Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A Châtres-sur-Cher, le passage à niveau de la discorde

Publié par vierzonitude sur 2 Mai 2019, 15:00pm

Une enquête publique sur la fermeture d'un passage à niveau à Châtres-sur-Cher débute lundi. Et c'est le branle-bas de combat dans cette commune du Loir-et-Cher. "Cet aménagement, qui relie un hameau avec le reste du village, a été fermé après qu’un automobiliste a abîmé le bas de caisse de son véhicule sur ce passage dit « difficile », explique la Nouvelle-République. Selon la SNCF, venue assister à une réunion publique, la politique est claire : "le contexte national est à la fermeture des passages à niveau (42 morts en 2017)." Le passage à niveau le plus dangereux, dans le Cher, se situe sur la route de Tours à Vierzon.

A Châtres-sur-Cher, le passage à niveau est fermé.  La N.R ajoute : "Pour SNCF Réseau, la réouverture est « impossible », la reprise du tracé en ligne droite de la ligne prendrait 15 ans avec des expropriations à la clé. Reste la construction d’un pont-route, estimé à 2 millions d’euros, pour une infrastructure empruntée par 79 voitures par jour selon le comptage de la SNCF. Elle milite donc pour la fermeture. En contrepartie, elle offrira 200.000 € pour aménager le chemin d’exploitation qui surplombe le chemin de fer. Une enveloppe jugée très légère par les riverains pour 2 km de route."

Les riverains rappellent pourtant que "les passages à niveau accidentogènes de Thenioux, Vierzon ou encore Langon-sur-Cher (qui) ne sont pas menacés de fermeture." Et on ne parle même d'aménagement.

Enquête publique du 6 au 23 mai avec un dossier et registre en mairie de Châtres-sur-Cher. Le commissaire enquêteur sera présent en mairie les 6, 15 et 23 mai de 14 h 30 à 18 h.

Le reportage d'Envoyé spécial, diffusé jeudi 8 novembre, a laissé des traces. Sur les 15 405 passages à niveau, certains sont considérés comme étant prioritaires à sécuriser, et ont été inscrits au programme de sécurisation national, programme défini par l’État et l’instance nationale des passages à niveau (INPN) en 1997. Mis à jour le 7 novembre 2018, la liste compte 155 passages à niveaux inscrits au programme, dans le Cher, un suel pose problème. Il est à Vierzon, sur la route de Tours, la ligne ferroviaire 593.000, Vierzon-Saint-Pierre-des-Corps, passage à niveau 140. 

Sur son site, Franc-Info le répertorie comme l'un des 155 passages à niveau les plus dangereux de France, même si ce passage à niveau a été renivelé il y a plusieurs années pour faciliter notamment le passage des poids-lourd. Mais ce passage à niveau a été toujours une hantise.

En France, il existe 15 405 passages à niveau (PN) en 2017 sur les lignes ouvertes au trafic du réseau ferré national (contre 33 500 en 1938 et 25 000 en 1980), dont 0,4 % sur des routes nationales, 31,4 % sur des routes départementales et 68,2 % sur des voies communales.

Il n’y a aucun passage à niveau sur les lignes à grande vitesse.

En revanche il y a des PN obligatoirement gardés sur des lignes conventionnelles où la vitesse des trains peut atteindre 200 km/h. Les PN automatiques sont interdits lorsque la vitesse de la ligne est supérieure à 160 km/h (ex : 4 PN entre Les Aubrais et Vierzon).

Les passages à niveau de la liste sont des points de croisement ayant connu plusieurs accidents sur une période de 10 ans ou ayant des trafics routiers et ferroviaires élevés (15% des accidents graves sont concentrés sur 1% des passages à niveau). Au 7 novembre 2018, on compte 155 passages à niveau inscrits au programme de sécurisation national (contre 437 en 1997), dont la quasi-totalité est équipée de feux à diode permettant une meilleure visibilité.

Les accidents aux passages à niveau ont provoqué en France, en 2017 42 décès en 2016 contre 31en 2016. La priorité absolue est reconnue au chemin de fer sur la route, par le Code de la Route, ce qui constitue le principe fondamental sur lequel repose la sécurité des passages à niveau. La quasi-totalité des accidents de passage à niveau est imputable au non-respect de la signalisation routière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stef 02/05/2019 18:55

Ce passage a niveau n'a fait aucun mort d'autres non loin de celui-là en ont connus malheureusement mais son toujours en service et aucune amélioration ont été apportées celui ci est fermé car quelqu'un a abîmer sa voiture en passant sans que l'on sache réellement comment sachant que bon nombre de personnes l'empreintait sans soucis et que la signalisation prévenait d'un passage surélevé et etait limité a 10km/h mais etant donner que cette personne avant de bonnes connaissances resultat on fait fermé le passage mais aucun accident mortel et maintenant jugé dangereux

Marre 10/11/2018 16:01

Il est vrai que ce genre de passage n'est vraiment pas très sécurisant pour les automobilistes ainsi que pour le conducteur de train.
Il faut que cela change de nos jours .
Pour ma part , quand je passe en voiture à ce passage route de Tours(entrée Vierzon) , j'ai l'impression que le bas de caisse de ma bagnole va toucher les rails et qu'un pneu risque de creverà tout moment, si je ne fais pas attention !.

Le risque fatal de nos jours dans ces endroits, c'est de tomber en panne (pneus, moteur, etc) au plein milieu de la voie, et de ne pouvoir rien faire pour éviter une collision dès que les barrières se baissent, et de finalement réagir comme un lapin pris au piège!.

De même, ce virage très serré à gauche(sortie) est dangereux, et encore pire quand la glace ou la neige s'y installe!!
Un aménagement de route sous les voies comme à Salbris, serait plus plausible à réaliser.

Simon Rodier 10/11/2018 06:34

Precisons que les barrieres ne sont pas une obligation legale.Ce sont les feux qui servent de jugent de paix en cas d'accident.Mais vu qu'en France beaucoup de gens confondent le rouge avec le vert et appuient sur le champignon quand les barrières se baissent........

Archives

Articles récents