Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Front de gauche se réfugie derrière Nicolas Sansu pour les élections régionales

Publié par vierzonitude sur 7 Septembre 2015, 20:19pm

"Les communistes des six fédérations régionales se sont prononcés à la fois sur la stratégie politique et sur le choix de la tête de liste pour les prochaines régionales de décembre", explique la presse locale. "A 67 % sur la Région et à 81 % pour le Cher, les communistes se sont prononcés pour un rassemblement le plus large possible au second tour (autonomie au premier tour). A 81,3 % pour la Région et à 89,3 % pour le Cher, les communistes ont choisi le député-maire de Vierzon, Nicolas Sansu comme chef de file régional."

Au fait, quels sont les accords pour le second tour avec le P.S ? Parce que, chacun part de son côté au premier tour, mais au second, on imagine que tout le monde va rentrer à la niche ! Le courage politique est toujours proportionnel aux places à prendre et aux plumes qu'on peut y laisser ! Une sombre comédie électorale se profile à l'horizon de décembre...

Le Front de gauche se réfugie derrière Nicolas Sansu pour les élections régionales

La politique a ses paradoxes qui perdent inutilement l'électeur. Tête de liste régionale aux élections régionales de décembre, le député-maire de Vierzon livrera la bataille mais sans être éligible. Il est certain qu'entre un portefeuille de député-maire et un mandat de conseiller régional, le maire de Vierzon a déjà choisi. Déjà qu'il faudra qu'il tranche entre son mandat de maire et de député en 2017... Ainsi, avec le vent électoral dans le dos, le maire de Vierzon, réélu et le député, élu, (seul au second tour) ira au charbon mais en position non éligible. Mais tout de même au coeur de la campagne, un combat qu'il ne laissera pas aux autres. A lui d'emmener la liste à la victoire et de guigner les Socialistes à qui il tentera de tailler des croupières. Pensez donc : il existe un réel bonheur, chez le député-maire de Vierzon, de faire mordre la poussière à ses ennemis du P.S même s'il administre la ville (enfin lui surtout) avec le Parti socialiste. Nous sommes en plein coeur de la réalité impitoyable de la politique. François Dumon, vice-président de la région, est recasé à la tête de la communauté de communes de Vierzon, son avenir est donc assuré pour quelques années encore. Le député à la sien à l'Assemblée nationale. Tout le monde est à l'abri. Le dégommage peut commencer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un autre 07/09/2015 23:03

Et ça cumule...

Léon DUFFOURRE 03/09/2015 23:04

Si c'est vrai, ceci prouve tout le mépris qu'il éprouve pour ses coéquipiers communistes qui ne sont là que pour lui servir de faire-valoir. Cela signifie: vous êtes tous trop cons, vous n'avez aucune chance ! Même si ça ne sert à rien puisque je ne peux pas être élu, je prends la tête de liste plutôt que de connaître l'affront de voir un imbécile d'entre vous se ramasser une pâtée.

Si cette information se confirme, je vais regretter de ne pas être communiste et susceptible de figurer sur cette liste car je lui dirais: alors là, pépère, tu vas y aller tout seul, sans nous et je te rends ma carte du PC. J'ai mal pour ces fidèles gens de les voir traiter ainsi. Vraiment ! Sincèrement ! Mais peut-être n'ont-ils ni conscience ni amour-propre. Comme les oies auxquelles on rend le foie malade, on les a tant gavés de doctrine qu'ils ont le cerveau trop gras et en manque d'irrigation ? Mais entendons-nous bien, c'est juste une supposition un peu bêbête, en aucun cas une affirmation fondée. Ce serait un peu pervers de me prêter une telle pensée ! Des gens si fidèles et si constants dans leur démarche politique ! Quel est l'abruti qui a dit: il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis ?

chat noir 31/08/2015 17:51

Chanson :
Debout, les élites de la terre
Debout, les elus de la fin
La raison tonne en son cratère,
C'est l'éruption de la fin.
Le futur sera donc immuable
Foule idile, debout, debout
Le monde ne changera pas de base,
Nous sommes tout et le resterons

Refrain (répété deux fois)
C'est la lutte des places ;
Groupons nous et demain
L'Internationale
Sera le genre humain.

Nous sommes les sauveurs suprêmes
Banque, billets, et Tribuns,
Nos places sauvons-les nous-mêmes
La consommation est un bien commun.
Pour que le voleur rende gorge,
Pour laisser l'esprit au cachot,
Soufflons nous-mêmes notre forge,
Battons le fer tant qu'il est chaud.

L'État nous donne des primes;
L'impôt nous donne des héros
Le fonctionnaire applique nos rimes
et les crises vont le boulot
Notre caste se renouvelle sans cesse
Grâce aux lois et élections ;
Majoritaire nous le sommes sans cesse
Avec les votes notre célébration

Archives

Articles récents