Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le P.C va lutter, un peu, mais pas trop, contre le Front national...

Publié par vierzonitude sur 22 Juin 2015, 09:30am

Le P.C va lutter, un peu, mais pas trop, contre le Front national...

« Il est temps de réfléchir à la progression des idées extrémistes. Il faut aussi refaire du lien. » Non, sans blague ! Il a fallu du temps à Fabien Bernagout, secrétaire de la section de Vierzon du Parti Communiste pour comprendre. Mais maintenant que le Front de gauche/P.C a remporté les élections municipales avec un score élevé du Front national et les élections départementales où Vierzon a été l'un des rares cantons de France à se retrouver avec un nez-à-nez P.C/F.N, le P.C peut maintenant faire semblant de réfléchir à ce qui serait bien pour lutter contre le F.N. Mais un peu, pas trop, parce que tant que le Front de gauche aura le F.N en face de lui, il pourra se targuer de faire un score.

Mais çà risque de ne pas durer surtout si les élus de la gauche et de la gauche radicale se comportent ainsi jusqu'aux prochaines municipales. N'est-ce pas Philippe Fournié, adjoint socialiste, qui a publiquement déclaré que Vierzon avait le profil d'Hénin-Beaumont, ville tombée aux mains du F.N ? Mais ce n'est pas en stygmatisant ou en privant le Front national d'eau courante et en leur imposant les chiottes à la turque au fond de la cour, que le débat d'idées et le débat politique pourront avoir lieu.

Evidemment, la gauche radicale a voulu tenir les autres partis à l'écart en organisant un entre-soi contre le Front national et en invitant un intellectuel du Parti, avec un discours formaté. En matière de démocratie, on a fait mieux. Le P.S n'a pas donné suite mais le Front de gauche ne s'est pas demandé pourquoi... Enfin, si, le Front de gauche s'est justement posé cette question : "comment faire pour que le P.S soit mis à l'écart ?" Qu'est-ce que s'amuse dans cette vilel; Dans la presse locale, on lit que "des électeurs de l’extrême gauche se retrouvent dans le vote frontiste, dans un vote contestataire et désormais d’adhésion. C'est vrai qu'à Chaillot...

Conférence-débat : Peut-on comprendre et combattre l’influence des idées d’extrême droite, mardi 23 juin, 18h30, salle Madeleine-Sologne.

Conférence-débat : Peut-on comprendre et combattre l’influence des idées d’extrême droite, mardi 23 juin, 18h30, salle Madeleine-Sologne.

Le P.C va lutter, un peu, mais pas trop, contre le Front national...

Voilà typiquement le genre de réactions communautaristes politiques qui montrent à quel point le PC, le Front de gauche et consorts ne comprennent rien à ce qui se trame à Vierzon autour des idées de l'extrême-droite. Dans sa grande tradition de non-voyant et de non-entendant (mais aussi et surtout de mal comprenant), le PC et ses satellites monopolisent un débat qui intéresse, à Vierzon, tous les Vierzonnais, bien au-delà des partis. mais comme le PC et les seins ne veulent surtout pas qu'il soit dit qu'ils ne combattent pas le Front national à Vierzon, ils organisent alors une conférence suivie d'un débat avec un intellectuel du parti qui va pérorer sur : "peut-on comprendre et combattre l'influence des idées d'extrême droite ?"

Croyez qu'à Vierzon et surtout à Chaillot, ils ont parfaitement compris les idées d'extrême-droite. Tellement d'ailleurs que l'électorat communiste, dominant à Chaillot, n'a aucun scrupule à passer du Front de gauche au Front national. A Vierzon, pour combattre le Front national, nos chers élus de la gauche radicale vont nous pomper l'air avec une conférence, d'un obscur délégué à la culture du PCF pour animer le débat. Depuis les municipales, pas un élu n'a levé le petit doigt pour combattre les idées du F.N, un combat au long cours, pas une conférence et hop, au revoir les enfants maintenant votez pour nous !

Le P.C et ses petits qui la tètent a cela en lui, ce communautarisme politique qui l'empêche d'associer d'autres forces politiques, comme le P.S par exemple ou d'autres formations et syndicats. Non, il faut un entre-soi, un petit comité bien fermé, bien estampillé, bien coloré. Fascinant cet autisme ! Hypocritement, le P.C précise que cette "rencontre est ouverte à tout le monde". Mais bien sûr ! Comme si, si la droite organisait ce genre de réunion et faisait la même remarque, on y verrait affluer les gens de gauche !

A Vierzon, le Front national est dont l'unique problème du Parti communiste. C'est vrai, c'est de chez lui que les troupes viennent. Seuls le P.C, le Front de gauche, le Parti de gauche, la CGT et les Verts savent ce qu'il faut faire contre le F.N ; rien. Une conférence pour se donner bonne conscience mais au quotidien, que dalle; on laisse crever le centre-ville, la rue Joffre, l'Orée de Sologne se paupérise. On inaugure des entreprises qui ne suffisent pas à compenser les emplois perdus que l'on cache (Huard-Chartrain, Ivoo, pôle handicap etc). La gauche radicale est donc le seul rempart contre le F.N ? Fou rire assuré...

Comprendre les idées du F.N, ce n'est pas dur, des millions de gens qui ne sont pas tous des imbéciles, les comprennent parfaitement. Les combattre, c'est autre chose. Surtout en ne faisant rien. la ville de Vierzon a besoin d'une politique de proximité, pas d'un anthropologue qui va venir rendre son verdict vaseux comme on peut en lire dans les colonnes de l'Huma, de l'Obs, du Point, bref, rien de très neuf sous le soleil. On va se contenter de dire qu'il n'y a rien à faire au niveau local, que tout ça dépend d'un contexte historie de dédouaner les élus à ne rien faire; pensez donc, ce n'est pas de leur faute ! Une rencontre ouverte à tous... Ah bon, même aux élus du front national qui devraient aller écouter ce qu'on dit d'eux pour les combattre. Ca les fera marrer !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents