Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


À Vierzon des gilets jaunes déterminés

Publié par vierzonitude sur 25 Novembre 2018, 16:42pm

À Vierzon des gilets jaunes déterminés

On nous signale que coince aussi route de Paris. 

À Vierzon des gilets jaunes déterminés
À Vierzon des gilets jaunes déterminés
À Vierzon des gilets jaunes déterminés

Ils ne lâchent rien. Les gilets jaunes, à Vierzon, occupent toujours le giratoire des Forges, point de cristallisation depuis neuf jours. Selon la Préfecture, les gilets jaunes ont aussi investi le giratoire d'Hyper U. On attend des photos !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simon Rodier 26/11/2018 08:03

On rêve!Pour répondre aux revendications des gueux jaunes il supprime la vignette poids lourds!Malin le gouvernement,ainsi il exonère sa compagnie de transports routiers qui fait de lui le 1er transporteur routier d'Europe.Comment voulez vous que notre gouvernement soit crédible pour lutter contre les emissions de gaz à effet de serre en étant actionnaire du 1er transporteur routier d'Europe,puis en remplaçant les trains par du transport routier?

Toutantax 25/11/2018 22:10

Devant la grogne des gilets jaunes, le gouvernement renonce aux péages urbains dans sa Loi Mobilités.

Comme quoi,, toute peine mérite récompense.

Mille et Une Taxes 25/11/2018 19:47

N’oublions pas, même s’il n’en a pas la trempe, que le 22 novembre 1990, Margaret Thatcher, en butte à l’hostilité, avait préféré démissionner. Etonnante similitude. Elle aussi avait voulu réformer les impôts locaux en instituant une nouvelle taxe : « La Poll Tax » le 1er avril 1990. Cette nouvelle taxe était très défavorable pour les gens modestes fortement défendus par l’opposition conservatrice.
La morale de ce retour en arrière est que réformer les impôts locaux et bombarder de nouvelles taxes, c’est comme fumer, ça tue, surtout si l’opposition politique élue est efficace. Lui qui, à un moment donné, se rêvait en « Maggy » serait sans doute bien inspiré de se remémorer cette chute. La conduite d’un pays, ce n’est pas qu’un claquement autoritaire de doigts.

Marre 25/11/2018 14:43

Pouce en l'air pour tous les gilets jaunes ,qui se battent pour les bonnes causes!
Dommage qu'il y a des casseurs qui gâchent le combat dans certaines régions, et cela donne au gouvernement de bonnes raisons pour salir le mouvement des gilets jaunes!

Ce gouvernement n'a plus rien à perdre , car il sait que les prochaines élections vont lui passer au dessus de la tête, et il l'aura bien mérité à cause de son comportement envers son peuple, alors les paroles de polichinelles, ça va continuer à plein régime avec eux!

Simon Rodier 25/11/2018 14:10

Il avait promis la propositionnelle.Enfin une dose.On allait voir ce qu'on allait voir.Et au final il n'y aura je crois que 60 députés élus au scrutin proportionnel.Il nous a pris pour des COwNS.Et le pire c'est que j'y ai cru.Mais ne revons pas,le scrutin majoritaire arrange tout nos politiques.Vous rendez vous compte,avec la proportionnelle on aurait une assemblée comme en Grèce ou en Israel,c'est à dire representative des citoyens.C'est tellement mieux de rester entre soi avec le bipartisme.

Toutantax 25/11/2018 11:35

On devrait être dans une démocratie représentative et depuis l’élection de Toutantax on est passé dans une démocratie délégative, c’est-à-dire que celui-ci a cru que ses électeurs lui remettaient les clefs de la Maison France, et depuis il se comporte comme un monarque absolu en décidant de tout par lui-même. D’ailleurs, voici la définition exacte de ce type de démocratie : « La « démocratie délégative » correspond à la tentation pour le chef de l’exécutif de se croire l’incarnation de la Nation, par la grâce du vote populaire, et d’estimer ainsi n’avoir de comptes à rendre à personne, surtout pas aux autres pouvoirs ».
Quant au tweet de Toutantax diffusé aux rédactions des médias télévisés dimanche soir et qui énumère un chapelet, une longue litanie de : « Honte à…Honte à…Honte à…Honte à… », il est évident qu’il n’est pas d’envergure présidentielle. N’importe quel Monsieur Tout le Monde aurait pu le rédiger Diffuser un tweet aussi banal au soir d’une journée autant atypique montre qu’il ne prête aucune valeur aux événements engendrés par les citoyens. Au contraire, par sa répétition de « Honte à… » qui est un procédé littéraire connu, il oppose certains Français à d’autres Français pour les diviser et faire prospérer notre fracture sociétale. Ainsi il croit que, le moment venu, il pourra se présenter en Chevalier Blanc sauveur de la société française. Dans sa caractéristique psychologique, tout n’est que froid calcul orienté vers la satisfaction de son ego. Il y a donc très peu à espérer de sa part.

Simon Rodier 25/11/2018 11:01

Bravo et merci les gilets jaunes.Votre mouvement est d'intérêt général.Vous n'êtes pas des casseurs.Et les autorités devront un jour rendre des comptes sur les connivences et les liens incestueux qui existent entre les forces de l'ordre et les casseurs.Car pendant que ces derniers arrachaient les pavés et brûlaient,le canon à eau repoussait les manifestants pacifistes vers l'Etoile.Ne soyons pas dupes!Bonne journée à vous tous!

Archives

Articles récents