Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Je ne veux pas que Bourges devienne un jour Vierzon : du coup, Bourges prive Vierzon de la coup du Cher !

Publié par vierzonitude sur 15 Mai 2016, 10:56am

Vous vous souvenez de cette phrase légendaire du maire de Bourges à propos de Vierzon ? C'était en février dernier. Sympa hein. Et bien, les Vierzonnais ne sont pas même rancuniers, ils n'ont même pas fait mordre la poussière au Bourges 18 qui prive Vierzon de la coupe du Cher, un but à zéro. Pffff ! Pas de fierté les Vierzonnais tout de même !

Lu dans la presse locale

Lu dans la presse locale

Hou, ça fait mal aux cheveux, une déclaration comme celle-ci : "Je ne veux pas que Bourges devienne un jour Vierzon". C'est ce qu'a balancé, Pascal Blanc, le maire de Bouges, en conseil municipal, mardi soir et c'est ce qui est repris par la presse locale. Sympa ! Mais, n'est-ce pas lui qui fanforonnait aux côtés du maire de Vierzon, dans un courrier adressé au Préfet pour faire de Bourges et Vierzon, une vaste communauté de communes ? L'hypocrisie politique est à son comble, mais ça on le savait déjà. Qui a cru, un instant, à cette envie de vaste intercommunalité vierzo-berruyère ? Pascal Blanc qui a pris l'habitude de se lâcher, sans ambages, exprime là, le fond de sa pensée. Qui n'est pas que la sienne d'ailleurs... Mais tout de même, venu du voisin, ça fait mal, et pas qu'aux cheveux ! On espère que la dignité vierzonnaise va se réveiller. Parce que, si le maire de Bourges est aussi incorrect avec sa voisine en grande difficulté, il devrait ne pas oublier que de nombreux Vierzonnais viennent dépenser leurs euros dans les magasins de Bourges et de l'agglo ! Que des Vierzonnais, même, travaillent à Bourges, et qu'ils n'auront pas, heureusement pour eux, àç supporter une hausse de 9% d'impôts ! Et rien que pour ça, il aurait dû tourner sept fois sa langue dans sa bouche. On sait que Bourges et Vierzon se sont toujours tirées un peu la bourre, que la Préfecture a toujours suscité de la jalousie vis-à-vis de la sous-préfecture tardive vierzonnaise. Que les Berruyers ont toujours eu ce côté "bourgeois" pour les Vierzonnais. C'est vrai aussi que les deux villes ne sont pas comparables, l'une étant la Préfecture au riche passé, l'autre la sous-pref' prolo qui tire la langue. Mais, quelques semaines après avoir tenté un rapprochement qui s'apparente plus à du bluff qu'à une réalité, prendre Vierzon comme l'exemple de la ville à qui ne pas ressembler, n'est pas franchement digne d'un maire de Préfecture ! Vierzon n'a certes jamais su tirer partie de ses atouts (trois autoroutes, deux transaversales ferroviaires...), mais ses atouts-à, c'est quand même Vierzon qui les possède. Bourges envisage même de créer une secodne sortie d'autoroute que Vierzon psosède déjà depuis 25 ans. On ne va pas s'envoyer à la face tout et n'importe quoi, mais la phrase fait grincer des dents. Si elle a un côté réaliste, on espère que Vierzon va savoir réagir, il en va de la dignité des Vierzonnais. Quand on pense qu'Avaricum n'est peut-être pas Bourges mais Vierzon, ça fait rêver non ? Nous, à Vierzon, on ne veut pas que le maire de Vierzon devienne un jour le maire de Bourges...

Je ne veux pas que Bourges devienne un jour Vierzon : du coup, Bourges prive Vierzon de la coup du Cher !
Je ne veux pas que Bourges devienne un jour Vierzon : du coup, Bourges prive Vierzon de la coup du Cher !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nounouche 24/02/2016 17:29

Un ancien DGS de la mairie de Vierzon se vantait également d'habiter Bourges et n'entendait surtout pas un jour, habiter Vierzon, trop prolo, Etre rémunéré par les Vierzonnais par contre ne le dérangeait pas......Bon il n'est pas resté longtemps et à regagné depuis sa ville de lumière......

Archives

Articles récents