Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La ville n'a plus coordonnateur du PRE et le Vierzon foot de directeur sportif

Publié par vierzonitude sur 23 Juillet 2016, 09:00am

Eh hop, un problème réglé pour le Vierzon Football Club : son directeur sportif, Mohamed Farhan quitte le club pour rejoindre la Berrichonne de Châteauroux où il entraînera l'équipe réserve. Il y a un problème ? Aucun ! Depuis que la presse locale a dévoilé les conséquences, probables, de "dysfonctionnements graves" et "d'argent public" peut-être "détourné", sur les activités du Programme de réussite éducative de la ville de Vierzon, rien... Un mutisme assourdissant. Pas le moindre soulèvement de paupière. Comme l'a révélé la presse locale, la suspension de Mohamed Farhan de ses fonctions de coordonnateur du Programme de réussite éducative (PRE) de la ville de Vierzon, qu'il occupe depuis 2006, semble avoir cousu toutes les bouches. Pas un seule question de l'opposition lors du dernier conseil municipal. Pas une déclaration de la majorité. Chut.... Tout va bien. Le Vierzon Football club ne fait non plus aucune déclaration sur les conditions de départ de son directeur sportif qui était dans le club depuis dix-huit ans. Puisqu'on vous dit qu'il ne se passe rien. Tout roule.

La ville n'a plus coordonnateur du PRE et le Vierzon foot de directeur sportif

Pourtant, explique le maire, dans la presse, en mai : "les premières conclusions de cet audit (dans le cadre des évaluations de politiques publiques menées par la ville de Vierzon, la municipalité a engagé, en novembre 2015, un audit interne du Programme de réussite éducative) ont révélé des dysfonctionnements graves quant au respect des procédures et des règles de bonne gestion des deniers publics, pouvant léser la ville de Vierzon ainsi que d'autres personnes publiques, dont l'État. » Normal qu'on se pose des questions, il s'agit d'argent public.

Résumons : "dysfonctionnements graves", "pouvant léser la ville de Vierzon"... Si c'est l'audit qui le dit, et pas une enquête judiciaire sous le sceau du secret, pourquoi ces dysfonctionnements ne sont-ils pas détaillés ? Leur nature. Leur montant. Leur finalité. Leur durée. Leurs conséquences surtout.

Cette histoire embarrasse, on le comprend. Pourquoi évoquer alors la présomption d'innocence si, déjà, administrativement, le coordonnateur est jugé, puisque suspendu ? Même à titre conservatoire. C'est une sanction. Cela signifie que l'on a, au moins, un faisceau de faits concrets à lui reprocher pour prendre cette décision. Mais quels faits et, répétons-le, quelles conséquences pour la ville de Vierzon ?

Parallèlement à la dénonciation des faits par la Préfète du Cher auprès du Procureur, "la ville a décidé de porter plainte contre X et contre l'association S'Cultures, intervenant dans le cadre du PRE", lit-on encore dans la presse. Quelle est donc cette association S'Cultures ? Pourquoi et dans quelles conditions travaille-t-elle avec la ville via le Programme de réussite éducative à travers des conventions ?

"Les policiers vont devoir vérifier si de l'argent public a été détourné, au préjudice de qui, en quelle quantité et dans quel but." Avec seulement des si, on décréterait donc une suspension administrative ? S'il apparaît que le coordonnateur du PRE, qui bénéficie de la présomption d’innocence, rappelons-le, a fauté dans son rôle de coordonnateur, que vient faire son rôle de directeur sportif du Vierzon football club ? Est-il à ce point associé à son statut professionnel ? Difficile, en tout cas, de comprendre la passerelle entre le PRE de la ville et le club de foot.

D'autres questions se posent. L'audit interne du Programme de réussite éducative révèle une "suspicion de détournement d'argent public ". Cet audit a cerné, sans entrer dans le détail peut-être, le suspicieux montant de ce peut-être détournement ? Alors, combien à peu près ? Et question essentielle, les activités du Programme de réussite scolaire sont-elles menacées ? Supprimées ? Substituées ? L'impact de cette suspicion de détournement d'argent public est-il nul pour le PRE ? Oui ? Non ? Aucune question ne vient sur le bout des lèvres des élus. Un silence assourdissant qui cerne parfaitement la gêne de cette affaire.

Le programme de réussite éducative

L’esprit du dispositif PRE

"C’est l’enfant qui est au cœur du programme de réussite éducative. L’enfant qui présente des signes de fragilité, qui a besoin d’être aidé et accompagné dans le temps, celui qui a besoin d’un plus pour réussir".

La réussite éducative s’inscrit pleinement dans le projet éducatif municipal. Elle en est un élément important et innovant dans le cadre de la politique volontariste permettant l’accompagnement personnalisé des enfants et des familles.

Le dispositif de réussite éducative a pour objectif de donner leur chance aux enfants ne bénéficiant pas d’un environnement social, familial ou culturel favorables à leur réussite.

Il s’est construit autour d’un accompagnement personnalisé fondé sur la prévention et la bienveillance éducative, une posture de veille attentive, un accompagnement partagé avec la famille dont le but est d’éviter que des situations de fragilité ne deviennent des situations de rupture.

Conduit dans un partenariat privilégié entre la ville de Vierzon et l’éducation Nationale, il associe les partenaires du Conseil Général et du Soin, dans un cadre déontologique partagé qui permet de garantir le respect des droits, des familles et des enfants.

Le programme de Réussite éducative s’inscrit pleinement dans les principes d’une solidarité éducative prenant en compte les publics qui, parce qu’en fragilité, sont en risque de marginalisation et d’exclusion. Elle est mise en œuvre sur les territoires de la politique de la ville et peut intervenir sur d’autres territoires pour les enfants primo arrivants et issus du voyage sédentarisés ou en voie de sédentarisation.

Le public

Des enfants et des adolescents scolarisés de 2 à 18 ans et leurs familles, présentant des signes de fragilité :

- autour du processus de socialisation, des difficultés dans sa relation à l’autre (pairs ou adultes) soit dans les formes de repli, d’agitation ou d’agressivité, ou encore d’un manque de confiance en soi ;
- au niveau des apprentissages scolaires, d’une absence d’appétence pour l’école avec un risque de décrochage scolaire ;
- liés au manque d’ouverture sur l’extérieur (peu de liens sociaux, familles isolées, méconnaissance du territoire de vie…)
- liés à des difficultés d’accès aux soins (médicaux et psychologiques ) et d’accès à la sphère culturelle (sport, loisirs…) .

Le parcours de réussite éducative

Le parcours de réussite éducative est un accompagnement global et personnalisé qui :

- permet d’accompagner les potentiels de l’enfant et de mobiliser les ressources de son environnement ;
- prend en compte l’ensemble des temps de vie de l’enfant ;
- s’appuie sur des domaines tels que la santé, le social, l’éducatif, le scolaire, la culture et le sport ;
- s’inscrit dans le temps, en lien avec les prises en charge du droit commun et l’ensemble des dispositifs et des actions mobilisables sur un territoire ;
- peut s’exercer sur le temps scolaire en complémentarité avec l’école pour les problématiques de décrochage et d’absentéisme scolaire.

Ce projet d’accompagnement personnalisé se structure sur les bases d’objectifs co-construits avec la famille. Celui-ci repose sur le principe de l’adhésion et s’inscrit dans l’alliance et la proximité avec la famille. C’est elle qui valide les interventions qui vont être réalisées auprès de son enfant.

L’Equipe d’animation du PRE est composée de :

1 coordonnateur
1 référent de parcours
1 adulte relais Ecole – Famille

mobilise des professionnels divers :

Formateurs en Langue Française, Animateurs / Accompagnateurs Scolaires
Educateurs spécialisés, Adultes relais / Médiation scolaire et Sociale
Intervenants Culturels et Sportifs etc.

Les Acteurs de la “ Réussite Educative ”

Chaque parcours de réussite éducative associe et mobilise des acteurs multiples (associations, institutions, services municipaux) en fonction des objectifs du “ PRE ”. Cette démarche de travail en réseau permet d’assurer l’organisation de relais.

Les équipes pluridisciplinaires de soutien

Une démarche partagée :

C’est une instance unique de travail et d’échange d’informations sur les situations individuelles. Elle :

permet une approche globale et pluridisciplinaire de la situation d’un enfant ;
initie un travail de collaboration et valide la proposition de prise en charge ;
offre un espace de coordination des interventions au service d’un projet personnalisé ;
s’inscrit dans le respect de la charte de déontologie établie.

Les situations nominatives sont étudiées uniquement avec l’accord de la famille.

Réunie mensuellement, elle est co-animée par l’Education Nationale et le Coordonnateur de la Ville de Vierzon. Elle associe le Conseil Général, le Réseau d’aide, le CCAS ainsi que tous les partenaires impliqués dans l’accompagnement de l’enfant et de sa famille..

Cette instance de travail met des moyens inter-institutionnels au service des publics. Les professionnels membres portent à la fois une expertise dans leur champ d’intervention mais participent également à l’élaboration du projet global. Elle est mobilisée tout au long du parcours et autour d’évaluations intermédiaires et/ou finales.

Comment la réussite éducative est elle sollicitée ?

Chaque partenaire peut contacter le Coordonnateur du Programme de Réussite Educative.

Les familles ont également la possibilité de saisir directement le dispositif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un autre 23/07/2016 13:32

Y'a-t-il un PRE à Chateauroux ?

Archives

Articles récents