Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Publié par vierzonitude sur 14 Avril 2015, 14:58pm

Et voici la réponse du délégué au commerce, François Dumon, que Vierzonitude a reçu, au président de l'association Vierzon.com, Nicolas Lesage qui a osé, hou le vilain, adresser une lettre ouverte, publiée sur ce blog et dans la presse locale. Des commerçants qui se rebiffent, voilà qui n'est pas bon pour l'image de la majorité qui fait tant pour le commerce vierzonnais....

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Hou, piqué au vif, le conseiller municipal au commerce, François Dumon qui dénonce, le trait est subtil, les méthodes peu cavalières du président de l'association Vierzon.Com, Nicolas Lesage... Crime de lèse-majesté, il a envoyé sa lettre ouverte à d'autres destinataires, dont Vierzonitude qui l'a publié dans son intégralité. Double crime de lèse-majesté, la lettre était sur ce blog avant d'être sur le bureau du maire... Mais c'est le principe de la lettre ouverte, c'est qu'elle est ouverte à tous ! Et ce procédé vaut largement les méthodes politiciennes de nos chers élus... Mais entrons dans le vif du sujet...

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Passons sur la conjugaison (comme L'A indiqué pas la...) et sur une phrase curieusement construite (l'évolution du taux de chômage en un an, est à Vierzon la moins importante qu'à Saint-Amand, Gien, Montagrgis.... est à Vierzon moins importante... mais bon), le courrier est un satisfecit sur toute la ligne. Quant au sous-préfet qui ne peut pas être taxé d'impartialité, il faut voir... Donc, en 2014, Vierzon a connu le plus fort taux de croissance de créations d'entreprises. Très bien : lesquels et pour combien d'emplois. Doit-on compter Carroy-Giraudon ? Vierzon gagne aussi des habitants, nous dit notre bon conseiller, oui une poignée... Et à force d'en perdre autant, on se réjouit d'en avoir re-gagné quelques uns. Donc, à la lecture de ce passage, Vierzon a surmonté en 2014 tous ses handicaps. Hourra ! Notre conseiller oublie de dire que si Combronde déboule à Vierzon, c'est à coup de 1,2 million d'euros d'argent public.

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Slurp, slurp, slurp... On croirait une lettre pour convaincre les électeurs... Et on continue dans l'auto-cirage de pompes. Ah le site LFM : Notre conseiller oublie de dire que la Sem-Vie a raqué 1,1 million d'euros pour racheter le site sas compter l'installation de LFM rue Saint-Exupéry et son départ fracassant. Bizarrement, aucun mot sur Huard-Chartrain, l'entreprise qui devait replacer LFM, compenser les emplois et qui doit partir à Amboise ! Notre conseiller ne met en avant que des succès ! Sans oublier les perles : un auditorium à trois millions d'euros quand les routes et les trottoirs pleurent; un bowling dont les prix de rénovation s'est envolé passant de 2,3 à plus de 3,6 millions d'euros. La rénovation de Sellier et de Colombier était un fruit mûr que l'actuelle majorité n'a eu qu'à cueillir. Heureusement, notre élu a le triomphe modeste.

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Ah, la sécurité sous la gauche extrême ! Voilà que notre s'engaillardit d'un thème cher à l'extrême droite, la sécurité, les caméras, les patrouilles dans les rues, du bleu partout; Et sans augmenter les impôts ! Il faut dire que vu la pression fiscale de Vierzon, certains ont vite fait de fuir la ville pour Méreau. Y compris des élus de la majorité et de nombreux employés municipaux qui veulent bien travailler à Vierzon tout en économisant leur pouvoir d'achat ! C'est vrai que les actions de la majorité ne sont pas sans effets ! Mais ne gâchons pas la fête à notre conseiller qui a trop envie de fermer le clapet de cet impétrant président d'association qui a osé mettre en route le bien-fondé de la politique municipale.

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Le meilleur morceau : le commerce; Notre élu, toujours à sa colère, évoque non pas quatorze créations de commerces, mais quatorze locaux qui ont trouvé preneurs, nuance. Des déménagements nombreux en somme assortis de sept fermetures. On aimerait bien avoir la liste de la ville pour comparer avec la nôtre. Notre élu ne doit pas avoir les mêmes yeux que nous, citoyens : il ne voit pas les trous avenue de la République, au Forum république et surtout rue Joffre. Mais ne lui dites surtout pas que des commerces sont fermés, il pourrait mal le prendre. On ne voit pas bien en quoi l'action de la majorité a fait revivre l'avenue de la République et la place Foch.... Mais la méthode Coué a toujours du bon. Et à défaut du sérieux, les élus prouvent qu'ils sont très bons en fiction. Quant à l'épisode des investisseurs privés qu'il ne faut pas dégoûter, on l'attendait avec impatience, cette saillie imparable : si les investisseurs ne viennent pas, c'est de votre faute, bande de Vierzonnais qui voient le mal partout, des commerces fermés alors qu'il n'y en a pas.

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Et là, bing le coup de grâce; le toréador municipal achève le président de Vierzon.com en lui sortant un vieux dossier de derrière les fagots, une historie de subvention non remboursé à la Sem-Territoria, qui elle, aux yeux de l'élu est légitime, parfaite et dans son rôle. On se demande pourquoi on n'en entend plus parler, pourquoi le maison des projets est fermée (sauf sur rendez-vous), pourquoi le site est au point mort ainsi que la page facebook depuis novembre dernier. Donc, résumons. la ville de Vierzon va très bien : un chômage qi baisse, des habitants qui augmentent, des écoles qui se repeuplent (vue l'état des écoles on serait tenté d'engager les élèves à aller ailleurs, car si le quartier de Sellier a été retapé de fond en comble,s seule l'école n'en a pas profité...), il y a un bowling, il y a un auditorium, bientôt un port sec, les commerces vont bien. Alors arrêtez de taper sur les nerfs des élus de la majorité puisqu'ils vous disent que tout est parfait dans le meilleur des mondes. Non mais !

La réponse du berger à la bergère...

Il y a cinq ans, Vierzon.Com faisait signer à 89 commerçants du centre-ville entre autres, une pétition dont voici le texte :

Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !
Le délégué au commerce répond à la lettre ouverte du président des commerçants de Vierzon, hilarant !

Sans réponse depuis cinq ans, Vierzon.Com exhorte les élus à passer à l'action. Chiche !

Nous devons d'abord rappeler que :

Vierzon.com a toujours considéré l'animation commerciale comme une nécessité. C'est pourquoi nous avons organisé des opérations telles que Braderies, Défilés de mode salle Madeleine Sologne, Marchés de Noël ,Balades Gourmandes...toujours dans le souci d'unir les professionnels et de donner une image positive et dynamique du commerce de centre ville.

Lors de son installation ,la Sem Territoria a souhaité mettre les associations de commerçants sous tutelle, attribuant notamment les difficultés du commerce à la pauvreté des animations .Toute subvention était subordonnée au contrôle de la Sem Territoria qui avait pour l'occasion créé de toute pièce la fédération cœur de ville. Nous allions prendre une leçon d’animations !

Quatre ans plus tard, la structure est en faillite. Le bureau de la fédération démissionne en bloc et la situation économique de notre ville continue de se dégrader irrémédiablement.

De jeunes commerçants motivés et dynamiques vont reprendre le flambeau.Vierzon.com s'en félicite et leur souhaite bonne chance.

Revenons à l'essentiel :

Vierzon.com reste fidèle à ses engagements d'origine: soutenir le développement économique ,seul garant de la pérennité de nos activités.

Nous redemandons donc à nos élus de :

  • Travailler sur l'équilibre entre le centre ville et la périphérie, entre commerce de proximité et grande distribution.

  • Organiser le plan de circulation et de stationnement.

  • Maintenir les lignes de bus.

  • Améliorer la sécurité en centre ville.

Sur ce dernier point, la municipalité a enfin su évoluer, avec la mise en place d'un système de vidéoprotection. Cette première mesure va dans le bon sens, et amorce une prise de conscience dont nous nous félicitons.

La concentration de logements hyper sociaux rues Maréchal Joffre, Victor Hugo et quai du Bassin a provoqué la création de zones d'insécurité et la marginalisation de ses occupants. C' est un échec total sur le plan humain. De plus, ces rues sont aujourd'hui désertées par les Vierzonnais. Créer de nouveaux logements sociaux à la place de l’îlot Rollinat, n'est ce pas courir le risque de créer la désertification du centre ville.

Nous demandons donc à l'équipe municipale de tout faire pour rétablir la mixité sociale, le bien vivre ensemble et un centre ville digne des Vierzonnais. Pour ce faire, nous rappelons la pétition qui a recueilli 89 signatures de commerçants qui demandaient de raser l’îlot Rollinat (cf pétition jointe) notre projet initial projet soutenu d’ailleurs par le candidat Sansu aux municipales de 2008. Hélas, depuis, 27 des 89 signataires ont dû cesser leur activité. C'est un carnage.

Les constats sont faits et partagés par tous. Agissez sans délai, ne restez pas sourds aux forces vives qui survivent avec difficultés sur notre territoire, mais pour combien de temps encore? Il est grand temps de passer à l'action.

Messieurs les élus, de grâce, passez à l’action.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 14/04/2015 07:10

Un vieux dossier de derrière les fagots ,183779,39 sans compter l'argent pour une étude d'une zone commerciale en périphérie comprenant une jardinerie et un restaurant + une subvention pour un défilé de mode qui n'a jamais étai réalisé .Tous cela pour une association sans adhérents qui a un président élu à vie et qui désire un parking devant ses deux magasins .Je trouve cela très fort ,tous cela avec l'argent public bien sur !!

vierzonitude 14/04/2015 08:54

Un million d'euros d'argent public par an pour la Sem.... Question de comparaison. Mais oui, vous avez raison, cela ne justifie pas le non-remboursement.

Archives

Articles récents