Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Festi a fermé dans l'indifférence générale, Vierzon se dissout dans l'indifférence générale

Publié par vierzonitude sur 17 Mai 2015, 17:29pm

Dans l'indifférence générale, un nouveau commerce a fermé à l'Orée de Sologne, samedi 16 mai, à 19 heures. Festi. Un emploi en moins. Certains doivent considérer qu'un emploi de plus ou de moins... Mais un emploi en moins quand même et un commerce en moins. Tout le monde s'en fout. Ça ferme, ça vivote. Ça crève même. Mais il y a tant d 'autres contestations à mener de front. Plutôt que de pratiquer une politique de terrain, on pratique une politique de strapontin. C'est tellement mieux de rédifer des rapports sur la dette et de laisser aux autres, c'est à dire à personne vu l'état de la Sem-Territoria, le sort du commerce. Lamentable. Cette ville se dissout et personne ne prend le problème à bras le corps parce que les élus ont d'autres chats à fouetter. L'avantage dans la carrière d'un citoyen, c'est qu'elle dure, celle des politiques....

Festi a fermé dans l'indifférence générale, Vierzon se dissout dans l'indifférence générale

Le magasin Festi, ouvert il y a trois ans à l'Orée de Sologne, fermera ses portes à la fin du mois de mai, ce qui correspond à un non-renouvellement de bail. Est-ce surprenant ? Pas du tout, à partir du moment où les clients promis par Redeim (rappelons que le promoteur estime la zone de chalandise à 100.000 personnes...) ne sont pas au rendez-vous. Voilà qui complique les affaires de l'Orée de Sologne à l'heure où un Intersport doit arriver. Sauf qu'avec le départ probable de la Halle aux vêtements, l'équation est rebattue. Et le départ de Festi, fin mai, ne sera peut-être pas le seul... Comme quoi, que ce soit le commerce de centre-ville ou le commerce de périphérie, le seul point commun est une extrême fragilité. Une chose est sûre : les commerçants de l'Orée de Sologne se demandent où sont les clients vierzonnais ?

Festi a fermé dans l'indifférence générale, Vierzon se dissout dans l'indifférence générale
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A droite toute 21/04/2015 14:49

Je plussoie les 2 commentaires déjà fait et plein de bon sens. Pour sauver le commerce de Vierzon, point besoin de syndicats de machin ou de comité bidule. Il faut attirer des entreprises, qui créeront des emplois et qui distribueront des salaires en échange d'une vraie valeur ajoutée.
Tout le reste n'est que baliverne. Enfin baliverne … Actuellement les balivernes se transforment par un coup de baguette magique communiste en subventions communales ou inter-communales, qui elles-mêmes se déclinent en impôts !!!
Voilà le tour de passe-passe de l’économie étatisée sous perfusion. Pour terminer, permettez-moi de citer Margaret Thatcher (Vade retro libertas !!!) : « Je n'ai jamais oublié que l'objectif inavoué du socialisme - municipal ou national - était d'accroître la dépendance. La pauvreté n'était pas seulement le sol nourricier du socialisme : elle en était l'effet délibérément recherché »

vierzonnais 11/04/2015 16:24

Ils sont chez pole emploi les vierzonnais...

Raoul du Berry 13/04/2015 09:52

Sans entrer dans les débats :

-1- Le pays s'appauvrit et tout ce qui n'est pas du strictement utile passe à la trappe

-2- Les vierzonnais sont pauvres, très pauvres

-3- Les nouvelles générations de consommateurs n'en ont rien à battre d'aller faire la queue dans les magasins, supporter le bruit, se garer, etc. etc. surtout le soir après le travail et encore moins le weekend ! Quand on peut tout commander tranquillement de son canapé ou de sa terrasse sur sa tablette, pourquoi s'embêter ? Ce n'est pas un jugement de valeur c'est comme çà c'est tout. Et que çà vienne d'Amazon ou du magasin tout vient du même fabricant de toute manière.

-4- La très grande majorité des édiles de la nation, quel que soit leurs grades, n'en ont rien à faire des trois quarts des problèmes des petites gens ! Pourquoi ? Réponse : les votes blancs ne comptent pas en siège ! Donc entre la droite et la gauche traditionnelle, de toute manière ils savent qu'ils se partageront le gâteau...

Lente, lente dépression...

Archives

Articles récents