Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Pour un élu de proximité, c'est un élu de proximité !

Publié par vierzonitude sur 7 Octobre 2016, 06:00am

Pour un élu de proximité, c'est un élu de proximité !

Pas de doute, nos élus sont près des Vierzonnais ! La preuve. Jean-Claude Sandrier, conseiller municipal, ex-député et ex-président de la communauté de communes qui en a abandonné le fauteuil pour éviter le chômage à un camarade, s'est laissé emporter par son lyrisme de sauveur du monde. Alors qu'il s'agit juste de sauver Vierzon, mais, apparemment, même cela est compliqué !

Sur le site internet de la presse locale, nous avons droit aux grandes envolées de l'ex, à propos de la sécurité, il a osé le parallèle : "Je rappelle aussi que la ville la plus sécurisée de France, où il y a le plus de caméras par rapport au nombre d'habitants a connu un drame effroyable." En référence à Nice, ville de droite.
Sauf que Vierzon ne demande pas à être la ville la plus sécurisée de France. On se doute que l'ex ne met pas souvent les pieds rue Joffre ou au Forum république. Et que comparer un fanatique qui sème la mort sur son passage à des bandes qui tiennent des territoires pour des affaires de stup, à Vierzon, c'est aussi se bander les yeux pour ne pas voir le problème. Et comme il n'y a pas de problème, pas de solution à apporter !

Plus fort encore ! "La montée de l'insécurité est directement liée à la montée de la misère, de la précarité." Quand on a dit ça, on a tout dit. On a surtout dit qu'on ne fera rien car il est difficile de résoudre le problème de la précarité et de la misère. A Vierzon, si l'on suit la logique de l'ex, les pauvres seraient donc les causes de l'insécurité ? Rue Joffre, avenue de la République, au Forum république et ailleurs, l'insécurité ressentie des Vierzonnais est surtout dû à autre chose dont il ne faut pas dire le nom surtout.

Mais ce n'est pas fini : notre grand élu veut carrément changer la face de notre planète. Sauf que ce n'est pas en siégeant au conseil municipal de Vierzon qu'il y arrivera. Et surtout, depuis 2008 qu'il est élu, il aurait pu au moins essayer : ""Il faudrait que tout le monde se réveille. Un premier problème à régler : le réchauffement climatique. Un second, les inégalités grandissantes." Et après seulement, l'îlot Rollinat, les trottoirs pourris et les rues trouées de la ville.

"C'est la Quatarisation du monde qui me fait peur." Par contre, si le Qatar voulait investir à Vierzon, pas sûr que les camarades disent non !

ndrier

Commenter cet article

Evidence 07/10/2016 10:44

Art. 2. -Des Droits de l'homme -

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

La sûreté et la sécurité , c'est tout identique.

Mais bon ,les Droits de l'homme chez les communistes , ils les piétinèrent.

Yann 07/10/2016 10:01

C'est dans la pure tradition des discours communistes des années soixante, sauf pour le réchauffement climatique dont on ne parlait pas encore. Ce qui est étonnant chez ces gens, c'est leur incapacité à évoluer intellectuellement. Etant jeunes, ils ont été formatés suivant un certain logiciel et ils resteront ainsi programmés jusqu'à la fin de leur vie. Même l'intelligence artificielle est maintenant capable d'apprendre par elle-même et d'évoluer également par elle-même. Pas eux ! Certains chercheurs craignent que les robots finissent pas dominer l'humanité. A Vierzon, on comprend mieux pourquoi. Remarquez, voir des robots les remplacer dans ce genre de Grand Concours des Animateurs, ne serait-ce pas mieux ? Cela nous éviterait d'entendre autant de conneries.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents