Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


La communauté de communes s'attribue les emplois des autres mais quand il s'agit de licenciements...

Publié par vierzonitude sur 30 Septembre 2016, 10:40am

La communauté de communes s'attribue les emplois des autres mais quand il s'agit de licenciements...

A la lecture de la presse, jeudi matin, le président de la communauté de communes mettait l'eau à la bouche en expliquant qu'il annoncerait "des nouvelles économiques". Pour Vierzon, c'est un Grääl, un cap, une péninsule. Sauf que la réalité est d'une autre dimension, la quatrième en fait. "Le président insiste sur l'accompagnement de la communauté de communes dans le développement des entreprises. Combronde, plateforme logistique, va ainsi passer de deux à trois trains d'ici la fin de l'année et devrait générer de nouveaux emplois", lit-on sur le site internet de la presse locale.

Mais ce dont ne se vante pas le président, c'est que, sans l'investissement du Vieux-Domaine que la majorité actuelle, alors dans l'opposition à l'époque du projet, avait fustigé, Combronde n'aurait pas pu s'installer. Et surtout, c'est à coup de millions d'euros d'argent public que les voies ferrées ont été rénovées. A ce prix-là, l'entreprise ne pouvait pas refuser de venir quand même.

"Autre bonne nouvelle : la Société vierzonnaise de maroquinerie souhaite s'étendre d'ici l'été 2017. "A la clé, trente à quarante emplois", écrit la presse locale. Une bonne nouvelle, en effet, mais pas forcément due à la communauté de communes. La modestie, ça ne se trouve pas à tous les coins de rue ! Autre bonne nouvelle, il faut bien avoir des choses à raconter, c'est ceci, écrit encore la presse locale : "François Dumon a également visité au cours de l'après-midi la société Jacobi où travaillent 57 personnes et enregistre une augmentation de son chiffre d'affaires. L'entreprise a prévu un investissement de 1.5 million d'euros, le plus gros investissement depuis vingt-cinq ans dans cette entreprise."

N'oublions pas l'investissement de Jacobi (ex-Pica) dont se réjouit la communauté de communes, à défaut de se réjouir de ses propres réussites économiques, elle s'approprie celles des autres. Par contre, quand le centre d'appels téléphonique Ivoo dont les locaux appartiennent à la communauté de communes, est parti pour Bourges, pas un mot ! La communauté de communes a même discrètement retiré les enseignes comme si l'entreprise n'avait jamais existé. Même logique quand LFM, dans ses nouveaux locaux de la rue Saint-Exupéry, payés par la Société d'économie mixte, s'en va de Vierzon. Pas un mot. Et que dire de Carroy-Giraudon où le mutisme politique virait à l'impolitesse !

Mais le plus spectaculaire, c'est le silence autour de la fermeture de la Maison des projets. Quelqu'un va-t-il oser dire qu'elle n'existe plus ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents