Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Les journées du patrimoine rappellent qu'il n'existe pas de musée du machinisme agricole à Vierzon !

Publié par vierzonitude sur 17 Septembre 2016, 09:57am

Les journées du patrimoine rappellent qu'il n'existe pas de musée du machinisme agricole à Vierzon !

Les journées du patrimoine, à Vierzon, se vrillent toujours d'un paradoxe : ici, le patrimoine industriel est à fleur de terre. Il y a les bâtiments, le passé, la réputation. Et une énorme mauvaise volonté politique et humaine de ne pas céder au naturel vierzonnais. D'un côté, on inaugure un site internet sur la mémoire vivante industrielle de Vierzon. Et de l'autre, on vend au consumérisme de loisirs, des locaux inestimables pour en faire un bowling qui aurait eu autant de succès ailleurs. D'un côté, on met des panneaux "Musée de Vierzon" qui renvoie à un local qui n'est pas un musée, mais un faux prétexte à ne rien faire de plus que ce que l'on présente.

Cela rappelle, en ces journées du patrimoine, combien cette ville ne fait rien pour ce patrimoine industriel. Pourtant, sans être passéiste, l'idée d'un musée international du machinisme agricole, dans les anciens locaux de la Française, à Vierzon, serait plus que légitime. Or, ce n'est pas le choix (du moins pas encore...) de nos dirigeants locaux. Pourtant, ces mêmes élus qui ne voulaient rien de Jacques Brel ont fini par accepter, via la communauté de communes, de lancer une ligne de produits touristiques "T'as voulu voir Vierzon" et "T'as vu Vierzon". Résultat, lit-on, dans la presse locale, les produits en question font un carton.

La création d'un musée du machinisme agricole peut s'accompagner d'un vrai projet touristico-économique. A condition de se mettre autour d 'une table et d'en parler. Les rassemblements de tracteurs à Vierzon comme celui de 2010 des Fous du Vierzon ou ceux qui ont suivi de la Mémoire industrielle montre qu'un rassemblement à Vierzon possède une portée symbolique plus forte qu'ailleurs. Car Vierzon est le berceau des tracteurs qui ont irrigué la campagne française, entre autre.

Ignoré cela, passé à côté de cette richesse, n'est pas responsable. Car Vierzon a tout à y gagner, en terme touristique, en terme d'image, en terme économique. Croyez-vous qu'il soit normal que les pièces détachées de tracteurs (Vierzon et autres) destinées aux nombreux collectionneurs français et étrangers ne soient pas fabriqués ici, à Vierzon ? C'est possible, question de volonté. Quand on voit une partie de la collection de la Mémoire industriel, entreposée dans un hangar, coupée du public, alors que les locaux de la Française sont vides et sans projet, on se dit qu'il y a une carte à jouer.

Il suffit d'un peu de volonté politique. Mais les élus actuels donneront-ils raison aux tracteurs ? Pas sûr. Ils ne voient que le côté passéiste alors qu'au contraire, il existe une véritable attractivité. Les photos empruntées au blog de Ciné Rencontres montre qu'à Vierzon, au lieu de cacher ce dont on peut être fier, il vaudrait mieux en faire une richesse locale. Ce n'est pas le cas. Et c'est bien dommage. On peut très bien créer ce musée du machinisme agricole en laissant une large part aux autres productions locales. Mais dans la mémoire collective, que reste-t-il encore de vivant si ce n'est les productions de grès Denbac mais surtout, les tracteurs Vierzon ?

Le projet de musée est enterré. Tout simplement parce qu'il ne correspond pas au profil que les élus s'en était fait, un musée de l'épopée industrielle et sociale, avec ses grands noms qui claquent comme autant de carte de visite électorale. C'est pathétique de vouloir construire un musée sur une idée politique. Mais c'est tellement vierzonnais, au final...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

raslebol 27/06/2016 22:55

Un musée de la connerie aurait un plus grand succès à Vierzon, voir le centre ville fermer ces magasins , un par un , les entreprises idem, je crois que la priorité serait d'aider les petites entreprises à tenir et à se développer pour créer de l'emploi au lieu de penser au loisirs , mais c'est vrai , on à Brel à Vierzon! , mais c'est pas grave , le musée de la connerie ou du rire à déjà ouvert ces portes à Vierzon et tous nos élus y contribuent à le préserver , voyez de vous même!!.

Tanche moyenne 27/06/2016 16:28

Oui pour tout, oui pour un musée, la conservation du patrimoine, etc. etc.

Mais une seule question appelle une seule réponse :
- qui dans les jeunes et futures générations va s'intéresser à tout çà ?

Réponse : PERSONNE

Pourquoi : baisse généralisée du niveau intellectuel, de l'ouverture d'esprit, de la culture générale,
+
culte de l'ego, du m'as tu vu, du paraître, facebook, du "moi", du neuf, des telephones à 800 Euros, etc etc...


Alors des vieux tracteurs rouillés... les jeunes en ont rien à battre...

vierzonitude 27/06/2016 16:45

Mais ce n'est pas pour eux ! Le musée n'est pas pour les Vierzonnais, il est pour les colletoonneurs, les passionnés, les gens de l'extérieur. Comment voulez faire vire un musée avec les autochtones ? Et puis détrompez-vous, il y a beaucoup de jeuens qui s'intéressent au machinisme agricole !

mobal 27/06/2016 15:21

Quel beau reportage , sans esbrouffe, sans bla bla !!!Ciné rencontres mérite bien son nom...Que d'humanité , de bienveillance dans ces rencontres . Bien sûr , dans ce grand hangar il y a une mine de découvertes à faire partager , heureusement que les derniers bénévoles sont encore là!mais pour combien de temps ?
Si tout cela se perd , se rouille , quel gâchis , quel aveu d'incompétences ! Il sera temps alors de faire des discours...

vierzonitude 27/06/2016 17:54

Les collectionneurs qui viennent voir ce genre de musée ne font forcément du tourisme dans les jardins. Le but est de créer une partie msuéale, et une partie boutiques, avec vente de pièces détachées, centre national de documentations, etc. Il faut associr une partie économique et recherche. Cela n'existe pas. Il n'existe pas un centre national des tracteurs qui regrouperait les marques du monde entier, les notices, les plans de fabrication. Imaginez que Vierzon devienne ce centre-là avec, comme animayion, annexe, un musée et l'été, un rassemblement, une bourse aux pièces détachées, des spectacles (oui avec des tracteurs, c'est possible !) Vous savez combien coûte un Vierzon ? 10, 15.000 euros, voire plus. Il y a un potentiel à exploiter.

Tanche moyenne 27/06/2016 17:11

D'accord avec vous Vierzonitude, le musée ne sera ou ne serait pas destiné aux moldus (et encore je suis généreux) vierzonnais.

Mais alors une fois visité le musée, ils vont OU ?
- dormir et manger ? Dans les chaînes à la sortie de Vierzon Forges ou Route de Paris ?
- faire un tour en centre ville en toute sécurité et moult belles vitrines ?
- visiter le centre ville historique : maison jeanne Arc, maison pans de bois, caves voutées médiévales, souterrains (dont celui vite rebouché de l'école maternelle Villages), le square.... ? Avec qui comme guide pour une visite de qualité ? Dans quelles conditions de sécurité ?

voili, voilou...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents