Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Tapis rouge pour le nouveau sous-préfet qui arrive le 17 octobre à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 6 Octobre 2016, 05:30am

Tapis rouge pour le nouveau sous-préfet qui arrive le 17 octobre à Vierzon

Faites péter le champagne : le nouveau sous-préfet de Vierzon, Patrick Vautier, arrive le 17 octobre, nous annonce la presse locale. Du coup, on lui déroule le tapis rouge ce qui, à Vierzon, est d'une normalité confondante. Rendez-vous compte, Vierzon n'est pas abandonné de l'Etat qui nous envoie un de ses commis pour le représenter, un haut fonctionnaire issu de l'Education nationale qui arrive de Normandie où il était directeur de cabinet du recteur. Ah, Vierzon, belle sous-préfecture avec un sous-préfet qui ne connaît finalement rien à sa fonction puisqu'il débarque d'un rectorat mais ça doit être à peu près la même chose avec une belle demeure bourgeoise, une voiture avec chauffeur et personnels de maison en plus. C'est déjà ça. On espère que le nouveau sous-préfet sera calé en économie et en social, parce qu'il y a du boulot. Enfin, vu les heures d'ouverture de la sous-préfecture...

Patrick Vautier, nouveau sous-préfet de Vierzon, alors directeur de cabinet du rectorat de Normandie.

Patrick Vautier, nouveau sous-préfet de Vierzon, alors directeur de cabinet du rectorat de Normandie.

Vous imaginez la tête de Patrick Vautier : "bon, ben, lundi tu as à Vierzon, il y a une sous-préfecture à occuper !" Du coup, Patrick Vautier, personnel de direction d'établissement d'enseignement de l'éducation nationale nommé sous-préfet de Vierzon fredonne un peu la chanson de Jacques Brel, ça le rassure. Dommage, le gouvernement a donc nommé un nouveau sous-préfet en remplacement d'Eric Boucourt. Est-ce que c'est une bonne idée ? Vierzon sauve au moins la face. Le contribuable sera toujours obligé d'entretenir la belle maison bourgeoise du représentant de l'Etat, ce qui dans une ville de gauche fait un peu désordre. Du coup, les cégétistes pourront continuer de venir manifester devant la sous-préfecture. La ville n'est pas déclassée. Tout le monde est content.

N'empêche qu'on a eu peur, enfin, non, à Vierzonitude, on n'a pas eu peur, on espérait secrètement que la non-nomination d'un sous-préfet ferait faire des économies à l'Etat et que le reliquat, il le reverserait à Vierzon. On sait, nous sommes de doux rêveurs. Mais à part sortir son uniforme d'apparat de la naphtaline pour assister aux cérémonies du souvenir, on ne voit pas bien l'utilité de la fonction. La sous-préfecture, faute de personnel, et surtout faute de travail, n'ouvre que deux heures par jour. Les locaux sont trop grands, ils sont sous-loués à d'autres administrations. Et la sous-préfecture de Vierzon fera encore l'objet d'articles anti-gaspi dans la presse nationale ou à la télévision. Juste une question ? Est-ce parce que la sous-préfecture abrite l'inspection académique que le sous-préfet est issu de l'Education nationale ? Pour traiter des dossiers économiques et de sécurité, à Vierzon, ce n'est pas vraiment ça...

Commenter cet article

micka 06/10/2016 17:43

Quand on voit sa photo, on voit vraiment qu'il est content de venir-)...

jean 01/10/2016 19:28

bienvenue à vierzon monsieur le sous-préfet.et surtout bon courage lol

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents