Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le commerce de proximité veut garder ses deux sourires, et garder les commerces tout simplement non ?

Publié par vierzonitude sur 8 Octobre 2015, 06:30am

Ca c'est du langage de proximité ! Voilà que les commerçants de Vierzon se mettent à parler comme des technocrates qui, c'est bien connu, en leur offrant le Sahara, seront obligés d'acheter du sable ailleurs dans quelques temps (Coluche).
La presse locale s'interroge sur : "le commerce de proximité c'est quoi". Du moins, ce qu'il en reste... Et magré lé désastre du centre-ville notamment celui de la rue Joffre, les commerçants veulent garder le moral. Joli optimisme de façade ! Ils veulent "avancer", "agir", on croirait des élus en campagne ! Ils veulent "provoquer le flux de passants qui se ne se fait plus aujourd'hui". mais c'est quoi ce langage ? Depuis quand les commerçants à la peine et d'autres à la rue, n'osent-ils plus dire que c'est le bordel, que le centre-ville est abandonné et que le commerce de proximité est un leurre ! Il suffirait donc d'une journée, celle du comemrce de proximité pour ramener les Vierzonnais à la raison et les élus avec, incapables d'entreprendre quoi que ce soir poru sauver cette ville si ce n'est envisager de la marier avec Bourges ! Foutaise.

A part les clients fidèles, que reste-t-il ? Quel est le constat des fermetures, un thème jamais abordé, un thème tabou comme si ne jamais parler des fermetures mais seulement des ouvertures conjurait le mauvais sort. Qui a parlé (sauf Vierzonitude) de la fermeture dy magasin Armand Brunet, de la boutique Welcom, de Côté sandwich, de l'Artcuterie ? Pourquoi cet entêtement incompréhensible à vouloir agiter devant le nbez des Vierzonnais, la bonne part des choses, une bonne part qui se rétrécit de plus en plus ?
Cette journée est un leurre parce qu'elle fait croire qu'en l'espace d'une manifestation, le commerce vierzonnais se secoue les puces. En fait, le but de cette manif c'est de conserver les deux sourires qui trônent sur un panneau. Quelle ambition. En revanche, garder les commerces ouverts, ça, ce n'est pas au programme, on a les rêves qu'on peut.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents