Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La Sem Territoria a un peu oublié de payer une facture d'électricité...

Publié par vierzonitude sur 14 Septembre 2015, 11:10am

Quand les locataires de l'immeuble de la rue Armand Brunet ont cherché à savoir pourquoi il n'avait plus d'électricité dans les partie communes, en mairie, certains n'ont pas hésité à lâcher le morceau : la Sem-Territoria, propriétaire du rez-de-chaussée de l'immeuble où se trouvait le local de l'opposition, semble avoir oublier de régler une facture d'électricité. Du coup, plus de lumière dans les communs. Ce pourrait être insolite si ce n'était pas pathétique. L'immeuble est ainsi partagé entre plusieurs propriétaires dont la Sem-Territoria qui aimerait mettre la main sur l'ensemble du bâtiment pour faciliter sa destruction dans le cadre du futur plan de rénovation urbaine; Mais comme la Sem-Territoria n'a plus un rond, y compris pour honorer un compromis de vente de la maison à pans de bois de la rue Voltaire, ce que la Sem-Territoria ne peut pas acheter, le plan de rénovation urbaine du centre-ville va le faire. La pauvreté du centre-ville permet ainsi à la majorité de parader en expliquant qu'elle a décroché le gros lot. En laissant le cente-ville s'enfoncer dans la misère...

Mais cette petite panne d'électricité a permis de faire la lumière sur ce qui se profile et que dictent les conclusions de l'enquête publique concernant le réaménagement de l'ilôt Rollinat dont l'ouverture remonte à décembre 2013. On apprend, et c'est fascinant, que pendant l'ouverture de l'enquête, aucune observation n'a été inscrite sur le registre; aucune observation verbale n'a été formulée; que huit personne se sont présentées pour s'informer du contenu du dossier mais qu'elles n'ont émis aucune observation. En fait, tout le monde s'en fout !

Reste que le rapport explique que, malgré les négociations à l'amiable de la Sem-Territoria, "il sera cependant nécessaire de porter atteinte à la propriété privée" mais que cette atteinte n'est finalement "pas excessive au regard des réponses apportées par le projet aux problématiques identifiées localement". Il vaut mieux spolier des propriétaires que de racheter, par exemple, l'ancien immeuble Gifi que son propriétaire veut bien vendre ! Est-ce que cela va coûter moins cher ? Pas sûr.

Huit parcelles doivent être expropriées (certaines le sont déjà) pour la construction de deux ensembles immobiliers et d'un parking. Venons-en au coût : plus de trois millions d'euros tiens, le prix d'un bowling !) pour les acquisitions et indemnités diverses. S'ajoutent 200.000 euros de démolition et 875.000 euros d'aménagement de voiries, réseaux et espaces publics. Coût total de l'opération : 4,1 millions d'euros. Ce que la Sem-Territoria devait faire et qu'elle ne fera pas le Plan de rénovation urbaine le fera. Une façon de sauver la Sem-Territoria d'une impasse dans laquelle elle est empêtrée.

La conclusion de l'enquête explique ceci : "il ne semble pas que le coût de l'opération soit excessif au regard de l'intérêt qu'elle présente." Mais, "il semble" seulement, rien n'est sûr... Sera-t-il possible d'en discuter ? Là, c'est moins sûr...


La Sem Territoria a un peu oublié de payer une facture d'électricité...

Les conclusion de l'enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 14/09/2015 18:59

Transparence a raison on a déjà vu ce genre de procédé

jean 13/09/2015 23:36

apparemment la sem territoria a racheté les navires mistral qui étaient prévus pour la Russie.
elle va ensuite construire un port à la place du bâtiment pour les faire naviguer sur l'yèvre.
les oligarques vierzonnais pourront ensuite rejoindre le bowling grâce au futur téléphérique.
pour le financement, cher vierzonnais, tu n'auras qu'à signer la pétition que tu recevras bientôt dans ta boîte aux lettres.

Transparence 13/09/2015 19:50

Il serait intéressant de connaitre , le nom des propriétaires ou membres de SCI qui se seraient rendus acquéreurs au cours des dernières années, dans cet îlot.

Archives

Articles récents