Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Ceux qui ont voté la loi sur le renseignement, en mai, et les autres...

Publié par vierzonitude sur 17 Novembre 2015, 08:30am

Plutôt paradoxal, non ? Le vote, à l'assemblée nationale, mardi après-midi, du projet de loi relatif au renseignement, a donné naissance à ce paradoxe fameux. En effet, sur les 86 députés qui ont voté contre, nous y trouvons, mais ce n'est pas une surprise, le député-maire Front-de-gauche de Vierzon qui avait déjà averti ses ouailles sur son compte Twitter qu'il ne voterait pas la loi, se disant fier d'être PCF/Front de gauche. Il est vrai que l'ensemble des amendements, déposés par le député-maire entre autres ont été refusés. Étrange qu'à Paris, le député refuse de voter cette loi, sans doute pour de bonnes raisons liées à la liberté individuelle entre autres mais qu'à Vierzon, le maire, également député, truffe sa ville de caméras de vidéo-surveillance !

Certains soutiendront, au nom de la clarté du débat et de l'objectivité, que le maire de Vierzon n'a jamais été un chaud partisan des caméras de vidéo-surveillance et qu'il aurait cédé sous la pression d'une certaine partie des Vierzonnais, des commerçants, de son opposition centriste également ainsi que des élus du Front de gauche dont le très sécuritaire adjoint à la sécurité, Gérard Massicard, le même qui déclaré notamment que ce n'est pas parce que "c'est la gauche, que ce doit être le bordel". C'est lui aussi qui a également comparé les voisins vigilants de Vierzon à des shérifs ! On a les adjoints qu'on peut. Mais voilà, un paradoxe de plus. Non à la sécurité à Paris, mais oui à la sécurité à Vierzon. Il faut dire qu'il n'avait pas trop le choix non plus, le député-maire de Vierzon, d'installer des caméras dans sa ville, s'il ne voulait pas voir le score du Front national enfler dans des proportions encore plus gênantes que les résultats affichés lors des dernières élections départementales.

Ceux qui ont voté la loi sur le renseignement, en mai, et les autres...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evidence 17/11/2015 09:29

N'oublions pas que M Sansu s'est fait désigner député selon le procédé intitulé , le désistement stalinien.
Puisse les démocrates , enfin ceux qui iront voter en trainant les pieds s'en souvenir lors des prochaines élections.
NI/FN/NI FRONT DE GAUCHE

chat noir 17/11/2015 12:13

Cher évidence, je suis d'accord avec le ni ni en valeur négative mais en valeurs positive on va où ? Ouvrons le débat de propositions, ne restons pas sur des positions de ni ni autrement nous nous retrouvons encore une fois avec des incapables lamentable.

Archives

Articles récents