Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Edouard-Vaillant, candidat aux élections régionales

Publié par vierzonitude sur 7 Novembre 2015, 13:58pm

Edouard-Vaillant, candidat aux élections régionales

Pratique le centenaire de la mort d'Edouard-Vaillant pour faire reluire les casseroles de la cuisine politique vierzonnaise ! Pain béni que ce centenaire soit fêté en grande pompe pendant la campagne des régionales. Il faut être ch'ti pour penser que cette commémoration serve à huiler les rouages d'un maire-député-candidat... Mais au regard de l'instrumentalisation de Vaillant dans la presse de notre bonne vieille gauche radicale (l'hebdo 18) qui s'est empressé de piquer le sujet aux Socialistes pour éviter qu'ils ne s'en servent à leur tour, on se dit que la malhonnêteté intellectuelle dessert la mémoire d'un si grand homme.

Pas question de jeter en pâture le Vierzonnais Vaillant, l'homme politique au CV long comme le bras. Ce n'est pas si souvent qu'on peut parler de Vierzon à travers un grand homme politique né entre ses murs. D'autant que des gens très bien servent sa cause en ayant écrit son histoire. Ce qui est mérité. Pas sûr que si Edouard-Vaillant avait été un tracteur, il aurait eu les mêmes égards. Voire même un chanteur... Mais, ce qui est rassurant, c'est que l'auteur du premier tome de la biographie d'Edouard-Vaillant, Jean-Marie Favière, (Je te parle au sujet d'Edouard Vaillant tome 1 : La tête pensante de la Commune, JPS Editions, Bourges,2015, 374 p.) est aussi, un Vierzonnais passionné de Brel pour lui avoir consacré une thèse, la seconde plus importante en France. Non, le doute s'installe dans le calendrier de ces commémorations. Car à y regarder de plus près, Edouard-Vaillant n'est pas mort un 7 novembre (date des commémorations) mais un 18 décembre. Sauf qu'évidemment, le 18 décembre, ça tombe en plein Noël à Vierzon et surtout, au lendemain du second tour des élections régionales... On aurait aimé que ces commémorations soient débranchées de tout appétit politique. Mais ce n'est pas le cas une fois de plus. Sur la carte d'invitation, on voit parfaitement le parti pris car la ville de Vierzon aurait pu avoir la délicatesse d'y inscrire le nom d'un d'un adjoint socialiste, histoire de montrer que Vaillant n'est pas l'apanage, désormais, des élus communistes qui le cite depuis plusieurs semaines dans leur feuille de chou départemental. Mais c'est ainsi, à Vierzon, tout sert de prétexte à faire reluire sa propre cause.

Edouard-Vaillant, candidat aux élections régionales

Elisabeth Badinter, arrière petite-fille d'Edouard-Vaillant ! Elle est la fille du publicitaire Marcel Bleustein-Blanchet et de Sophie Vaillant, petite-fill d'Edouard-Vaillant C'est une information énorme qui fait une ligne dans la presse locale et zéro ligne dans la biographie que li consacre le site internet de la ville de Vierzon. Il a fallu attendre le 26 mai 2015, au détour d'un article annonçant une conférence pour relier la philosophe des Lumières à Vierzon via Edouard-Vaillant. Si cette ville peut s'enorgueillir de quelque chose, c'est bien de cela : savoir qu'Elisabeth Badinter est l'arrière petit-fille du Vierzonnais Edouard-Vaillant dont une avenue à moitié refaite porte son nom et dont la maison natale subsiste en tout anonymat (elle appartient à un particulier). Ce qui est fascinant, c'est que durant tout ce temps, parmi ceux qui le savaient, personne n'a mis cette nouvelle en avant. Personne ne s'est dit tiens, on va inviter Elisabeth Badinter sur la tombe d'Edouard-Vaillant, un jour, ça changera de l'hommage plan-plan qu'on fait chaque année à Vierzon. Voilà de quoi redorer l'image de Vierzon, en y associant l'arrière petite-fille d'Edouard-Vaillant Elisabeth Badinter. Ça mériterait mieux que quelques lignes à droite, à gauche !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mort de rire 06/11/2015 08:41

Ca va être barbant l'hommage au barbu

chat noir 29/07/2015 20:46

Je sais pas pourquoi, mais j'aime mieux Édouard vaillant que Élisabeth badinter alors que ça devrait être le contraire ? Quelqu'un peut-il me donner la réponse ?Miaou

Archives

Articles récents