Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Et les athées, nom de Dieu !  Vivre sans religion devient de plus en plus difficile

Publié par vierzonitude sur 8 Mai 2015, 09:37am

Catégories : #Je suis Charlie

Et les athées, nom de Dieu !  Vivre sans religion devient de plus en plus difficile

Et les athées, nom de Dieu ? Qui se soucient d'eux ? Qui les respectent ? Ils sont comme les votes blancs et les abstentionnistes, invisibles, inexistants, car sans pouvoir direct, invisibles car non organisés, non agglomérés dans un groupe défini, invisibles parce que sans Dieu à vénérer, sans marque distinctive à montrer, sans monument à remplir, sans prière au bord des lèvres, aussi invisibles finalement que la non-existence de Dieu crève les yeux !

Oublie-t-on, juste un peu, que dans ce monde d'êtres humains, de sciences, de rationalité, il existe des hommes et des femmes qui, pour les athées, mettent leur croyance au service d'un doute ? Car qu'est-ce que la foi, sinon la certitude en un doute incarné ou si vous préférez la certitude qu'il existe quelque chose et qu'il est devenu impossible, pour les non-croyants, de le nier, qu'il est de plus en plus difficile de le nier, et de l'affirmer ? A moins que quelqu'un, ici bas, soit capable de prouver l'existence de Dieu comme on prouve le jour qui se lève et la nuit qui descend, histoire de mettre tout le monde d'accord.

Dans son numéro 1248, Courrier international résume la situation des athées ainsi : "vivre sans religion devient de plus en plus difficile." Nous n'en sommes pas encore, en France, à la messe des athées, comme en Angleterre, ou à l'obligation d'un mariage religieux en Inde, mais de plus en plus, les athées sentent que leur terrain rétrécit. Quand Le Monde du mardi 7 octobre, consacre une demi-page au synode sur la famille et que sur une radio, on entend un catholique pleurer parce que l'église ne reconnaît pas son statut de divorcé... Mais qu'il arrête de croire ! Ce n'est pas une impression, mais une certitude, que tout ou presque tout doit passer par la religion, le rite, le besoin de montrer son appartenance à une croyance divine, que la religion a pris une place, ce qui est paradoxale, de plus en plus imposante, évidente, dans notre société.

Qu'est-ce que la foi, sinon le grand supermarché des interprétations humaines, des approximations humaines, au détriment d'autres humains d'ailleurs, obligés de croire leurs semblables, car le lien direct entre un possible Dieu et les humains n'est pas ce Dieu lui-même, mais d'autres êtres humains ? Au détriment, oui, car dans les religions, TOUTES les religions, il y a des hommes et des femmes asservies à une hiérarchie religieuse qui n'a aucune légitimité divine si ce n'est celle qu'elle s'est octroyée et qui, de plus, veut interagir sur ses semblables. Comment des humains peuvent asservir d'autres humains au nom d'un doute (vu par les athées).

La croyance, la religion, sont finalement plus une affaire humaine, pas divine. Une sorte de niveau politique mais en beaucoup moins pittoresque. C'est un hold up : des êtres de chair et de sang seraient en mesure, du moins certains, d'imposer à d'autres êtres de chair et de sang, des servitudes venues d'où ne sait où mais qui se sont diffusées par l'intermédiaire d'êtres de chair et de sang... Répétons-le, TOUTES les religions sans exception. La religion est donc une affaire de pouvoir. Il faudrait même ne pas en parler, sujet tabou. Tabou au nom de quoi ?

On ne cesse de parler de laïcité. Où est-elle ? Qui se soucie des non-croyants ? Des athées ? Ce serait évidemment ridicule de bâtir des monuments pour invoquer la non-croyance... Elle est, comme la croyance, intime, elle n'intéresse et ne doit intéresser personne d'autres que celui qui croit ou ne croit pas. Mais pourquoi l'athée garderait-il pour lui son incroyance dans une société où la croyance se montre à tous les coins de rue, y compris à la télévision le dimanche, sur une chaîne publique... Où l'on convoque de plus en plus les chefs religieux pour des actes courants de la vie.

L'athée montre-t-il coûte que coûte qu'il ne croit pas ? Alors pourquoi le croyant, de toutes les religions possibles, TOUTES LES RELIGIONS, se sent-il obligé de montrer qu'il croit ? Exhibe-t-on son intimité, même intellectuelle ? N'est-on pas dans une République indivisible et surtout, dans un pays laïc qui, sous prétexte de respecter la croyance d'autrui ne doit pas permettre non plus que cette croyance soit imposée à ceux qui ne croient pas ? Pas plus que ceux qui ne croient pas doivent imposer leur certitude à ceux qui croient. Mais ce n'est pas le cas, loin de là.

Athées, libres penseurs, agnostiques, sceptiques, humanistes etc, existent eux aussi. Plus nous avançons dans la certitude de la science, même si la science sous certains aspects est encore incertaine, et plus l'obscurantisme religieux, répétons-le, DE TOUTES les réligions, inonde une société dont les piliers sont faits de la dureté des certitudes. Pourquoi, sous prétexte de ne pas pouvoir expliquer avec précision l'ordonnancement de l'univers, en conclue-t-on que ce qui dépasse l'entendement humain est forcément divin ? Et les athées, nom de Dieu ? Jusqu'à quand va-t-on ignorer celles et ceux qui ne croient pas ? Et pourquoi auraient-ils moins raison que ceux qui croient ?

Dans certains pays très religieux, les athées sont toujours brimés sinon harcelés. Une aberration puisque l’incroyance comme la foi sont avant tout des sentiments intimes et personnels.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

domi 05/02/2018 22:18

voilà un mien article qui pourrait t'intéresser sur ce sujet :
http://monpetitjournaldicietdailleurs.over-blog.com/2014/01/contrastes-quand-je-lis-au-mexique-si-religieux-%C2%AB-debout-les-ath%C3%A9es-de-la-terre-%C2%BB-de-j.-y.-m%C3%A9reau.html

Diane 21/12/2017 19:35

La libeerté de croyance concerne tous les cultes. Libre d'etre ce que l'on souhaite être. Le tout est que le comportement des citoyen soit exemplaire : pas d'agressions de tout type, pas d'incivilités et donc pas de problèmes.
Il faut de tout pour vivre dans ce monde ! :)

Desprès 10/05/2015 23:04

Si si je lis les journaux nationaux et écoute les radios publiques et périphériques. C'est l'Islam qui provoque ce débat. Le christianisme s'accommode au contraire plutôt bien de notre société. L'Islam exacerbe un communautarisme qu'on ne maîtrise plus et qui se traduit par des tenues en rupture avec notre civilisation de plus en plus nombreuses, des pratiques alimentaires qui prétendent s'imposer à tous dans les collectivités, des femmes réduites à être des boniches, des mosquées et leurs imams financés par de richissimes dictatures, etc. Et ce n'est que le début ! Donc vous n'avez pas fini d'entendre parler de religion et de l'Islam en particulier. C'est la chute de l'Empire romain. Bis repetita.

Desprès 09/05/2015 17:22

Le sujet est obsessionnel chez vous. Je croyais que la religion (et donc l'athéisme) relevait de la sphère privée ? Vous en parlez vraiment beaucoup.

vierzonitude 09/05/2015 17:25

Vous n'avez pas la télé et vous ne lisez pas la presse ? Ou n'écoutez pas la radio ? Si vous aviez tout cela, vous sauriez que nous sommes en plein débat.... Mais non, vous ne le savez pas !

Sainte Aseptisation. 08/05/2015 16:37

en même temps, on est aussi en droit de trouver que la fédé des libres penseurs ( au maxi 4000 adhérents en France) cherche à imposer son opinion à tout y compris aux statues des petits villages de bretagne ... et veut enlever de partout toutes les statues et les églises récentes ou anciennes qui portent la marque d'une culture ... qui, sans parler religion, fait pourtant partie du paysage et du charme touristique français depuis des siècles...

Saint Athée 08/10/2014 11:13

Et pourtant, Dieu existe, je l'ai souvent rencontré, sur les professions de foi des candidats aux élections !
Et lorsqu'il est rouge, certains y croient dur comme fer, jusqu'à la fin de leurs jours, parce que pour eux, c'est du pain béni.
Mais attention, Lucifer était le porteur de lumière. Et il est devenu le Tentateur des âmes pour évoluer vers Satan, le chef incontesté de l'Enfer.

Archives

Articles récents