Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


A Villages, la petite Coop ne rouvrira plus ses portes

Publié par vierzonitude sur 2 Avril 2017, 14:22pm

A Villages, la petite Coop ne rouvrira plus ses portes

L'annonce de la fermeture d'un commerce à Villages n'a suscité aucune réaction. Sa fermeture, aujourd'hui jeudi, non plus. Cette nouvelle fermeture est passée comme une lettre à la Poste, la force de l'habitude. Quelle tristesse. Coop atlantique, basée en Charentes-Maritimes avait confirmé la fermeture de l'épicerie Coop à Vierzon (la dernière) ainsi que celle de Foëçy et de Massay. Pas un politique, nous sommes pourtant en période électorale, n'a haussé le ton. Rien. Les commerces ne sont pas un point essentiel d'une campagne. A qui le tour ?

A Villages, la petite Coop ne rouvrira plus ses portes

Il en est ainsi des magasins qui ferment, on brade. Alors, la Coop de Vierzon-Villages, celle qui va fermer le 30 mars avec la Coop de Massay et celle de Foëcy, se prépare à quitter le territoire de Villages. Il ne restera donc, au 30 mars, qu'une seule épicerie dans le quartier. Il en est ainsi des magasins qui ferment, dans cette indifférence générale qui ne soulève même pas une réaction dite politique, d'un élu qui pourrait s'émouvoir que les commerces disparaissent à tour de bras. Non, un fleuriste ferme place du Marché au Blé, on sen fout. Une épicerie Coop, bien ancrée dans le quartier s'apprête à ferme, on s'en fout. Heureusement, il y a des travaux en centre-ville.

A Villages, la petite Coop ne rouvrira plus ses portes
A Villages, la petite Coop ne rouvrira plus ses portes
A Villages, la petite Coop ne rouvrira plus ses portes

Commenter cet article

Jag 31/03/2017 10:10

C'est malheureusement, un coup de massue auquel tous les habitants pouvaient s'attendre. Car sauf à pratiquer des tarifs prohibitifs, ce type de commerce ne peut pas rivaliser avec les grandes surfaces, sauf pour les gens sans automobile....ceux-là, comment feront-ils désormais pour trouver de quoi subsister lorsque la dernière épicerie aura elle aussi fermé ?
C'est cela le drame de la désertification du commerce, la subsistance des personnes démunies, souvent seules et âgées ....
Faudrait demander à Sansu ce qu'il en pense, sauf qu'il n'y peut rien même s'il en pense quelque chose...
Voilà comment Vierzon est une ville qui n'offre aucun avenir ni pour ses jeunes ni pour ses anciens !!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents