée à Bourges, place Planchat.

Le plateau vierzonnais existait depuis six ans, celui de Bourges existe depuis 15 mois. "On nous a réunis pour nous dire, voilà, on ferme Vierzon, c'est tous des c...." Au prétexte que les prud'hommes donneraient plus raison aux salariés qu'à l'employeur... La société Ivoo ferme donc ses portes manu militari, et avertit oralement les salariés. Ceux qui veulent ou peuvent suivre, suivent. Ceux qui ne le peuvent pas ou ne le veulent pas... s'assoient sur leurs emplois.
En tous cas, voilà une entreprise en moins à Vierzon... Et ses dix-huit salariés qui ne peuvent pas toutes et tous rejoindre le plateau de Bourges.

Depuis 10 ans, IVOO est une société de services spécialisée dans l'externalisation de forces de vente, basée rue André Ribaud à Vierzon. Professionnel de la télévente, Ivoo a pris la place d'une ancienne société de télévente qui s'était à l'époque installé dans ses locaux rénovés à grands frais.

La société est présente sur 6 sites : Rochefort (17), La Rochelle (17), Bourges (18), Vierzon (18), Tunis et Alger. Enfin 5 maintenant...

Au fait, vous avez entendu parler de la fermeture d'Ivoo à Vierzon depuis la fin du mois de mai ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents