Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Eglise en mosquée : l'échec vierzonnais de Saint-Eloi ressort dans les médias

Publié par vierzonitude sur 16 Juin 2015, 19:27pm

Le président du Conseil français du culte musulman a de nouveau suggéré cette idée, lundi matin sur Europe 1, celle de transformer des églises vides en mosquée. A Vierzon, l'expérience a fait flop, comme l'a écrit d'ailleurs Europe 1 sur son site. On se souvient de l'église Saint-Eloi, finalement rachetée par la ville de Vierzon pour ne pas qu'elle tombe dans les mainsd 'une association de cathos intégristes qui elle-même ne voulait qu'elle tombe, l'église, entre les mains d'une association de musulmans. Sauf que le problème n'est pas réglé. Si les églises se vident, les mosquées se remplissent. Celle de Vierzon déborde même, à tel point que l'ex-président de l'association musulmane le dit, à Europe 1 : ""le vendredi, on met les tapis dehors, même quand il pleut !" La ville de Vierzon veut aménager cette ancienne église en salles sportives au frais du contribuable.

A Vierzon, l’expérience ratée. Les choses ne se sont pas aussi bien déroulées à Vierzon, dans le Cher. En 2012, l’histoire a vite tourné court. Aujourd'hui encore, certains préfèrent ne pas en parler. "Le sujet est trop sensible, il y a eu du mal de fait", coupe-t-on au diocèse de Bourges, contacté par Europe 1. Mise en vente en octobre, l’église Saint-Eloi à Vierzon suscite les convoitises d’une association marocaine, dissoute depuis. Abdelhamid Amezian, l’ex-président de l’association, explique aujourd'hui : "on cherchait une salle plus grande, pas forcément une église, mais un lieu qui pouvait accueillir tous les fidèles".

Mais la proposition de l’association musulmane ne plaît pas du tout à certains et les mails incendiaires affluent à l’archevêché de Bourges. Le diocèse préfère alors se tourner vers une association catholique, la Confrérie des charitables de Saint-Eloi... retoquée par la mairie communiste qui préempte finalement le bâtiment. Aujourd’hui, Abdelhamid Amezian regrette ce qu'il s’est passé et les rumeurs propagées. Et la communauté musulmane manque toujours cruellement de places : "le vendredi, on met les tapis dehors, même quand il pleut !", soupire-t-il, un brin fataliste.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bezant 17/06/2015 21:42

Le maire n'aurait jamais du voler au secours des curés. Il fallait les laisser se dépatouiller avec leur bicoque dont en réalité personne ne voulait. Je n'ai jamais cru à la capacité de cette association de charitables de réunir les fonds et surtout de faire ensuite vivre le lieu à distance depuis Paris car ils n'avaient aucun relai sur place ! Quand on explore leur site, on voit bien que cette confrérie n'a en fait que très peu d'activités et ne rassemble qu'une ou deux dizaines de messieurs qui se réunissent une ou deux fois par an pour une messe suivi d'un banquet. Le maire est tombé dans le panneau et y a entraîné les finances communales qu'on a gaspillée et qu'on gaspillera encore dans la transformation de ce bâtiment. Il ferait mieux d'arrêter net !

Bezant 17/06/2015 08:13

Les curés ont fait beaucoup de tort à la ville en faisant n'importe quoi : mettre ce type de bien en vente sur Le Bon coin, lancer à la cantonade l'hypothèse d'une vente à la communauté musulmane, etc. On connaît la suite et on n'a pas fini de la payer. D'ailleurs cela fera deux ans dans quelques semaines que la Ville est propriétaire de ce bâtiment vide : pour faire quoi ? Le maire a beau parler d'une salle de sport mais on voit bien que cela ne répond pas à un besoin réel et que personne ne l'attend.

Lusor 17/06/2015 06:35

Je ne sais pas pourquoi cette association est dissoute mais cela révèle peut-être la fragilité et la vulnérabilité de ces structures associatives tributaires de financements étrangers, ce qui renforce le communautarisme : les Marocains ne se mélangent pas aux Algériens et encore moins aux Turcs, etc. Si cette association n'a pas été financée par le Maroc, elle n'a pas pu aller plus loin, On a cependant tort de laisser les puissances financières étrangères implanter un France tout un réseau de bombes à retardement.

chat noir 16/06/2015 12:48

Pourquoi l'association musulmane marocaine a été dissoute ?

Archives

Articles récents