Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


A Vierzon, des familles déboutées du droit d'asile menacées d'expulsion à quinze jours de la trêve hivernale

Publié par vierzonitude sur 16 Octobre 2016, 09:59am

A Vierzon, des familles déboutées du droit d'asile menacées d'expulsion à quinze jours de la trêve hivernale

Comment l'Etat, via les Préfectures, peut-il prévoir l'hébergement des migrants qui seront évacués de Calais, et d'un autre côté, mettre à la rue des familles entières déboutées du droit d'asile ? En gros, comment l'Etat qui veut être humaniste mais à moindres frais, dégage des déboutés d'asile sans solution, à quinze jours de la trêve hivernale pour faire de la place ? C'est ce qui se dessine, à Vierzon, au Centre d'accueil des demandeurs d'asile. Une dizaine de personnes sont concernées. Oh, bien sûr, ce ne sont pas nos familles bien françaises, ni nos SDF bien hexagonaux qui sont concernés. Non, ce ne sont que des êtres humains comme la Terre en produit 7,5 milliards. Alors, il y a ceux qui ont droit à tous les égards et ceux qui, comme les migrants et les déboutés d'asile, n'ont droit à rien, même pas un toit pour l'hiver.

Étrange paradoxe qui ne risque pas d'émouvoir celles et ceux qui sont contre tout accueil de migrants à Vierzon. Pourtant, c'est à nos portes que ça se passe. Le tribunal administratif a décrété que les déboutés d'asile ne pouvaient plus rester au Cada de Vierzon, qu'il fallait qu'ils partent. C'est une chose mais où ? Dans quel centre d'accueil ? Et à quinze jours de la trêve hivernale ? La Préfecture veut appliquer les ordonnances du tribunal administratif et les jugements du tribunal de grande instance. Mardi, des familles du Cada, on le répète, avec des enfants dont un bébé de dix-huit mois, risquent d'être mises dehors. Du côté des autorités politiques vierzonnaises, ça se mobilise, tant mieux, pour trouver des solutions à ces familles. Que nous reste-t-il d'humanité si nous fermons les yeux là-dessus ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Humanis 20/10/2016 09:54

Pour beaucoup il ne s agit pas de mensonge... le fait D être débouter ne constitue pas un gage de mensonges de leur parts renseignez vous, mais pour certaines familles par exemple, réside au seul fait D une non présence sur le territoire depuis plus de 5 ans ou encore scolarisation de moins de 3 ans D un enfant....
Ét pour la quasi totalité une terre maternelle (orient ou pays de l est) complètement ravagée ét non sécurisée, tout ceci avec l aide bien veillante de l ONU OTAN... dans lesquelles la France détient une voix pesante...
Déplacez vous rencontrez ces gens là, discutez avec eux... pas la peine de se déplacer au centre d accueil, venez faire un tour au secours populaire ou catholique, on y accueille, vous y apprendrez toute la misère que ces peuples subissent.

Alexandre 16/10/2016 18:03

Voilà pourquoi les termes "migrant", "réfugiés" sont faux puisque pour vous, ces gens ne doivent jamais partir. Y'a toujours une raison.

basdegrange 17/10/2016 11:11

Entièrement d'accord, et on n'est pas obligé d'être du FN pour penser cela.
toujours est il que ces personnes on menti, pour profité du système , et cela n'a pas marché..... quoi dire de plus

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents